Rallye d’Argentine 2019



Pour sa 39e édition, le rallye d’Argentine 2019 n’a pas vraiment innové en proposant un parcours très classique de 18 spéciales pour un total de 349,48 km chronométrés.

Jeudi soir, le rallye débutera sans surprise dans les rues de Cordoba, ville hôte de l’épreuve, avec une super-spéciale très classique.

Le vendredi, une seule spéciale est modifiée avec trois kilomètres de moins environ dans le chrono d’Amboy. Le samedi, le kilométrage total est quasi identique à 2018 même si deux chronos sont modifiées (6 km de plus pour l’ES10 et 6 km de moins pour l’ES11).

Le dimanche enfin, l’Argentine fait dans le grand classique avec deux spéciales si mythiques : El Condor et Mina Clavero.

Programme du rallye

*Heures françaises

Jeudi 25 et Vendredi 26 Avril 2019 (1,90 km)
 15h00Shakedown Villa Carlos Paz – Cabalango4,25 km
ES100h08Super Especial Villa Carlos Paz1,90 km
Vendredi 26 Avril 2019 (148,20 km)
 11h25Départ Jour 1 + Assistance (15 min) 
ES213h08Las Bajadas – Villa del Dique 116,65 km
ES313h55Amboy – Yacanto 129,85 km
ES415h08Santa Rosa – San Agustin 123,44 km
ES517h03Super Especial Parque Tematico 16,04 km
   Assistance (40 min) 
ES619h51Las Bajadas – Villa del Dique 216,65 km
ES720h38Amboy – Santa Monica 229,85 km
ES821h51Santa Rosa – San Agustin 223,44 km
   Assistance (45 min) 
Samedi 27 Avril 2019 (146,52 km)
 11h57Départ Jour 2 + Assistance (15 min) 
ES9 12h47Tanti – Mataderos 113,92 km 
ES1013h38Mataderos –Cuchilla Nevada 122,67 km
ES1114h25Cuchilla Nevada – Characato 133,65 km
ES1216h26Super Especial Parque Tematico 26,04 km 
 17h02Assistance (40 min) 
ES1318h17Tanti – Mataderos 213,92 km 
ES1419h08Mataderos –Cuchilla Nevada 222,67 km
ES1519h55Cuchilla Nevada – Characato 233,65 km
  Assistance (45 min) 
Dimanche 28 Avril 2019 (52,86 km)
  Départ Jour 3 + Assistance (15 min) 
ES16 14h08Copina – El Condor16,43 km
ES1715h31Mina Clavero – Giulio Cesare20,30 km
ES1817h18El Condor – Copina (Power Stage)16,43 km

Palmarès récent du rallye

Dès les premiers kilomètres, Ott Tänak se montre intouchable et remporte aisément cette épreuve devant les Hyundai i20 de Neuville et Sordo. Longtemps troisième, Kris Meeke est tombé du podium à cause d’une crevaison.

  • 2018 : Tänak (Toyota Yaris WRC), Neuville, Sordo
  • 2017 : Neuville (Hyundai I20 WRC), Evans, Tänak
  • 2016 : Paddon (Hyundai i20 WRC), Ogier, Mikkelsen
  • 2015 : Meeke (Citroën DS3 WRC), Ostberg, Evans
  • 2014 : Latvala (Volkswagen Polo R WRC), Ogier, Meeke
  • 2013 : Loeb (Citroën DS3 WRC), Ogier, Latvala
  • 2012 : Loeb (Citroën DS3 WRC), Hirvonen, Ostberg
  • 2011 : Loeb (Citroën DS3 WRC), Hirvonen, Ogier




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Rallye-Sport.fr dit :

    Suite à un léger de retard, l’oeil de l’ingénieur sera publié ce mardi soir.

  2. jeanlouis dit :

    Je refais à peu près le même commentaire que pour l’article sur le Mexique. …
    WRC = World Rallye Circus. ….

  3. patate dit :

    Comparer aux mexique y a pas trop de gymkhana encore , ca reste du rallye a l ancienne