S.Ogier : “Mieux vaut être trop prudent que pas assez”



Deux semaines après un rallye de Finlande très décevant, Sébastien Ogier a de nouveau montré ses limites en Catalogne, même si le français avait le podium en main pendant la grande majorité du rallye. Quatrième à l’arrivée, le pilote Toyota repart néanmoins d’Espagne avec une avance encore confortable en tête du championnat (17 points).

À l’image de ce qu’il avait pu faire en Finlande, le septuple champion du monde des rallyes n’a pas arrêté de chercher les bons réglages sur sa Yaris, sans vraiment parvenir à trouver une solution qui lui permettrait d’aller plus vite. Le dimanche, le français a d’ailleurs déclaré ne pas se rappeler la dernière fois qu’il avait autant changé les réglages de sa voiture au cours d’un rallye, preuve d’une situation délicate.

“Malheureusement, nos réglages étaient loin d’être parfaits au début du rallye. C’était lié à plusieurs choses, et en premier lieu au fait que c’était la première fois qu’on roulait sur ce type de terrain avec la Yaris WRC puisque ce rallye n’était pas au calendrier l’année dernière. Et puis notre préparation en test n’a pas été idéale, sur des routes qui, logiquement, ne couvraient pas toutes les typologies rencontrées en course. On était performants dans les sections les plus lisses et propres, en revanche la voiture manquait de stabilité sur les routes dont les trajectoires nécessitaient de couper les virages, plus nombreuses que d’habitude. Et même si on a finalement trouvé de bons réglages samedi midi, il nous a quand même manqué de la vitesse par la suite.”

Très rapidement distancé par les deux hommes de tête, le français a bataillé ensuite face à Dani Sordo, se retrouvant engagé dans une lutte face à un adversaire qui n’avait plus rien à perdre. Dans la matinée, le pilote Toyota avait bien tenté de résister à l’espagnol, au prix même d’une glissade spectaculaire capturée par WRC+ : “Je ne peux pas faire grand-chose de plus. J’ai glissé un peu vers la fin”. Dans les derniers kilomètres disputés dans des conditions variables, le français n’a pas pris tous les risques pour finalement assurer cette quatrième place.

“Je considère simplement que c’est le package Ogier-Toyota qui n’allait pas assez vite par rapport à la concurrence. Peut-être que j’aurais pu être plus rapide en prenant plus de risques, cependant dans ma position je dois privilégier le championnat. Ça a été le mot d’ordre une nouvelle fois durant tout ce rallye, et y compris pendant la Power Stage dont les conditions étaient piégeuses et rapidement évolutives à cause de la pluie. Quand on est en tête du championnat, mieux vaut être trop prudent que pas assez et je reste d’avis que c’était la stratégie parfaite ce week-end encore. “




S’abonner
Notification pour
guest
48 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sylvain
Sylvain
1 mois il y a

Je voulais, au nom des supporters d’Ogier, remercier tous ceux qui imaginent des scénarios terribles pour le pilote français; c’est gentil de vous inquiétez pour lui, c’est vrai que nous on ne le fait pas trop, mais sans doute c’est bien que quelqu’un y pense 🙂 Merci. Nous bêtement on compte les points, on pense à tout ce qui doit bien se passer pour Evans, parce qu’on est des gars sportifs et gentils… mais c’est vrai qu’on ne pense pas au négatif, nous qui ne sommes pas du côté obscur de la force. J’espère donc, et de tout cœur, que… Lire la suite »

Maillard roland
Maillard roland
1 mois il y a

conséquence de la situation sur les coéquipiers… en fonction des déroulements au Monza, c’est Rovanperä qui est de fait dans une situation singulière et délicate … il ne serait pas forcément simple pour lui de ne pas interférer même involontairement pour rester neutre dans le résultat final… à moins que JML lui demande de faire contre lui-même, en étant “trop prudent” et confortable… derrière. 🙂