Rossel : « Une grande chance pour moi »



Titré dans le championnat de France asphalte la saison dernière, Yohan Rossel retrouve le mondial cette année, trois ans après l’avoir quitté. 

Le jeune pilote cévénol est évidemment impatient d’attaquer ce nouveau défi.

« C’est une grande chance pour moi. J’ai remporté le Championnat de France l’an dernier, mais ça ne compte pas au départ du Rallye Monte-Carlo. C’est le début de la saison, on va bien voir. »

Malgré son titre de champion de France acquis la saison dernière, le jeune français reste prudent avant d’aborder cette épreuve mythique et incomparable.

« Je suis confiant, mais le Monte Carlo ce n’est pas comme un championnat de France. Les conditions ici sont incroyables. Il va y avoir de la glace, je ne veux pas faire d’erreur. Je veux faire un bon rallye et on verra bien le résultat dimanche. »

Lors des reconnaissances, Yohan a observé des conditions très diverses, mais le pilote Citroën s’attend à des évolutions lors des prochains jours.

« Je pense que ce sera différent pendant le rallye. Je ne sais pas si on aura de la neige, peut-être que oui. Les conditions seront délicates dans toutes les spéciales. Ça va être très difficile. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. jmd dit :

    Quel site pour voir les spéciales live ? merci

  2. Ailef dit :

    Le gars qui fera podium au Safari ou au Japon sera bien en évidence sur WRC.com. Vu le plateau du Monte, un top 6 dans la catégorie sera peut un meilleur résultat sportivement parlant, mais avec le risque de passer inaperçu. Courage et encouragements à tous les espoirs en WRC.

  3. Ivo dit :

    La concurrence est rude, entre pilote Français déjà puis les « autres » …… je vois pas comment ce rallye peut échappé à une C3 R5, Camilli, Bonato, Rossel, Ciamin….Et surtout l’impressionnant Pépé Lopez

    • natlin dit :

      je mise sur les i20 officielles, gryasin et veiby devant

      • Ivo dit :

        Lopez est comment dire « monstrueux » une faculté d’adaptation hors norme avec une pointe de vitesse. en espagne il est venu a vue et vaincu, un pilote fin metteur au point qui adore les premieres participations etc

        • QuentEnbach dit :

          Vous avez un peu trop vite oublié Ostberg je pense… Pour moi c’est lui qui sera devant.

          • Sylvain dit :

            Effectivement, parce qu’il est norvégien et qu’il a les moyens, on oublie parfois qu’il sait AUSSI piloter 😉