Loeb comme un finlandais (Finlande 2012) 52

Loeb comme un finlandais (Finlande 2012)

Même s’il remporte cette Powerstage, Mikko Hirvonen est le grand perdant de ce rallye. Favori de cette édition, le finlandais n’a jamais pu prendre la tête du rallye et Sébastien Loeb s’impose logiquement une troisième fois ici !

Perdus dans les réglages, les deux Fords officiels n’ont jamais pu rivaliser avec seulement trois scratchs.

Avec les rallyes asphalte qui se profilent, le neuvième titre de l’alsacien n’a jamais été aussi proche…

ES17- 2s sur 33km… (Finlande 2012) 34

ES17- 2s sur 33km… (Finlande 2012)

La lutte entre Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen a continuer sur l’ensemble de chrono. A 128,2 km/h de moyenne, le finlandais signe le scratch face au français mais ne reprend que deux secondes.

Avec 7s2 de marge sur Hirvonen, Loeb semble bien parti pour l’emporter mais les pièges sont nombreux dans cette folle spéciale.

Comme attendu, Mads Ostberg reprend la cinquième place face à Ott Tänak.

ES16- Problèmes pour Ostberg (Finlande 2012) 8

ES16- Problèmes pour Ostberg (Finlande 2012)

Cette dernière spéciale de la matinée ne change rien puisque Sébastien Loeb devance Mikko Hirvonen de seulement un dixième et compte désormais 9s4 d’avance sur le finlandais.

Enfin un scratch pour Jari-Matti Latvala (même s’il le partage avec Loeb) qui se maintient à la troisième place.

Tranquille cinquième depuis le départ, Mads Ostberg connaît des problèmes sur sa Fiesta WRC et perd une place au profit d’Ott Tänak.


ES15- Le plus grand écart (Finlande 2012) 7

ES15- Le plus grand écart (Finlande 2012)

Comme lors du premier passage dans cette spéciale, Mikko Hirvonen n’est pas au niveau de Sébastien Loeb puisque le français signe à nouveau un scratch pour porter son avance à 9s3 sur le finlandais.

ES14- Hirvonen ne lâche pas (Finlande 2012) 2

ES14- Hirvonen ne lâche pas (Finlande 2012)

Le duel n’est pas finit entre Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen puisque le finlandais signe le scratch pour revenir à 7s4 du français.

Les Ford ne peuvent toujours rien faire avec notamment un Petter Solberg perdu dans ses réglages ce matin.

ES13- Loeb trop fort (Finlande 2012) 3

ES13- Loeb trop fort (Finlande 2012)

Dès cette première spéciale de la matinée, Sébastien Loeb est en train de dégouter Mikko Hirvonen qui a été victime d’une crevaison lente. Avec 8s9 d’avance avant de disputer sa spéciale favorite, le français semble intouchable pour l’instant.

Derrière, Mikko Hirvonen voit même revenir Jari-Matti Latvala à 12s6 de sa deuxième place.