Priorité à l’asphalte pour Kubica




Absent en Australie, Robert Kubica a préféré garder les ressources de son équipe pour préparer les prochaines manches asphalte du calendrier du championnat du monde des...

ore-81419">

En Allemagne, le pilote polonais a terminé à une très lointaine 35e place après avoir connu un rallye bien difficile : changement de moteur avant même le départ du rallye et deux sorties dont une provoquant un redémarrage en Rally2.

Lors du rallye, Kubica s’est plaint du comportement de la nouvelle Fiesta et estime qu’il est important de résoudre ces problèmes lors d’essais complémentaires : « La spécification 2014 de la voiture avait un meilleur comportement, avec celle-ci nous avons beaucoup de sous-virage et je dois savoir pourquoi. » a déclaré le polonais dans les colonnes d’Autosport.

 

 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. rallyeplaisir dit :

    J’adore l’attaque de Robert. C’est un grand Monsieur du rallye. Nous avons besoin de lui sur les routes du WRC.

  2. Jeff dit :

    Perso, Robert est avec Ogier le pilote qui m’impressionne le plus actuellement, toutes disciplines confondues! C’est un guerrier, un combattant, il a un courage incroyable, c’est un talent pur incomparable! Pour l’avoir vu à l’oeuvre avant son accident, je pense que le Robert « d’avant », avec toutes ses capacités, était un pilote né capable de gagner partout et de battre tout le monde, sur piste comme sur route, il a en lui la vitesse, l’attaque, l’abnégation… Ce qu’il fait avec son handicap à ce niveau est tout simplement surhumain! Je suis sûr que nombres de ses sorties sont imputables à son handicap…et les autres à son âme de guerrier! En tout cas, loin des pilotes actuels formatés et policés, ce type là semble sortir d’une autre époque : c’est tout ce qui me fait adorer le sport auto!
    Merci MONSIEUR Kubica!!!

  3. Denis dit :

    Kubica a bien raison : la « nouvelle Fiesta », du moins celle bénéficiant de grosses évolutions (moteur & comportement) apparue en mai dernier a apporté un « plus » sur la terre.
    Par contre, c’est beaucoup moins flagrant sur asphalte au vu des performances sur le dernier rallye d’Allemagne…
    Que ce soit EVANS, PROKOP, TANAK ou KUBICA donc, aucun n’a été satisfait et performant.
    Mieux vaut donc faire une impasse, chercher la cause du problème et le régler avant de s’aligner de nouveau à un départ avec l’espoir de bien figurer.
    Je comprends parfaitement le choix de Robert.

    Par contre, les commentaires toujours aussi méprisables…
    Ne pas oublier que KUBICA a un réel handicap et que malgré tout, il se (nous) fait plaisir, à ses frais.
    Un vrai amateur passionné comme nous aimons.

  4. m dit :

    Donc on aura moins de Kubissades, plus du tout sur la terre mais encore plein sur asphalte !