S.Michel : « La Fabia R5 est fabuleuse »



Pour ses premiers kilomètres en Fabia R5, Sylvain Michel a rapidement trouvé ses marques, décrochant une fantastique troisième place au Touquet après un joli duel face à Pierre Roche.

Le savoyard revient sur cette performance, son entente avec Lara Vanneste, tout en évoquant sa nouvelle monture et ses partenaires. Au Lyon-Charbonnières, prochaine manche du championnat de France asphalte, le duel Bonato/Michel augure de belles promesses.

Sylvain, tu termines la première manche du championnat de France asphalte à la troisième place,au Touquet avec Lara Vanneste à tes côtés, comment s’est déroulé ton épreuve ?

L’épreuve s’est parfaitement déroulée. Je pense que si on nous avait demandé avant le rallye, nous aurions signé de suite pour ce résultat. Cette première place en R5 est une belle récompense pour toute l’équipe 2C Compétition et du Team 2C YACCO pour le travail effectué la semaine avant le rallye. Nous avons lors de la première journée bien travaillé en châssis sur l’auto jusqu’à trouver un bon compromis vis à vis du terrain délicat qu’est le rallye du Touquet. Une fois en parfaite confiance avec l’auto, nous avons gardé un rythme soutenu jusqu’à l’arrivée du rallye qui était le seul objectif fixé au départ.

Premier rallye avec une copilote expérimentée, comment s’est passé cette première collaboration avec Lara Vanneste ?

Lara est une copilote qui a une grande expérience de la course automobile. Nous nous entendons très bien dans l’auto et avons les mêmes visions et façons de faire les choses. C’est une vraie professionnelle qui aime se donner à 100% dans tout ce qu’elle fait, à travers son emploi, son programme en Allemagne, et le notre en championnat de France.

Nous avons beaucoup travaillé en reconnaissances et en vidéos, et c’est un travail qui a payé durant tout le rallye avec de très bonnes notes et une parfaite confiance en l’un comme en l’autre.

Il sera important pour nous deux de travailler encore d’avantage pour perfectionner mon système de notes.

As-tu apprécié cette fameuse Skoda Fabia R5 et comment piloter ce type de véhicule sur un rallye du Touquet par rapport à ce que tu as connu auparavant ?

La Skoda Fabia R5 est une auto fabuleuse. Je m’attendais pas à une telle voiture, mais c’est une auto bluffante par son châssis, son moteur et ses freins… Dès les premiers kilomètres réalisés quelques jours avant le rallye sur Clermont-Ferrand, je me suis senti très vite à l’aise et en confiance. La voiture équipée des pneumatiques Michelin s’est vraiment avérée redoutable sur les routes du Touquet. Toute l’équipe 2C Yacco y est pour beaucoup également, ils possèdent une grande expérience de la course et me mettent absolument tout à disposition pour réussir.

Quels sont les partenaires qui t’on permis de monter ce programme en championnat de France et quel est l’objectif pour 2016 ?

Eric Candelier et Yacco y sont pour beaucoup dans ce programme, car Yacco est le partenaire principal. 2C Compétition s’emploie aussi pleinement à travers ce programme en championnat de France des rallyes et à cela s’ajoutent tous mes fidèles partenaires comme Olivier Favre, PDG de la société Delta Savoie, qui me suivent et me font confiance depuis quelques années maintenant.

L’objectif pour 2016 est d’engranger le maximum d’expérience et de points tout au long de la saison pour permettre au Team 2C YACCO de conquérir une quatrième couronne consécutive au championnat de France Team.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    La lutte avec Bonato s’annonce prometteuse… mais elle risque de bénéficier à un gentleman en WRC qui ira prendre les points en promenant pendant qu’eux se les partagent.

    • Alex Térieur dit :

      en promenant ????…. tu penses vraiment que pour battre Bonato et Michel, meme au volant d’ une WRC, on se balade…faut déja avoir un sacré coup de volant,la preuve celui de Roché est insuffisant désormais,ah oui je sais tu vas me dire que c’est une bille mdr,ah ces champions des bords de route me feront toujours rire….

    • enzo dit :

      bien dit seb ! 😉

      :un mec lucide sur le rallye:

  2. natlin dit :

    un pilote avec 2 prenoms, comme cedric robert et d’autres!
    avant le depart, il visait une course sage et un top 5 , a l’arrivee,, meilleur performer ( 6) et 3 au scratch, ca promet pour la suite, il pretend au titre c’est sur!

  3. m dit :

    Sauf que les 3 premières couronnes ont été remportées par le 2B Yacco et son leader Gilles NANTET….
    Ce que Michel dit est valable pour Yacco mais pas pour le team 2C !
    Il oublie vite qui lui a mis le pied a l’étrier celui là, et surtout n’as pas hésité quand il s’est agi de prendre Yacco a son ancien Team qui n’existe plus, c’est pour cela d’ailleurs…qu’il n »existe plus.

    • mm dit :

      Pour info, la saison dernière, Michel tapait Nantet avec une porsche de catégorie inférieure. Pas étonnant que le TEAM Yacco fasse confiance à la jeunesse et qui plus est rapport des point pour le championnat.
      Mais bon, il y aura toujours des rageux et des jaloux pour critiquer les bonnes performances et les bons pilotes.
      On se fout de savoir qui lui a « mis pied à l’étrier », ce que les gens veulent voir, c’est des pilotes et qui apportent un peu de renouveau dans le monde du rallye. Et Sylvain Michel fait parti de ses gens là.
      C’est malheureux mais suite à l’accident de moto de Nantet, les sponsors ne pouvaient plus ce reposer que sur lui pour apporter des points au TEAM, c’est pour ça que le choix de YACCO est compréhensible de faire de Michel son pilote N°1. Il a su faire ces preuves sur les saisons précédentes en C2R2, DS3 R3, Porsche et 207 donc choix logique !!