Résultat Classement Rallye du Rouergue 2010




9 au 11 Juillet 2010 Scratchs : Robert (10 dont 1 ex.), Tsjoen (4 dont 1 ex.) Leaders : ES1-FIN : Robert Vidéos du rallye...

joen (4 dont 1 ex.)
Leaders : ES1-FIN : Robert

Vidéos du rallye

Résumé Etape 3

ES13 : Victoire de Cédric Robert qui prend la tête du championnat de France des rallyes. Guigou a perdu son duel avec Amourette et s’incline pour un peu moins de 5s, mais garde sa 6e place pour seulement 2s face à Dub.Alors qu’il était 8e et « tranquillement » placé, Bonnefis sort de la route dans cette dernière spéciale et abandonne. Cet abandon permet à Marché de signer l’exploit du rallye avec une 10e place finale à bord de sa Clio Ragnotti groupe N. Enfin Arnaud Augoyard termine 6e après avoir été 42e vendredi soir.

ES12 : Bouffier sort dans cette spéciale et laisse la 3e place à Da Cunha. Dans le « duel du rallye », Guigou revient à 3s7 d’Amourette alors qu’il reste une seule spéciale. Pelamourgues perd pas mal de temps et permet à Augoyard de rentrer dans le top 10.
7e au général, Clément Dub réalise sa meilleure performance puisqu’il signe le 4e temps.

ES11 : Dans cette première spéciale de la journée, Robert signe un chrono énorme  en « collant » 21s à Tsjoen et 36s à Bouffier. Emmanuel Guigou perd 1s6 sur Amourette et possède désormais 5s5 de retard au général. Alors 17e, Canivenq a abandonné dans cette spéciale à cause d’un problème mécanique.

Classement final – Rallye du Rouergue

1Robert307 WRCA8W2h4min27s
2TsjoenFocus WRCA8W+50s2
3Da Cunha207 S2000A7S+6min11s
4Gal207 S2000A8W+8min50s
5AmouretteC2 S1600A6K+9min55s
6GuigouClio R3R3+10min
7DubPunto S2000A7S+10min2s
8AugoyardClio S1600A6K+13min14s
9SirotC2 R2 MaxR2+13min28s
10MarcheClio RagnottiN3+14min9s

Classement complet

Résumé Etape 2

ES10 : Dans la super-spéciale, Tsjoen signe le meilleur temps et Guigou le 4e temps et reprend 2s2 à Amourette. Le duel s’annonce très serré pour la journée de demain. Toujours leader du groupe R, Bonnefis réalise pour l’instant un rallye fantastique avec sa C2 R2 Max et se place à la 9e position.

ES9 : Guigou signe un superbe 6e temps et revient à 6s d’Amourette pour le gain de la 6e place.

ES8 : Tsjoen et Robert signent exactement le même temps alors que Clément Dub perd plus d’1min30s après un tête à queue dans cette spéciale et se retrouve désormais 8e derrière Guigou. Le duel continue entre Guigou et Amourette, et le pilote de la C2 16000 reprend 2s sur Guigou. Alors 12e en bataille avec Marché et Pelamourgues, Hervé Paternot crève et perd plus de 7 minutes.

ES7 : 2e scratch depuis le départ pour Pieter Tsjoen qui conforte encore sa 2e place. Les 5 premières positions semblent vraiment figées pour l’instant. En 2 roues motrices, Guigou revient à 11s d’Amourette ! Comme au premier passage, Beaubelique perd beaucoup de temps (5 minutes) car il a du changer une roue.

ES5-ES6 : Robert réagit immédiatement et signe 2 scratchs consécutifs. Le pilote de la 307 WRC a désormais 26s d’avance sur Tsjoen et 1min21s sur Bouffier. En 2 roues motrices, Amourette mène devant Guigou à 15s et Bonnefis à 26s. Guigou a une nouvelle fois eu des soucis sur ce rallye puisqu’il a eu une biellette de direction défectueuse.

ES4 : Tsjoen signe son premier scratch du rallye mais ne devance Robert que de seulement 2s. Guigou réalise un superbe 5e temps à bord de sa Clio R3 et remonte à la 9e place. Alors 6e au scratch, Beaubelique est sorti dans un champ et a perdu 2 minutes.

Résumé Etape 1

ES3 : Cette fois Robert creuse bien l’écart puisque Tsjoen perd 13s et Bouffier 16s. Pour les 4 premiers semblent déjà bien figées. Dans cette spéciale, Guigou est devancé par Pelamourgues et Paternot à cause d’une panne de direction assistée. En 2 roues motrices, Bonnefis ne perd que seulement 2s sur Amourette. Arnaud Augoyard a effectué un tout-droit et a perdu plus de trois minutes.

ES2 : Tsjoen signe encore le 2e temps derrière Robert mais ne perd que 1s6 du pilote de la 307. Après son bon 8e temps, Dumas est sorti de la route dans cette spéciale et bloqué les passages des pilotes suivants. Le pilote de la Porsche annonce sa venue au Mont-Blanc avec peut-être une Porsche 997 GT+!

Tous les concurrents suivants sont donc passés en liaison et se verront attribués un temps forfaitaire. Loin au classement après ses problèmes dans l’ES1, Roché a abandonné sur la route le menant à l’ES2.

ES1 : Dès la première spéciale, Cédric Robert prend la tête du rallye devant Tsjoen (à7s) et Bouffier (à 15s). Roché perd plus de 4min à cause de coupures moteur dans cette spéciale alors que Amourette et Augoyard ne sont séparés que de 1s. En R2, Bonnefis mène devant Sirot et Canivenq au volant d’une Fiesta R2.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *