Premiers lauriers en Citroën Racing Trophy (Stéphane Consani)




Quelques jours après avoir remporté la catégorie ‘2 roues motrices’ au Rallye de France Alsace, Stéphane Consani et Maxime Vilmot ont décroché leur première victoire...

Racing Trophy. Dominateurs sur les chemins du Terre des Cardabelles, les Aixois se sont relancés dans la course au titre.

Déjà passé tout près du succès au Rallye de Lozère, Stéphane Consani ne cachait pas ses prétentions au départ de la troisième et dernière manche terre du Citroën Racing Trophy : « Je suis bien affûté après avoir disputé 400 km de spéciales il y a quelques jours. Nous changeons de surface ce week-end, mais je veux confirmer et remporter ma première victoire. Cela passera assurément par un week-end sans faute. »

Dès l’ES1, Stéphane signait le deuxième chrono derrière Thomas Privé, ancien Champion de France des Rallyes Terre. Puis il réalisait le scratch dans l’ES2 et prenait la tête dans la spéciale suivante. Malgré la résistance de Privé, le pilote Racing Lubes terminait l’étape par deux meilleurs temps qui lui permettaient de regagner le parc fermé de Millau en leader.

« Notre avance n’est pas très importante et la course est loin d’être jouée, mais je suis satisfait du déroulement de cette journée », déclarait Stéphane. « Je n’ai pas pris énormément de risques ; au contraire, j’ai veillé à rester propre en assurant bien mes freinages et en recherchant la motricité. Je suis confiant pour la deuxième étape, ce sont des spéciales que je connais déjà et que j’apprécie. »

Le lendemain matin, Stéphane faisait le break avec deux scratches lors de la première boucle. Son avance grimpait à près d’une demi-minute à deux spéciales de la fin : « J’ai voulu partir fort pour creuser l’écart et ça a payé. J’étais un peu plus à l’attaque qu’hier, mais toujours en gardant une petite marge. »

Sans relâcher son effort, Stéphane terminait le rallye par un sixième scratch en dix épreuves. Il s’offrait même la 4e place du classement général, au beau milieu des voitures à quatre roues motrices !

« C’est un week-end parfait que nous venons de vivre », concluait le vainqueur du Citroën Racing Trophy. « J’ai pu et su alterner entre l’attaque et la gestion de la course. Je me suis fais plaisir au volant et c’est bien de finir avec une belle avance sur Thomas, cela démontre notre niveau de performance. Je tiens aussi à remercier l’équipe Trajectoire Racing de Marc Amourette. Nous avions une crainte au niveau de la boîte de vitesses, dont le carter était percé, mais ils l’ont changée à l’assistance du dimanche midi et nous avons pu terminer sereinement. »

Désormais troisième du classement du Citroën Racing Trophy, Stéphane pourra aborder la finale avec des ambitions revues à la hausse : « Mon objectif sera de gagner à nouveau au Var. C’est un rallye que je connais et qui m’avait déjà bien réussi l’an passé, puisque j’y avais remporté le Trophée Twingo R2. La victoire de ce week-end m’a replacé dans la course au titre, mais mes chances restent liées aux performances des autres pilotes. Je prendrai le départ pour gagner et nous ferons les comptes par la suite ! »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. FranceWrc dit :

    Consani, un grand espoir.