Rossel : « C’est juste parfait »



Distancé au maximum de onze secondes par rapport au leader, Yohan Rossel n’a jamais rien lâché, remportant finalement ce rallye du Rouergue et marquer le maximum de points pour la troisième fois de suite en championnat de France asphalte.

Avec ce nouveau succès, le pilote gardois conforte logiquement sa place de leader du championnat avant le break estival. A l’arrivée, le pilote Citroën nous a fait part de sa satisfaction, tout en étant conscient que le championnat est loin d’être terminé et qu’il peut encore progresser.

Troisième victoire de suite et maintenant 35 points d’avance pour toi au championnat. De quoi être satisfait ce soir ? 

« Cela ne correspond pas encore à une victoire (en terme de points). Je suis super content de notre performance. On savait que Bonato allait être super rapide ici et il connaissait très bien après avoir roulé plusieurs fois avec une R5 ici. On était vraiment proche et ça c’est vraiment positif. On manquait un peu de recul par rapport aux conditions et on a pas fait d’essais et cela a manqué un petit peu. Quand on gagne à la fin, on ne peut qu’être content. Mais je pense que l’on doit travailler un peu sur la voiture, on connaît les axes de travail et tout le monde en a conscience, et ça c’est important.

Après, je suis super content du résultat bien sûr, on a pas fait une seule erreur, on a raté une corde dans une équerre hier mais c’est tout (vendredi). On a un peu plus galéré dans les deuxièmes passages, dans le sale et le goudron fondu. Il faut essayer de comprendre pourquoi mais en soit, pour le championnat, c’est juste parfait. »

Après le rallye des Vosges, tu évoquais un manque de 1/2 dixièmes au kilomètre à trouver avec cette C3, est-ce que c’est fait ?

« Comme je dis depuis le départ, on ne peut pas se lâcher à 200% sur ce rallye. On a prouvé qu’on était dans le coup, en signant des scratchs au moment de la bagarre, on était vraiment pas loin de Yoann. Je ne sais pas si j’ai gagné cette vitesse mais cela fait quasiment quatre rallyes que l’on se bat pour la victoire. Donc ça veut dire que nous sommes bien sur chaque terrain et ça c’est positif. »

Est-ce que justement c’est ton plus beau rallye avec la C3 R5 en terme de performances ?

« Oui peut-être en effet en performances pures. Même si je trouve que mon Vosgien était très bon, il aurait fallu voir les chronos de Yoan (Bonato) le deuxième jour sans son problème. »

As-tu encore une marge de progression avec cette voiture ?

« Au niveau des réglages, oui bien sûr. L’objectif c’est de trouver les réglages pour mon style de pilotage, que je me sente plus à l’aise. La voiture marche super bien, le chassis est exceptionnel, mais il faut juste l’adapter pour moi en fonction des conditions. On a la chance en France d’avoir des parcours tellement différents, que quand on arrive au Rouergue, le profil est différent des autres et c’est là qu’il faut s’adapter. Mais c’est normal, ce n’est que ma première année en R5. « 

Est-ce que tu as l’impression que ton statut a changé, en passant d’espoir à un gros prétendant au titre.

« On termine la moitié du championnat en tête, donc on peut se battre jusqu’au bout je pense. Après, il reste 4 rallyes, donc 164 points à marquer et je n’ai que 34 points d’avance, donc il n’y a rien de fait. Le positif, c’est de voir que nous sommes performants sur tous les terrains. Le Mont-Blanc conviendrait plus à mon pilotage et à la voiture. Ensuite, si on arrive avec le n°1 aux Cévennes, ça va être juste exceptionnel. Il faut travailler encore et encore, mais c’est loin d’être joué. »

As-tu un rallye en ERC à venir ? Quel est ton programme d’ici le Mont-Blanc ?

« Je vais rouler à Langres dans le cadre du trophée Mixte avec la Citroën C3 R5. Sur le championnat, on ne pense pas vraiment à ce classement mais on ira vraiment dans l’optique de jouer la gagne dans le trophée. Sylvain (Michel) a pas mal d’expérience sur la terre, donc si on arrive à être bien, ce serait super. On a vu sur le dernier rallye terre que c’était une R5 qui était la plus rapide, donc nous n’avons plus trop d’excuses. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Céd34 dit :

    Oui c’est clair qu’il progresse très vite et surtout il est très régulier et fait pas beaucoup d’erreur !!
    Le championnat n’est pas terminé il reste beaucoup de points encore à attribué.
    je pense qu’au Cevennes yohan Rossel sera favori car il sera à domicile.

  2. Antho.rallye dit :

    Rossel progressé vraiment vite, on sens que bonato a une certaine pression cette année

  3. bazire dit :

    Ouf il a échappé au titre infamant de Hold-up , hé oui j’ai la dent dure et c’est pas fini ! …..
    Comme il dit, il est loin d’avoir la grande expérience de Bonato sur cette voiture et en R5 tout simplement sur les rallyes du CDF ce qui est encourageant pour la suite du championnat avec les Cévennes qui est son jardin ….