Romain Martel : « Un rallye très compliqué »



A 27 ans, Romain Martel, ancien pilote du championnat de France asphalte, s'est lancé un énorme défi cette année en participant au JWRC.

Au Portugal, le pilote normand effectuait donc ses grands débuts en championnat du monde des rallyes, à bord d’une Citroën DS3 R3 Max de l’équipe Trajectoire Racing. Accompagné de Vanessa Lemoine, le français aura connu son lot de pépins mais a réalisé l’essentiel en rejoignant l’arrivée en septième position.

Romain, tu viens de terminer ta première épreuve en J-WRC au Portugal, que penses-tu de ce rallye légendaire et de l’organisation d’une manche mondiale ?

C’est un rallye fantastique avec une organisation irréprochable ! Là on sent vraiment que c’est un autre monde… Les spéciales étaient magnifiques, cassantes certes, mais vraiment superbes.

Avec ta copilote Vanessa à bord de la DS3 R3 Max, comment s’est déroulé globalement ce rallye terre avec le team Trajectoire Racing ?

Ce rallye fut très compliqué … On a connu des crevaisons, têtes à queues, brouillard épais,etc. mais l’expérience acquise sur ce rallye est très importante pour la suite du programme Junior. Comme me l’a dit Marc Amourette « il faut le faire derrière le volant pour comprendre la difficulté ». Le seul rallye du Portugal nous a fait faire plus de kilomètres sur la terre que ce que je n’avais parcouru avant. C’était seulement notre 4e rallye sur cette surface. Côté résultat, nous sommes satisfaits d’abord d’avoir pu finir ce rallye compliqué en prenant un maximum de kilomètres, la progression a été importante au fur et à mesure des spéciales et nous terminons avec les points de la 7e place. Nos concurrents sont très rapides (ils ont améliorés leurs temps de l’année dernière d’une manière assez incroyable), ils connaissent la voiture, le terrain… nous ne pouvions pas arriver et jouer aux avants postes avec si peu de roulage et de méconnaissance de la voiture. L’objectif sera de se rapprocher d’eux au fil des épreuves. Le team TR a fait un super boulot sur la voiture tout au long de l’épreuve, c’est un réel plaisir d’être à leurs côtés sur ce JWRC.

As-tu des personnes ou partenaires à remercier qui t’accompagneront aussi sur la prochaine manche en Pologne ?

Je voudrais remercier nos 68 partenaires qui nous soutiennent et croient en nous ainsi que toutes les personnes qui nous suivent et nous encouragent ! Je voudrais aussi féliciter Vanessa qui a fait un travail remarquable tout le weekend … C’est vraiment impressionnant la quantité de choses qu’elle doit gérer en mondial en plus de ses notes et elle a été parfaite.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *