Résumé Citroën Junior Team – Etape 1 Rallye Grèce




La progression du Citroën Junior Team continue. Lors de cette première journée de l’Acropolis Rally of Greece, le Citroën Junior Team a remporté deux épreuves...

Evgeny Novikov / Dale Moscatt et Sébastien Ogier / Julien Ingrassia. Le Russe devient ainsi le plus jeune pilote de l’histoire du WRC à réaliser un scratch !

Malgré l’annulation – annoncée depuis plusieurs jours – de l’une des spéciales de ce vendredi, cette première journée de l’Acropolis Rally of Greece était redoutée par de nombreux concurrents. Les équipages quittaient Loutraki à 8h30 pour une boucle de trois cents kilomètres jusqu’aux contreforts du Mont Parnasse et une assistance éloignée à Itea. Avec cette configuration, la préservation des éléments mécaniques était essentielle sur des pistes cassantes et avec des températures atteignant 40°C.

Pour la première fois dans les points en Sardaigne, Evgeny Novikov et Dale Moscatt débutaient l’épreuve sur un bon rythme avec la sixième position provisoire au moment de gagner l’assistance d’Itea. Dans Bauxites (ES4), Evgeny Novikov plaçait son nom en haut de la feuille de temps – une première pour un Russe – et devenait ainsi le plus jeune pilote de l’histoire du Championnat du Monde à signer un temps scratch : « J’ai beaucoup attaqué. Je suis très heureux d’avoir fait ce meilleur temps. Nous avons profité de notre position sur la route et d’une meilleure adhérence. C’était un objectif que je m’étais fixé en venant ici. » Malheureusement, une double crevaison dans le chrono suivant coûtait plus de trois minutes au Russe, qui rétrogradait au douzième rang ce soir.

Partis prudemment dans la première épreuve spéciale, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia augmentaient progressivement leur rythme jusqu’à s’adjuger le meilleur temps dans Drossohori (ES5), une spéciale de près de 24 kilomètres qui culminait à plus de 1400 mètres d’altitude : « C’est toujours bon à prendre ! C’est une satisfaction de réaliser une telle performance sur une épreuve aussi difficile. Nous avons beaucoup usé nos pneumatiques aujourd’hui. Il faudra faire encore plus attention demain. »

Appliquant une stratégie efficace, Conrad Rautenbach et Daniel Barritt assuraient leur position dans le top 10 tout au long de la journée. Ils rentraient à Loutraki au neuvième rang à quelques secondes de la septième position : « Nous avons passé une bonne journée. Nous avons perdu un peu de temps dans la poussière cet après-midi. Je crains que la deuxième journée ne soit encore plus difficile pour les pneumatiques. Nous allons essayer de continuer sur le même rythme pour renforcer notre position au classement. »

« Nous avons de nombreuses raisons de nous réjouir ce soir », analysait Benoit Nogier, Team Manager du Citroën Junior Team. « Les performances de nos équipages s’inscrivent dans la continuité de la Sardaigne. Les meilleurs temps d’Evgeny Novikov et de Sébastien Ogier, les premiers de la saison, sont bons pour le moral et valident notre démarche. Ces performances ont d’autant plus de valeur qu’elles sont réalisées sur l’une des épreuves les plus compliquées de la saison. Nos difficultés à préserver les pneumatiques en fin de journée en attestent. Ce sera le grand thème de la deuxième journée et une préoccupation pour toute l’équipe. La gestion des pneus sera un passage obligé pour concrétiser nos performances en bons résultats dimanche. »

Communiqué Citroën Sport





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *