Quentin Gilbert en mode offensif (Allemagne 2013)




Trois semaines après la Finlande, le Citroën Top Driver se poursuit sur les routes asphaltées du Rallye d’Allemagne. Bien préparés pour ce terrain, Quentin Gilbert...

Isabelle Galmiche ne cachent pas leurs ambitions à la veille du départ.

Après le Portugal, la Sardaigne et la Finlande, le Citroën Top Driver quitte la terre pour une première manche sur tarmac. Couru sur les routes des vignobles de la Moselle et dans le camp militaire de Baumholder, le Rallye d’Allemagne marque le début de la seconde partie de la saison. Troisième du classement général avec deux podiums, Quentin Gilbert se présente au départ avec des objectifs élevés.

« Sur les premiers rallyes, je ne visais pas la victoire, car j’avais surtout besoin d’acquérir de l’expérience sans compromettre mes chances au championnat », rappelle le pilote vosgien. « En Allemagne, ce sera différent. Même si je n’ai jamais disputé cette épreuve, c’est un terrain plus naturel pour moi. Nous sommes bien préparés pour ce rendez-vous et j’espère être en mesure de disputer la première place. »

La préparation de Quentin s’était matérialisée par un engagement au Rallye du Luxembourg. Deuxième au scratch et vainqueur du Citroën Racing Trophy local, Quentin avait démontré sa pointe de vitesse sur un terrain similaire au Rallye Deutschland : « Cette participation avait été plus fructueuse qu’une simple séance d’essais, car cela m’a permis d’approcher la limite lors de ma bagarre avec Bruno Thiry. Rien ne vaut la compétition pour cela ! Mais je suis maintenant concentré sur le rallye qui s’annonce. J’ai fait de bonnes reconnaissances et je suis prêt pour le départ. »

L’épreuve a déjà débuté ce mercredi après-midi avec le shakedown. Représentatif des spéciales des deux premières étapes, ce secteur a permis à Quentin de retrouver ses automatismes : « Tout s’est bien déroulé, j’ai roulé tranquillement au premier passage avant d’attaquer un peu plus dans mon second run. Je n’ai pas tout donné, les choses sérieuses ne commenceront que demain… »

La première étape débutera en fin d’après-midi après une cérémonie de départ organisée à Cologne. Deux spéciales jalonneront le retour vers Trèves, avec une arrivée au parc d’assistance aux alentours de 21h.

Communiqué en ligne





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *