Quand le Rallye de Pologne déraille (Quentin Gilbert)




Alors qu’ils étaient en bagarre pour la tête du Drive DMACK Fiesta Trophy, Quentin Gilbert et Renaud Jamoul ont été contraints à l’abandon au Rallye...

Il s’agit d’un coup dur pour l’équipage franco-belge, qui comptait bien se replacer dans la course au titre à cette occasion.

Deuxième manche du Drive DMACK Fiesta Trophy, le Rallye de Pologne s’annonçait bien pour Quentin Gilbert et Renaud Jamoul. Confirmant la confiance affichée après les reconnaissances, le duo débutait la course avec le meilleur temps dans l’ES1. Très vite, une bagarre à coups de secondes s’engageait avec les autres favoris : Tom Cave, Sander Parne et José Suarez.

Vendredi matin, le parcours quittait la Pologne pour la Lituanie. Les pluies tombées avant le rallye ayant rendu le sol extrêmement boueux, les concurrents devaient composer avec de profondes ornières, qui se creusaient au fil des passages.

Troisième après l’ES5, Quentin était victime de ces conditions dans l’ES6 : « Nous sommes arrivés dans une cuvette qui a fait décoller les roues avant. Une fois sortis des rails, je n’avais plus le contrôle de la voiture et nous avons tapé un arbre de face. Ca s’est passé en moins de deux secondes… Je n’étais pas en train d’attaquer au maximum, il fallait juste rouler suffisamment vite pour ne pas que la voiture se pose sur sa protection inférieure. Je n’avais jamais roulé dans des conditions aussi extrêmes. »

Reconnaissant le fiasco de l’épreuve, les officiels prenaient d’ailleurs la décision d’annuler le second passage dans les spéciales lituaniennes. Trop tard pour Quentin et Renaud : les dégâts sur leur Ford Fiesta R2 étaient tels qu’ils ne pouvaient même pas envisager de revenir le lendemain en Rally2.

« C’est une immense déception, je suis vraiment désolé pour tous ceux qui me soutiennent dans cette aventure », reconnaît Quentin. « L’équipe M-Sport a vraiment été top pour nous remonter le moral, en soulignant qu’il ne s’agit que de notre première sortie de route de la saison. »

Il est temps maintenant pour Quentin de changer d’air. Dans quelques jours, il retrouvera l’ambiance du Championnat de France avec le Rallye du Rouergue (10-12 juillet). « Après Le Touquet avec la C4 WRC, je vais avoir le plaisir de piloter la DS3 WRC d’Armando Pereira. Ce sera un week-end entre amis, avec toute l’équipe de Wagner Meca, mais l’objectif sera de faire aussi bien qu’en début de saison et de monter sur le podium », se réjouit Quentin.

Début août, le Vosgien retrouvera le WRC en Finlande : « Il s’agira de la troisième manche du Drive DMACK Fiesta Trophy. En fonction du résultat, nous verrons s’il me reste quelques chances au championnat et nous déciderons de la suite à donner. C’est une décision que nous prendrons en concertation avec M-Sport, qui souhaite m’impliquer dans d’autres projets très enthousiasmants. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *