La Polo R WRC 2017 définitivement au musée



Il y a deux semaines encore, Andreas Mikkelsen évoquait la possibilité de participer à quelques manches du WRC au volant d’une Volkswagen Polo R 2017.

Lors d’une réunion exceptionnelle en marge du Monte-Carlo, les constructeurs officiellement engagés en WRC avaient déjà exprimé leur désaccord face à l’homologation de cette dernière.

Ce mardi, Sven Smeets, patron de VW Motorsport, a définitivement enterré le rêve du norvégien en annonçant le refus de cette homologation par la FIA. 

« Suite à des demandes de clients, nous avons demandé à la FIA d’avoir une dérogation pour l’homologation de la Volkswagen Polo R 2017, avec l’objectif de la louer à des pilotes privés et des équipes.

Il s’avère maintenant que cela n’est pas possible vis à vis de la réglementation actuelle du WRC. Nous acceptons pleinement cette décision, mais en même temps la regrettons dans l’intérêt de nos clients. Nous tenons à remercier la FIA pour les discussions très constructives. » a déclaré le directeur belge.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. wrc21 dit :

    pourquoi la fiesta est homologué c’est pas ford en son nom qui la développe alors pourquoi pas une polo gérer par un préparateur comme par exemple oreca

    • Bruno dit :

      Parce qu’il fallait avant tout s’engager avant mi-décembre 2016 à aligner deux Polo sur toute la saison 2017 pour homologuer la voiture. En annonçant sa décision tardivement et sans avoir rien préparé, VW ne s’offrait pas les meilleures chances. Pourtant d’après Autosport, il semble qu’un projet avec Prokop n’est pas passé loin d’aboutir…

      • RP14 dit :

        Pour moi le principal responsable de cette situation c’est VW, ce n’est ni la FIA, ni les autres constructeurs… Clairement si VW avait voulu, ils auraient pu s’entendre avec Red Bull pour que le team puisse continuer une saison et auraient dû homologuer la voiture (le processus était en cours, les documents avaient été envoyés à la FIA ou du moins le dossier était bouclé). Les salaires des équipages devaient de toute façon être payés car c’est VW qui a rompu l’accord en décidant d’arrêter le WRC.
        S’ils ne l’ont pas fait, c’est pour leur image… Ils ont décidé que du jour au lendemain ils deviendraient une « Green-entreprise » donc hors de question pour eux d’être associés une seconde de plus aux rallyes, qui n’est pas très bien vu par les écolos (c’est le moins que l’on puisse dire!) donc vive l’électrique (la Formule E) pour Audi, et les énergies « propres » pour VW! Super programme n’est-ce pas!

        • Bruno dit :

          Tout à fait c’est VW le seul responsable, c’est pour ça que je refuse d’entendre que Lefebvre et Hanninen auraient dû être écartés au profit de Mikkelsen.
          Passe encore que VW veule changer de stratégie et arrêter le rallye, mais la décision a sûrement été prise il y a bien longtemps déjà, une solution aurait pu être préparée en coulisses pour que les Polo 2017 soient alignées dans une structure privée. Là ils annoncent « on se tire, on n’aura pas d’équipe priveé » puis dix jours après « ah ben finalement on a rencontré Sven Smeets et s’il y a des gens pour payer, ce serait pas si mal ».
          Mikkelsen à la rigueur il rebondira je pense, mais c’est avant tout un manque de respect lamentable pour les employés de VW Motorsport, qui avait fait du super boulot et qui ont préparé la Polo 2017.

  2. Perrault dit :

    C’est toujours possible pour 2018 non?

    • Avec l’arrivée de la Polo R5 l’année prochaine et surtout le restylage de la Polo de série, il ne faut pas se faire trop d’illusions.

