Robert Consani conserve la tête de deux championnats IRC




Si Robert Consani et Nicolas Klinger ont démontré leur capacité à se mêler dans la bagarre avec les meilleurs pilotes locaux lors du Rallye Sanremo,...

é en mesure de concrétiser leur potentiel par des points. Le pilote de la Mégane R.S. N4 demeure néanmoins en tête des classements 2 Roues Motrices et Production de l’Intercontinental Rally Challenge (IRC) avant la dernière épreuve de la saison.

Leader de l’IRC Production Cup et de la 2WD Cup avant d’arriver en Italie, Robert Consani abordait le Rallye Sanremo avec un double objectif. La priorité était de conserver la première place des deux classements tout en tentant de se faire remarquer au milieu d’un peloton d’Italiens habitués de l’épreuve.

« Je connaissais le parcours, car nous avions participé à l’édition 2011 », commentait Robert. « Nous voulions rouler assez vite pour nous mêler à la bagarre. Mais il fallait conserver notre avance au championnat en Production et surtout en 2 Roues Motrices… »

La première boucle montrait le très haut niveau du plateau italien : « Nous avons dû faire un compromis lors du choix des pneumatiques. Ce fut très bien dans la deuxième spéciale mais plus délicat dans la première et la troisième… »

Après un passage par le parc d’assistance, la Mégane R.S. N4 repartait à l’assaut du plus long chrono du week-end, ‘Ronde’ et ses 44 kilomètres parcourus de nuit : « Tout se passait bien jusqu’à ce que l’on sente une odeur de brûlé dans la voiture. Nicolas a essayé de trouver le problème en pleine spéciale. Ça venait de la pompe qui sert normalement à asperger d’eau l’échangeur air/air. Nous avons dû perdre entre quinze et trente secondes. C’est dommage, car nous étions en train de faire jeu égal avec la Mégane de Federico Gasperetti. »

Douzième au terme de la première étape, deuxième en Production et cinquième en 2 Roues Motrices, Robert Consani parvenait à se hisser au milieu des références italiennes tout en devançant ses principaux rivaux.

Le lendemain, Robert Consani tenait toujours son rang : « Malgré une petite appréhension, nous avons bien débuté la seconde journée en étant encore dans les temps de Gasperetti. Mais dans un sous-bois un peu humide, sur un freinage appuyé, la voiture a glissé vers un mur de terre. Nous avons heurté un trottoir en béton. »

Après une première moitié de rallye remarquable, Robert Consani et Nicolas Klinger étaient contraints à l’abandon… « Je suis déçu, car je ne sais pas si je serai au départ du Rallye de Chypre. Ce serait dommage de ne pas pouvoir défendre nos chances lors de la dernière épreuve de la saison. Je vais frapper à toutes les portes pour pouvoir me battre jusqu’au bout, au moins pour le titre 2 Roues Motrices ! »

L’objectif reste de décrocher un titre ‘Pilotes’ après avoir marqué la majorité des points assurant Renault du titre ‘2WD Manufacturer’ dès l’arrivée du Rallye de Bulgarie.

IRC 2WD Cup
1. Robert Consani 87 points
2. Harry Hunt 76 points
3. Martin Kangur 51 points
4. Simone Campedelli 50 points…

IRC Production Cup
1. Robert Consani 97 points
2. Andreas Aigner 75 points
3. Marco Tempestini 63 points
4. Vitaliy Pushkar 53 points…





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *