Gilbert au Mont-Blanc en Clio R3T




Quentin Gilbert et Renaud Jamoul, après un Rallye d’Allemagne frustrant, reprennent la route du Championnat de France des Rallyes. Avec l’accord de M-Sport, ils vont...

vêtir la combinaison officielle Renault Sport pour monter à bord de la nouvelle Renault Clio R3T.

Après une très belle performance en Finlande dans le Drive DMACK Fiesta Trophy, Quentin Gilbert avait pour objectif de continuer sur sa lancée, afin d’espérer décrocher le titre en fin de saison. Pour son deuxième rallye consécutif en Ford Fiesta R2, le Vosgien était tout de suite dans le rythme.

« Renaud et moi étions très sereins, avance Quentin. Ca s’est confirmé dans les premières spéciales, puisque nous nous battions pour la première place dans le Drive DMACK Fiesta Trophy. Mais, dans l’ES4, une corde très profonde a emmené la voiture hors de la route, en contre-bas. La voiture était intacte mais le champ dans lequel nous nous trouvions était tellement pentu et humide qu’il nous était impossible de revenir sur la route. »

Reparti en Rally 2 le samedi pour accumuler de l’expérience, Quentin Gilbert avait pour objectif de bien figurer dans la spéciale du camp militaire de Baumholder. « C’est une spéciale que l’on avait très envie de disputer. Malheureusement, nous n’avons pas terminé la journée, suite à un problème de pompe à essence. Nous avons souhaité repartir le dimanche, avec un seul objectif : être les plus rapides. Je savais que les spéciales étaient techniques et difficiles, je voulais frapper un grand coup. C’est que nous avons réussi à faire en signant le meilleur temps, et de loin, dans les quatre spéciales du jour. »

De fait, le bilan de ce Rallye d’Allemagne est forcément mitigé pour Quentin Gilbert. « Je suis très content de ce que nous avons réussi à faire le dernier jour. Cela montre que, quand tout est réuni, nous allons très vite. Mais nous sommes aussi très déçus par le résultat général, qui nous exclut de la course au titre dans le Drive DMACK Fiesta Trophy. Malgré tout, nous irons en Espagne pour jouer le jeu jusqu’au bout, et continuer d’engranger de l’expérience pour l’avenir. »

L’avenir passe d’abord par Morzine pour Quentin Gilbert. Le Vosgien a été choisi par Renault Sport pour la première sortie en compétition en France de la Renault Clio R3T. Révélé en rallye au volant de voitures Renault Sport, troisième du premier Trophée Twingo R1 en 2011, il est avant tout très heureux de ce retour aux sources.

« Je suis très heureux et fier d’avoir été choisi par Renault sport pour revêtir la combinaison de pilote officiel et faire débuter la R3T, reconnaît Quentin. Mon papa est Agent Renault, j’ai beaucoup roulé en Renault durant les premières années de ma carrière, c’est donc très spécial pour moi. Ca me fait très plaisir et j’espère, tout en profitant de cette opportunité, montrer tout le potentiel de la Clio R3T, ainsi que son niveau de performance. »

Le fait que cette sortie soit programmée en Haute-Savoie n’est pas pour déplaire à Quentin. « C’est l’un de mes rallyes favoris. J’apprécie le profil des routes, l’ambiance et il y a toujours un plateau conséquent. La Clio R3T est une voiture de dernière génération et je bénéficierai d’une bonne séance d’essais en marge de l’épreuve. Renaud et moi allons pouvoir bien nous préparer. Il y a aura une concurrence affûtée, des pilotes d’expérience, mais je sais que nous pouvons signer une excellente performance avec cette voiture, qui s’annonce comme une arme redoutable dans la classe R3. Je tiens à remercier Renault Sport pour cette opportunité mais aussi M-Sport, qui m’a permis de pouvoir disputer ce rallye. »

Après une séance d’essais prévue le lundi 1er septembre, Quentin Gilbert et Renaud Jamoul prendront part au Rallye Mont-Blanc Morzine, les vendredi et samedi 5 et 6 septembre.

Communiqué de presse en ligne





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Krys dit :

    Bonjour, est-ce que quelqu’un (Rallye Sport ou autre …) connait la date de disponibilité du kit MAX pour les DS3 R3 ?

  2. king rallye dit :

    Il donne la chance a Q.Gilbert alors qu’il la déjà eu. Il a un budget correcte pr faire le D.Dmack de la fiesta r5 au Mexique…! il pourrait prendre un pilote qui n’a pas de budget!

  3. H T dit :

    étonnant que Renault choisisse Quentin !

    L’avenir en rallye pour Quentin n’est surement pas chez eux, d’autant que Renault possède déjà quelques pilotes du style Guigou, Bonnefis, Garcia, Serieys.
    Campana et Ingram qui ont fait les essais de cette R3t.
    En poussant un peu + loin, y’avait aussi Salinas, Clutier, Romiguière …. qui aurait pu mérité ce volant.

    • Thomas dit :

      Bonnefis et R-S c’est terminé, idem Ingram(parti chez Peugeot UK en ERC)…

    • CRIC 12 dit :

      Il aurait été plus logique que Renault fasse courrir un ancien vainqueur de la coupe…. Mais il ne doit pas y avoir que le côté sportif qui est pris en compte dans le choix du pilote !!!!

  4. natlin dit :

    gilbert roulera avec une 6ieme voiture differente cette annee, ds3 r3, fiesta r2, fiesta r5, c4 wrc, ds3 wrc et clio r3t!

  5. Cric 12 dit :

    Quelqu’un pourrait il me rappeler qu’est ce qu.il a gagné ???

  6. Vatanen38 dit :

    Oui enfin si la Clio reste sur la route…..

    • Perron dit :

      Reste sur la route de quoi ?!! il et sortie que 2 fois cette année !! –‘

      • vatanen38 dit :

        autant pour moi,je dois avoir un a priori sur ce garçon…

      • Loic dit :

        Et ça a faillit être 3 au Monte carlo quand il a doublé dans Gap alors que j’arrivais juste en face. Si je mettais pas un coup de volant, c’était face à face. Et encore, si c’était arrivé, on m’aurait insulté un peu comme quand il a cartonné sur le routier je ne sais plus trop ou (Portugal ?).

        • arnaudm3 14 dit :

          Perron il est peut être que sortie deux fois dans l’année mais sont année reste vraiment très médiocre

  7. Thomas dit :

    Belle bagarre avec Guigou, Robert et Lefèbvre dans la catégorie R3T à attendre la semaine prochaine ;0))