Raynal : « Repartir en championnat »



Auteur d'une saison dernière superbe en Escort Cosworth, Frédéric Raynal a sauté les générations en s'offrant une Ford Fiesta R5 en 2015.

Après un abandon mécanique au Touquet, le pilote lodévois a signé une belle cinquième place au rallye du Rouergue avant de participer au Tour de Corse, son premier rallye de championnat du monde.

En 2016, il espère repartir en championnat de France.

Frédéric, quel est le bilan de ta saison 2015 ?

C’est un bilan positif malgré les embuches que l’on a rencontré durant l’année car il fallait prendre en main l’auto, avec un pilotage et des réglages différents de l’Escort.

C’était difficile également avec un budget serré cette année qui ne nous a pas permis de faire toutes les manches.

Un rêve de gosse réalisé malgré tout avec notre participation à un rallye du mondial avec le Tour de Corse où l’on a d’ailleurs bien progressé depuis en chassis.

Une année d’apprentissage donc.

Quel est ton avis sur les voitures de dernière génération les « R5 » ?

Auto très sympa à conduire avec une tenue de route et un freinage incroyable. Un prix d’achat élevé mais un coût d’entretien pour celui qui fait tout (comme moi) et de consommable (pneus, essence, freins, maintenance..) plus faible en comparaison avec l’Escort.

Le manque de puissance impose une auto réglée au top et d’avoir une attaque permanente pour être dans le coup.

Ce manque de puissance sera peut-être un peu gommé par l’évolution.

Tu viens de remporter le 33eme rallye du Fenouillèdes, quels sont tes rallyes préférés de cette saison 2015 ?

Oui, c’est une victoire très appréciable après une année difficile, un profil de route que j’aime beaucoup car rapide avec beaucoup de grip. On finit sur une note positive.

J’apprécie la variété des épreuves du championnat, mais j’ai une affection particulière pour des rallyes comme le Limousin (qui revient en 2016 et c’est très bien) et le Rouergue qui, tous deux, nécessitent un rythme rapide et soutenu.

Quels sont tes projets pour l’an prochain ?

Il est possible que l’on reparte en Championnat de France, on verra niveau budget, j’aimerais en tout cas .

As-tu des partenaires à remercier pour leur soutien ?

Un grand merci à ma famille, mon grand-père pour ses heures passées sur le Tour de Corse et les machines (tour, fraiseuse), mes parents pour leur soutien et disponibilité, et ma femme pour sa motivation…
Mon assistance (Olivier et mon frère) réduite mais très efficace.
Mes sponsors : Groupe Grim, transports Rouille / Coulon, transports Lodezien, BDF Menuiserie / Glystem, Aubade, Ramond et Compagnie, Groupe Abadie, Galigné primeurs, groupe auto Ragues, BPS RACING, Exact, transports Piernas ….

Photographes et vidéastes pour tous ces souvenirs .
Mes amis, les « fans » et spectateurs pour leur soutien…





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    Avec du temps et du travail, nul doute qu’il va finir par apprivoiser totalement cette R5.

  2. michel Quesney dit :

    un homme sympatique et disponible. l ayant cotoyer quelques minutes au charbo. Etant Normand et fan de rallye je salue Frederic et cedric Robert lui aussi sympa… Bonne annee rallystique.

  3. natlin dit :

    un tres bon pilote amateur , tres sympa, qui se fait plaisir avec une r5, au plaisir de le revoir l’an prochain, faire un top 5 en cfr pour une premiere annee, c’est vraiment bien, surtout avec des bonato et mauffrey en face!

  4. clem dit :

    continuez c tres bien ce que vous faites je pense avec un budget difficile c vous les plus meritant bonne saison 2016

  5. Tonio dit :

    Un mec sympa disponible et simple
    Vraiment quelqu’un qui gagne a être connu