R.Astier : « Ne pas se faire larguer »



Vainqueur « surprise » de la dernière finale de la Coupe de France des rallyes, Raphaël Astier termine sa saison 2016 en beauté avec une participation au rallye du Var en Ford Fiesta WRC.

A une semaine du départ, le pilote ardéchois nous livre ses impressions :

« Après avoir essayé la voiture en octobre, aucune participation au Var n’était encore envisagée. Le projet a été lancé il y a trois semaines et grâce au soutien de tous nos partenaires, on a pu finaliser cette participation en Ford Fiesta WRC pour marquer le coup en fin de saison. Je n’ai roulé que pendant 30 kilomètres avec cette auto. La semaine prochaine jeudi, je pourrais encore rouler un peu avant le shakedown.

Côté perf, cela s’annonce difficile, car même si la voiture a un potentiel monstre, nous avons beaucoup de choses à apprendre. On va essayer de faire du mieux possible en essayant de bien faire, mais vu le plateau qu’il y a, ça ne va pas être simple. C’est une super expérience à vivre, il faudra utiliser la voiture le mieux possible et ne pas faire d’erreurs.

Du coup, pour l’objectif, ce n’est pas évident. Peut-être que l’on aura l’impression d’avoir un bon ressenti et d’être vite mais que finalement on sera à une seconde au kilomètre des autres. Ce sont des voitures tellement aseptisées qu’il est difficile de se rendre compte de notre vitesse. Sur ce genre d’autos, c’est l’accumulation des kilomètres qui paie. On va essayer de rester dans le groupe des WRC et surtout, je dis bien essayer, d’être devant les R5. A mon avis, il y a de fortes chances que 3-4 R5 soient devant nous.  Surtout sur un rallye du Var où le chassis est primordial avec des spéciales sinueuses. Sur ce terrain, les R5 seront moins désavantagées que sur un Lyon-Charbonnières par exemple.

Ca serait vraiment embêtant que je me fasse larguer, même si je débute sur ce genre d’autos. Si on se retrouve vers les dixièmes on va dire, ce serait gênant. C’est difficile de se faire idée mais si nous sommes autour du top 5, ce serait une bonne chose. On verra bien après la première journée. L’avantage ici est de rouler sur trois jours et de pouvoir apprendre étape par étape. J’adore le tracé du Var, c’est très rythmé et les conditions peuvent être particulières avec différents types de surface et des choix de pneus délicats. S’il fait beau et avec un tel plateau, ce serait parfait pour les organisateurs. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ben dit :

    Sa dépend des conditions aussi … moi je dirais à la limite du top 5 mais c’est jouable si certains doivent abandonnés.

  2. Sylvie Pistoresi dit :

    On te fait confiance Raphaël tu as montré ce que tu savais faire sans chichi .

  3. natlin dit :

    un pilote qui va tres vite en propulsion de 400 ch, il va aller vite dans une wrc, c’est de la rigolade a cote, le top 5 est jouable!

  4. Vlaamse dit :

    Bien sur qu’astier est plus rapide que bonato salanon ou dumas, je ne m’inquiete pas pour lui, il est sans nul doute l’un des tout meilleur pilote en france actuellement…salanon hahaha

  5. Spectator dit :

    Il ne faut surtout pas comparer le niveau de Salanon avec celui de Bonato….ni celui de ce dernier avec Lefebvre ou Abbring…Astier peut rapidement être devant Salanon, après il faut du roulage et ne pas faire d’erreurs mais le potentiel est réel!

  6. Spectator dit :

    Rendez vous dimanche sebenfer pour bien confirmer que c’est toi qui rêve! Raphael va scotcher beaucoup de monde!

    • sebenfer dit :

      C’est tout ce que lui lui souhaite… mais si à la régulière il se retrouve devant des Lefebvre, Abbring, Dumas, Salanon, Michel, Bonato et j’en passe, y a quelques officiels ou pseudo-officiels qui ont du souci à se faire…

  7. Deuch88 dit :

    Pour ce qui me concerne je le trouve tout sauf prétentieux, il évoque être autour du top 5 avec beaucoup d’humilité. Pour l’avoir vu passer à la finale et vu les temps qu’il pétait avec le bateau Z3, je pense que c’est tout a fait réalisable.. Dans tous les cas je lui souhaite le meilleur, un top 3 semble possible vu son gros cœur.

  8. Yankee dit :

    Un talent à surveiller… et viser un top 5 est peut être un peu présomptueux, mais il en a les capacités, et surtout la motivation.J’aime ce discours, cela prouve qu’il est confiant et ambitieux.C’est une qualité à avoir quand on fait ce métier.bravo.

  9. sebenfer dit :

    Pour le top 5 se sera en rêve ou alors avec une poignée d’abandons…

  10. FIGUET dit :

    Super pour lui !

    Moi je ne me fait pas soucis pour un top 5, quand tu sais piloter une porsche aussi vite que lui, ça ne peut que voler avec une WRC .

  11. CORSETERREDERALLYE dit :

    FORZA ASTIER,IL TE SUFFIRA DE FAIRE UNE COURSE APPLIQUEE,BIEN APPRENDRE L’AUTO TU AS TOUT LE POTENTIEL POUR L’EXPOITER
    BON RALLYE A TOI

  12. Kivala dit :

    Ouh-là, un Top 5 avec Lefebvre, Abbring, Dumas, Salanon, Bonato, Michel etc… au départ, voilà un jeune homme ambitieux ! S’il y parvient hors hécatombe, ce serait un réel exploit vu la sélectivité du parcours. Meilleurs voeux à lui !