Programme inchangé en Suède



L'incertitude est désormais terminée, le rallye de Suède aura bien lieu...

Programmé à 08h51 en ouverture demain matin, le chrono de Torsby (ES2) a été arrosé cette après-midi pour créer une couche de glace nécessaire aux passages des voitures.

Lors de la réunion organisée en fin d’après-midi, les organisateurs ont ajouté une zone de pneumatiques sur l’itinéraire après cette première spéciale (2 pneus supplémentaires). Le total de pneus alloué sur cette épreuve reste toutefois inchangé.

Les équipes pourront seulement fournir ces deux pneus supplémentaires et auront l’interdiction d’intervenir sur les voitures.

En utilisant les deux roues de secours transportées dans leur voiture, les équipages pourront ainsi prendre le départ du chrono de Röjden (ES3) avec quatre pneus neufs.

Si cette solution de dernière minute peut paraître viable pour la journée de demain, avec quatre spéciales sur six présentant de bonnes conditions, le doute demeure quant au bon déroulement des deux dernières étapes du rallye.

Demain, Sébastien Ogier ouvrira la route en tant que leader du championnat du monde, il devancera Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville. Septième sur la route, Jari-Matti Latvala devrait être logiquement handicapé, notamment dans la spéciale « terre » de Torsby longue de 16,48 km.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bastien dit :

    Je le redis une nouvelle fois la FIA c’est une mafia et je pense la même chose de la FFSA.

  2. Poisson Charles dit :

    En tout cas je pleins les « petits » pilotes… Les routes pour eux vont être un massacre ! C’est là que l’on voit que la FIA se sais plus rien organisée, quelle est paumé dès qu’il y a un pépin et que c’est pour cela que l’on a aucunes évolutions techniques dans les rallyes, un calendrier inchanger depuis 8ans… La FIA a peur de prendre ne serait-ce que la moindre décision et prône la politique du « laisser faire ». Tout reprendre à 0 dans cette FIA ne serais pas un mal !

  3. de bortoli dit :

    l’organisateur paye cher de sa personne la stupidité de la fia

  4. diabolo dit :

    La FIA dépassée, les organisateurs à l’agonie pour sauver un semblant de rallye. Attendre et voir donc…A quand le retour du Rallye, le vrai. Avec un choix de pneus variés en fonction du terrain et des conditions. Le retour des assistances etc..

  5. wrc21 dit :

    c’est vraiment dû n’importe quoi!!!!!!!!
    une wrc 2 qui gagnera plus solide

  6. sebenfer dit :

    En fait on en revient au vrai rallye. A ce qui n’aurait jamais du changer. Qu’on limite le nombre d’enveloppes sur le week-end pour limiter les coûts : ok. Mais ensuite, chacun en dispose quand il veut. Retour aux assistances light ! Ca éviterait en plus de voir des mecs abandonner seulement pour une roue arrachée ou une suspension cassée.

    • Tintin dit :

      Entièrrement d’accord avec ces mots 😉

      • VIALLE dit :

        Les assistances « light » ont été supprimés pour plusieurs raisons :
        Écologique car les équipes laissaient sur place huiles de vidanges pneus et bons nombres de choses peu appréciables pour l’environnement ( zones natura2000 etc)
        Contrôle : pour mieux surveiller les teams et les manipulations effectuées sur les voitures…
        Coût : limiter les déplacements
        Sécurité : réunir tout le monde dans un parc d’assistance et non pas au bord de la route « les uns à la suite des autres » à « l’arrache ».
        Spectacle : réunir les équipes et créer un pôle « motor home » pour les spectateurs …
        Certes a l’épique les assistances volantes avaient du charmes et encore… Mais le rallye évolue …. Et ce n’est pas toujours que dans le mauvais sens …

        • sebenfer dit :

          Désolé, mais personnellement, je trouve que ça a apporté bien plus de négatif que de positif.
          Ca a tué certaines épreuves (Le Monte-Carlo en est l’exemple le plus criant), tué toute possibilité de choix pneumatiques « osé », toute possibilité de s’en sortir à moindre frais après une touchette.
          Quand au parc… il a d’abord été créé pour les pontes de la FIA et les partenaires. Les spectateurs… ça c’est fait face à la pression du public.

          • Kaizer Sauzée dit :

            Ouais, c’est vrai que c’était mieux avant, quand les assistances et les voitures suiveuses roulaient à donf, en ne respectant rien ni personne, pour rejoindre les autos de course après chaque ES et quand les équipages faisaient des routiers à fond de balle pour avoir le temps de pauser lors de ces assistances sauvages.
            Haaaaaaaa le bon vieux temps…!

          • sebenfer dit :

            Sauf qu’aujourd’hui, ça , en championnat du monde on peut tout à fait le contrôler. Les liaisons à donf avec le boitier GPS embarqué, c’est pas difficile à voir.