S.Ogier : “Remporter cette épreuve avec la manière pour Julien”



Victorieux d’un 8e titre mondial en compagnie de Julien Ingrassia ce dimanche, Sébastien Ogier va pouvoir savourer ce succès dans les prochains jours et prochaines semaines, conscient qu’il vient de réaliser encore une énorme performance ce week-end en terminant la saison par la plus belle des manières.

En conférence de presse, le pilote Toyota est revenu dans un premier temps sur les émotions qu’il a pu ressentir au moment de son arrivée finale de la Power Stage et la célébration de ce nouveau sacre.

“L’émotion est clairement venue comme un feu d’artifice en franchissant la ligne finale, je dirais. Je suis super content d’avoir remporté ce titre. Je ne savais pas où j’en étais au niveau du rallye. D’une manière ou d’une autre, Kai (Lindström) était à la radio en train de dire… je ne sais pas. Pendant le message, j’étais en train de discuter un peu avec Julien et nous n’avons eu que l’information sur le championnat.

Je savais que c’était suffisant avec la spéciale que nous avions fait pour remporter le championnat, mais je ne savais pas pour la victoire en rallye. J’aimerais savoir à quoi pense Julien..mais c’était un sentiment tellement étrange de savoir que c’était maintenant, ce moment où c’était vraiment la fin pour nous deux. Nous avons réalisé bien plus que ce que nous rêvions il y a 15 ans lorsque nous nous sommes rencontrés. Ce scénario est la meilleure façon possible de terminer ensemble. C’est encore un souvenir inoubliable avec Julien. C’est difficile de décrire tout ce que nous ressentons en ce moment. Il y a comme un vide. Toute la pression, l’attention, les questions et les attentes…Vous y parvenez et c’est incroyable et puis vous vous sentez un peu vide. Ce sont des journées uniques mais il faut aussi un peu plus de temps pour apprécier le succès.”

Au cours de ce week-end, le Français a décidé de ne pas jouer la carte de la prudence pour aller chercher ce nouveau titre, préférant faire confiance à son excellent feeling pour rendre la vie dure à son coéquipier Elfyn Evans, contraint de gagner au Rally Monza. Cette tactique a payé et le pilote Toyota a réalisé un week-end de rêve.

“C’était un scénario parfait mais presque trop parfait je dirais. Je pense que nous avons eu un week-end très fort. Je me sentais en contrôle dans la voiture. Mais, surtout ici sur le circuit, il est facile de taper quelque chose légèrement. Et c’est ce qui nous est arrivé. Heureusement, nous avons juste tapé quelque chose. Un mètre de plus et cela aurait eu beaucoup plus de conséquences avec au moins une crevaison ou plus. C’est la chance qu’il faut avoir pour réussir dans le sport en général. Cela nous est arrivé à tous à un moment donné. Je parlais à Elfyn en Espagne. Il a eu une chaleur et ça a marché. À d’autres moments de votre carrière, vous sentez que vous n’avez rien fait de mal et que cela a de grandes conséquences. C’est comme ça. Nous avons réalisé une solide performance ce week-end. Cela n’a jamais été facile. La plus grosse erreur pour moi aurait été de tomber dans ce mode d’attaque complet et de me battre contre Elfyn. Je devais m’assurer qu’il ne gagnerait pas le rallye facilement. Mais aussi les Hyundai n’étaient pas si loin derrière. Ils étaient assez forts. Si vous commencez à ralentir, vous pouvez facilement revenir assez près de la zone de danger qui pourrait se situer autour de P4 ou P5, puis j’aurais été sous pression jusqu’à la Power Stage pour marquer des points pour confirmer le titre. À ce moment-là, nous nous sentions bien dans la voiture et nous avons gardé un rythme élevé tout le week-end. Elfyn a également fait une erreur ce matin. Cela nous a donné un peu de marge pour gagner le rallye et remporter cette épreuve avec la manière pour Julien.”

Encore présent sur quelques épreuves la saison prochaine et notamment au Monte-Carlo, Sébastien Ogier devra faire sans Julien Ingrassia en 2022, ce dernier arrêtant sa carrière sur cette superbe victoire. Entre les deux hommes, l’histoire est évidemment magnifique et le pilote gapençais a rendu hommage à son coéquipier.

“C’est simple. Tu vas me manquer (Julien Ingrassia est également présent pendant cette conférence de presse). J’en suis sûr. Nous avons construit cela pendant tant d’années et tant de choses fonctionnent ensemble automatiquement. Bref, on n’a pas besoin de tant se parler pour se comprendre. Il n’y a jamais eu de raison de toute ma carrière d’essayer de changer Julien. Il a toujours eu le même objectif et le même engagement. C’était simple et je n’ai jamais eu à le pousser à faire quoi que ce soit. Nous avions la même mission depuis le début. Il y a 15 ans, dans la voiture, j’aimais la façon dont il me donnait les notes. C’est la priorité numéro un. C’est pourquoi nous pratiquons ce sport pour être rapide dans les spéciales. Tout ce qui l’entoure, c’est l’organisation disons, mais tout ça, c’est plus la spécialité de Julien. Parfois, il est un peu dans sa bulle et peut-être qu’il est parfois un peu spirituel. Il est complètement concentré mais vous ne pouvez pas le blâmer pour ça. C’est ainsi qu’il fait son travail. Une seule fois dans ma carrière, vous avez entendu l’histoire récemment dans votre podcast, une équipe a tenté de nous séparer. Quand je suis entré dans le sport, il y avait cette philosophie qu’il est parfois préférable d’avoir un copilote expérimenté à ses côtés. Heureusement, j’étais un peu têtu et assez fort à ce stade de ma carrière pour dire non et je voulais continuer avec Julien, je ne le voyais pas comme ça et je voulais que nous restions ensemble. C’était au moment de ma carrière où j’ai dû prouver que j’avais la capacité d’être au plus haut niveau et de mettre en danger ma position et mon avenir. La plupart des pilotes lorsqu’ils entrent dans ce monde disent oui à tout parce qu’ils ont peur pour leur position. J’étais déjà assez fort à ce moment-là pour dire que Julien y arrivera et aujourd’hui je peux dire que c’était la bonne décision.”




S’abonner
Notification pour
guest
39 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Flat out
Flat out
5 jours il y a

Bravo Seb, un homme qui a des valeurs, du caractère et qui sait prendre des décisions difficiles. Des choix difficiles tu en as fait, tant pis pour les statistiques tu as préféré rester droit. Tu es donc à mon avis le plus grand pilote de rallye de tous les temps car en plus d’être rapide, intelligent, régulier et très spectaculaire tu es aussi un homme droit, franc, fiable et qui a d es principes qui comptent plus que tout. Pour toi l’humain passe avant le gloire. On ne t’a jamais vu faire le guignol dans des pubs TV pendant ces… Lire la suite »

jmb17
jmb17
5 jours il y a

Le podium du nombre de victoires WRC par pays (sauf erreur de ma part)

  • 1ère France : 200 victoires
  • 2ème Finlande 181 victoires
  • 3ème Royaume Uni 46 victoires (vient de dépasser la Suède grâce aux victoires d’Elfyn Evans
  • Au pied du podium la Suède avec 43 victoires

L’an prochain, il est possible que la Finlande réduise l’écart.