Le Pontus Tidemand Racing est né




Champion en titre du WRC-2 avec Skoda et encore sans programme défini en 2018, Pontus Tidemand s’est lancé dans la création d’une équipe nommée simplement « Pontus Tidemand Racing ».

Associé à Jerker Axelsson, ancien pilote du championnat suédois, Tidemand a acquis une Skoda Fabia R5 et compte bien là louer pour la saison prochaine, tant sur le territoire national qu’à l’international.

« Le sport automobile est ma plus grande passion et mon style de vie. J’aime vraiment travailler avec une équipe, et aider les autres à obtenir de bons résultats serait génial. Je suis au milieu de ma carrière. Je sais que ce projet me donnera satisfaction. Je vais avoir accès à la voiture entre les manches de championnats du monde et je pourrais prendre part à des rallyes en Suède quand  l’occasion se présentera. » a commenté le champion WRC-2 2017.

Dans cette nouvelle entreprise, Pontus sera associé à Jerker Axelssson, ancien pilote suédois rencontré lors de ses débuts en carrière dans la coupe Subaru nationale. Aux conseils d’expertise de Pontus, Jerker ajoutera son expérience commerciale après avoir dirigé la concession de motos la plus importante de Suède.

En ce qui concerne sa carrière, Pontus n’a donné aucune précision sur son programme la saison prochaine, sachant que le suédois avait été l’un des deux pilotes choisis pour étrenner la Volkswagen Polo GTi R5 en essais.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bruno dit :

    En tout cas, ses passages en Grande-Bretagne étaient particulièrement spectaculaires. Le pied dis donc

  2. Slate dit :

    Il est pilote officiel Skoda depuis quelques années maintenant… C’est encore dommage que VW ai arrêté le WRC pour sa carrière mais il reste pilote officiel chez un grand constructeur.

  3. RP14 dit :

    Il devrait la louer en France sa Fabia R5, avec PTdR écrit dessus, ça ferait le buzz!

  4. roland59 dit :

    grand pilote Pontus, mais aussi grand pro et bonne tête… car il a très bien compris que dans ce domaine très limité du WRC il ne suffisait pas d’être « utilisé » par un employeur de façon « indéterminée »
    mais qu’il était peut-être plus important de davantage « se prendre en charge » pour mieux maîtriser son avenir….
    bien jouer, Pontus…

    • Denis dit :

      A presque 27 ans, il est lucide sûrement mais, je trouve dommage qu’il n’hérite donc pas d’une chance au volant d’une 3éme auto chez M-Sport.
      Maintenant, il est vrai que cela reste hypothétique… Encore plus avec le retrait de D-Mack.
      Les rares places en WRC sont très rares, alors peut-être que Tidemand a raison ?
      Bonne chance à lui !

      • roland59 dit :

        sauf si j’ai mal compris, mais il y a comme une « incertitude » en ce sens ou il est dit
        « sans programme défini » comme pilote en 2018 à côté de son activité de chef d’entreprise… en tous cas au moins associé…
        alors effectivement, il serait dommage qu’il n’hérite pas d’un volant fut-il de 3ième rang… chez M-Sport… mais je n’ai pas le sentiment certain que toutes les portes lui soient fermées… à l’avenir…
        et je suis évidemment de ton avis qu’il serait étonnant et dommage qu’un talent comme lui ne soit plus de la partie la saison prochaine…
        mais le WRC est parfois bizarrement étonnant…

        • Joël G dit :

          « je vais avoir accès à la voiture entre les manches du championnat du monde ». Sur les manches du championnat du monde qui, ou quoi, n’est pas disponible? Lui ou la voiture?

          • RP14 dit :

            La voiture sera certainement louée à d’autres pilotes pour les manches du championnat du monde, c’est comme ça que je comprends le fonctionnement de son team.