Yazeed Al Rajhi s’impose en WRC-2 0

Yazeed Al Rajhi s’impose en WRC-2

On comptait douze équipages au départ du WRC-2 pour cette deuxième manche du calendrier avec le norvégien Brynildsen en grand favori au volant d’une Fiesta RRC.

102

Le couple Ogier/VW déjà au sommet (Suède 2013)

Un doublé français au Monte-Carlo, c’est logique . Un doublé sur la neige suédoise, c’est phénoménal, surtout avec ces écarts !

Largement dominateur le vendredi, Sébastien Ogier a ensuite géré son rythme pour résister aux assauts d’un Sébastien Loeb en grande forme.

Vainqueur ici en 2004, le nonuple champion du monde restait sur deux sixièmes places en Suède. Venu pour s’amuser et surtout pour se lancer un dernier défi sur un terrain « hostile », le pilote Citroën va longtemps regretter sa mauvaise qualification de jeudi.

ES21- Erreurs pour Loeb (Suède 2013) 31

ES21- Erreurs pour Loeb (Suède 2013)

Il reste une seule spéciale à disputer et Sébastien Ogier gère parfaitement son rythme et profite même d’une erreur de Sébastien Loeb pour reprendre une belle marge avant de disputer la Power Stage.


13

ES20- Novikov et Sordo dehors (Suède 2013)

Déjà sorti vendredi dans un mur de neige, Dani Sordo répète cette erreur et perd là de précieux points en vue du champion. L’espagnol a tapé une grosse pierre qui était dans un mur de neige et doit s’arrêter là.

ES19- Loeb ne lâche pas la pression (Suède 2013) 26

ES19- Loeb ne lâche pas la pression (Suède 2013)

Troisième spéciale de la matinée et même scénario avec un nouveau scratch pour Sébastien Loeb devant Sébastien Ogier pour seulement 1s5.

Pas d’inquiétudes donc pour le pilote VW qui a tout de même tapé un mur de neige mais qui garde une vingtaine de secondes de marge sur le pilote Citroën.

Toujours en lutte pour la troisième place, Jari-Matti Latvala reprend 1s2 face à Mads Ostberg et revient ainsi à cinq secondes du norvégien.

ES18- Loeb continue (Suède 2013) 17

ES18- Loeb continue (Suède 2013)

Même si les écarts sont plus réduits, les français sont toujours intouchables dans cette spéciale et Sébastien Loeb signe un nouveau scratch. Le nonuple champion du monde ne reprend que 1s4 face à Sébastien Ogier.

ES17- Ogier résiste (Suède 2013) 26

ES17- Ogier résiste (Suède 2013)

Dans ce premier chrono de la journée, les français écrasent la concurrence avec le scratch pour Sébastien Loeb qui a tout tenté pour reprendre le maximum face à Sébastien Ogier. Au final, le pilote Citroën ne reprend que 3s3 au pilote VW et l’écart reste important : 23s6.