      • Bruno dit :

        Malheureusement ça me paraît mal barré. Déjà il semble que le Qatar ait indirectement fait merder la possibilité de voir Prokop aligner 3 Polo cette saison, en promettant de l’argent qui n’est jamais venu. Ensuite, si Al-Attiyah voulait vraiment aligner une équipe avec 2 voitures l’an prochain, pourquoi n’a-t-il pas réussi à trouver un arrangement pour faire rouler une 4e Polo entre 2013 et 2016 ? Enfin en 2018, la Polo 2017 aura perdu un an de développement sur ses rivales.

  3. sebenfer dit :

    Les intérêts des constructeurs engagés ne sont pas les mêmes que ceux du championnat en lui même.

  4. makkarinen dit :

    « Bien fait » !!! pour certains ! Triste pour d’autres !!!

  5. makkarinen dit :

    C’est triste ! tout ça à cause de quelques connards avides de gains suplémmentaires ! c’est lamentable ! les résponsables devrais êtres crucifiés !!!

    • Sylvain dit :

      « les responsables devrais êtres crucifiés »

      MDR

      • RP14 dit :

        C’est du gâchis, une auto certainement bien née et le développement déjà bien entamé… Mais bon, depuis 2 mois je n’y pense même plus. Je me disais que si jamais on avait pu voir un team privé les exploiter se serait du bonus, mais je ne me faisais pas vraiment d’illusions à ce sujet!

  6. stan84 dit :

    Attention a ne pas tout mettre sur le dos de Citroën pour le refus.
    Seul le team GazoToyota était ok pour les polo 2017 privé, M-sport et Citroën on longtemps hésité et Hyundai était contre dès le départ.

  7. Kivala dit :

    Oui, c’est désolant à la fois pour les pilotes concernés et pour les spectateurs, mais c’est conforme à l’équité sportive : on ne peut pas avoir le beurre (l’avantage politique de se retirer du championnat) et l’argent du beurre (l’avantage marketing de faire courir les voitures et valoriser la marque), il est logique que les autres constructeurs exigent les mêmes contraintes pour tous. Si VW veut faire courir des voitures, qu’il loue ou vende ses modèles 2016 à des privés : d’une part il y a le WRC Trophy, et d’autre part quand on voit ce qu’a fait Breen au volant de la DS3 au Monte-Carlo, il y a incontestablement moyen de se mettre en valeur…

    • natlin dit :

      etonnant d’ailleurs, qu’aucune polo 2013-2016 ne soit pas vendue , ou alors on le sait pas encore, si j’avais le fric, je ferais de la terre avec

      • RP14 dit :

        On verra si ça évolue dans les prochaines semaines… Je pense que les pilotes privés qui ont quelques moyens, comme Al-Attiyah par exemple, cherchaient en priorité à obtenir des Polos version 2017… Maintenant que la question ne se pose plus, certains vont se rabattre sur des Polos version 2016, ça me paraît logique de procéder dans cet ordre.

        • alain70 dit :

          Je vois mal VW laisser des WRC 2016 rouler pour terminer 4 ou 5 ieme !!!! Les passionnés savent qu’elles seraient moins performantes mais les autres ne verraient que le résultat brut et bonjour la pub.

          • RP14 dit :

            Avant que le sujet des Polo version 2017 revienne sur le tapis, concernant les modèles 2013-2016, VW avait annoncé clairement qu’il y en avait 6 de dispo pour la location. Si c’est une offre qui comprend aussi la logistique et l’assistance, le prix ne serait-ce que pour un rallye doit déjà être élevé!

          • alain70 dit :

            Oui,je suis ok RP14,mais dans ce cas là,il y avait les 2017 pour jouer la gagne et les 2016 pour des privés.Mais là,juste pas possible de jouer la victoire avec des 2016 donc une image de marque affaiblie chez les « non connaisseurs » qui ne regardent que le résultat brut..Et c’est 90% qui ne connaissent pas le règlement.

