1

Mikkelsen : “Mes jambes tremblaient”

L’an passé, Andreas Mikkelsen n’avait pas disputé le rallye de Suède en WRC mais on se rappelle d’une bagarre énorme face à Sébastien Ogier en Fabia S2000 il y a deux ans.

Cette année, le pilote norvégien n’a jamais quitté le podium provisoire occupant même la tête du rallye à trois reprises.

0

Une préparation mentale pour Latvala

Auteur de sa troisième victoire en Suède, Jari-Matti Latvala occupe désormais la tête du championnat.

Le finlandais revient sur sa performance du week-end.

2

Ostberg a changé son style de pilotage

Mads Ostberg revient sur sa troisième place au rallye de Suède en conférence de presse.

Mads, c’est votre quatrième podium en Suède. Vous avez pris la troisième place et le maximum de points dans la Power Stage et êtes troisième du championnat…

32

La réponse des scandinaves

Après un Monte-Carlo très difficile, les scandinaves ont bien répondu à domicile !

Vainqueur à deux reprises (2008 et 2012), Jari-Matti Latvala comptait bien remporter une troisième victoire en Suède. En début de rallye, c’est Sébastien Ogier qui a dominé son coéquipier.


14

ES23- Mikkelsen tient

Après un scratch dans l’ES22, Mads Ostberg perd la bataille face à Andreas Mikkelsen en concédant 2s2. Le pilote VW compte plus de treize secondes d’avance avant la dernière spéciale.

Pas de soucis pour Jari-Matti Latvala qui a pu préserver ses pneus en vue de la Power Stage.

8

ES22- Ostberg revient

Toujours deuxième, Andreas Mikkelsen lâche cinq secondes face à Mads Ostberg et voit revenir son compatriote à 11s6.

Le pilote Citroën signe le premier scratch d’une DS3 ce week-end.

16

ES20- Intouchable Latvala

Ce chrono est un bon entraînement en vue de la Power Stage. Jari-Matti Latvala termine une matinée parfaite en signant un quatrième scratch consécutif !

Le finlandais compte plus de quarante secondes d’avance désormais.

14

ES19- Latvala tranquille

Après la touchette de Mikkelsen, Jari-Matti Latvala est tranquille et enchaîne avec un troisième scratch consécutif aujourd’hui.

Le finlandais compte plus de trente secondes d’avance face à Andreas Mikkelsen qui voit Mads Ostberg revenir à 18s de sa seconde place !