          • Kivala dit :

            C’est pas faux, mais le résultat brut final pourrait être le titre au WRC Trophy, et un titre est toujours bon à prendre quel qu’il soit : au vainqueur d’exploiter son titre ensuite. On parle de privés, cible principale désormais du service course VW, or je vois mal, en WRC, un privé viser le titre chez les « 2017 » (à moins qu’Ostberg se transforme soudain en superhéros). A l’inverse, si VW vise désormais la clientèle privée, ils ne peuvent que tirer profit d’un titre réservé aux privés.

            Les perfs éventuelles au scratch, je l’accorde, ne seraient qu’une cerise sur le gâteau pour les concurrents du Trophée, pas un but en soi. C’est vrai que ce sont surtout les passionnés qui évoquent régulièrement la saison qu’a faite Ogier au volant de sa Fabia S2000 en 2012, ou qui ont encensé Mikkelsen pour son Monte-Carlo en WRC2. Néanmoins, pour s’en tenir au WRC, si Skoda (qui appartient au groupe VW) ne tirait aucun bénéfice de jouer le titre dans une catégorie, la marque ne continuerait pas année après année à se « contenter » de jouer le WRC2…

          • RP14 dit :

            Je ne pense pas que VW ait vraiment peur de ça, il y a 3 mois ça a fait un peu de bruit quand ils se sont retirés et le fait que Ogier ait dû changer de crémerie, les gens en ont entendu parler. Tu peux réduire au moins à 70% pour ceux qui ne sont pas au courant…
            Après il n’y a guère que Mikkelsen avec une Polo 2016 qui pourrait faire des perfs dans le top 6 qui laisseraient croire à certains que VW n’est plus au niveau or AM va plutôt chercher à rouler dans un WRC 2017 pour rester affûté pour 2018… A priori il ne reste que la Fiesta dans ce cas-là.
            Les autres privés, même si la Polo 2016 est une bonne auto, seront tellement largués que ça n’aura pas d’incidence en terme de com pour le groupe VW.

  8. Bruno dit :

    Dommage pour l’équipe VW Motorsport, pour Mikkelsen et pour les spectateurs des 3 rallyes sur lesquels il espérait s’aligner. Entre les lignes je comprends que M-Sport et Hyundai étaient nettement opposés à cette dérogation. Et Citroën assez réticent. La FIA ne pouvait pas faire grand chose.
    Mais franchement honte à Volkswagen qui aura géré (si l’on peut employer ce mot-là) cette sortie d’une façon calamiteuse. Inutile d’en vouloir à Lefebvre et Hanninen.

  9. catteau dit :

    dommage un peu de concurrence aurait ete tres bien
    citroen a peur

  10. Denis dit :

    C’est un réel gâchis en effet !
    Mais bon, le retrait de VW « offre » aux autres prétendants la possibilité de démontrer leur compétitivité.
    A ce stade, 4 équipes peuvent briller.
    Reste le cas de Mikkelsen qui est sur la touche alors que dans une bonne auto, il pourrait jouer le titre « pilotes ».

  11. Max74 dit :

    Vraiment triste pour andréas mikkelsen y mérite amplement un volant de wrc, je ne comprends pas pourquoi il a était mi sur la touche.

  12. natlin dit :

    on moins c’est regle une fois pour toute, et mikelsen va pouvoir passer a autre chose, une fiesta dmack 2017 par exemple?

  13. eloi r42 dit :

    Dommage pour le spectacle : les polos 2017 sont magnifiques et des voitures en plus n’auraient pas fait de mal aux plateaux de certains rallyes. 🙁
    Mikkelsen méritait un volant en WRC 2017

    Mais le règlement c’est le règlement…

  14. meunier dit :

    quel gâchis, il est vrai qu un règlement existe , mais les autres constructeurs ont peur de la polo 2017

  15. riri73 dit :

    Décision strictement conforme aux règles, donc rien de choquant bien au contraire.
    Evidemment, je regrette qu’il y ait moins de WRC2017 disponibles que de pilotes désirant les conduire.