Salanon espère un programme complet



Pour sa deuxième saison en Fiesta RS WRC, David Salanon a connu des fortunes diverses en 2015, mêlées de podiums (3e au Touquet et 1er au Var) et d'abandons (Lyon-Charbonnières et Antibes).

Restant sur une belle prestation au Var, le pilote stéphanois espère repartir en championnat de France l’an prochain pour un programme complet.

David, tu viens de remporter ta quatrième victoire en championnat de France au 61e rallye du Var, comment s’est déroulé ton rallye avec Romain Roche à tes cotés ?

Notre course s’est déroulée avec un plan et une stratégie planifiée en fonction des chronos et de l’évolution de la course, c’est à dire assurer et rentrer le soir de la
première étape, augmenter le rythme le deuxième jour en essayant de creuser l’écart, puis gérer le dernier jour si nous étions en tête de la course avec une avance assez confortable.

Tous ces faits se sont réalisés et sans ennui mécanique aussi.

Quel bilan fais-tu de ta saison 2015 ?

Le bilan est mitigé car la malchance a été très souvent avec nous cette année. Nous avons connu quatre abandons consécutifs. Sur deux d’entres eux nous étions en tête…

A Antibes, nous nous trouvions proches de Feghali et en tête du classement « championnat ». Nous nous sommes retrouvés très vite à cours de budget, sans pouvoir défendre nos chances sur l’intégralité du championnat. On se rend compte que pour être champion, depuis quelques années, il faut pouvoir être rapide, régulier, et, surtout, avoir le budget nécessaire. 

Hors championnat de France, tu as remporté plusieurs épreuves au volant de la Ford Fiesta WRC ou R5. Es-tu satisfait de ton palmarès 2015 ?

Oui bien sûr. On ne boude pas ce plaisir de gagner, mais ces rallyes nationaux étaient surtout destinés à préparer des manches de championnat à venir…

Quels sont tes souhaits pour l’an prochain et as-tu déjà un projet défini pour 2016 ?

Mon premier souhait serait de pouvoir monter un programme complet sur le championnat 2016, donc de trouver des partenaires pour nous aider à y parvenir. Cela nous permettrait de défendre nos chances sur toutes les manches, on ferait un vrai bilan en fin de l année…

Penses-tu souhaitable de privilégier les véhicules de la catégorie R5 en championnat de France face aux WRC ?

Très sincèrement non ! Je n’adhère pas du tout à cette idée de privilégier les R5. Je n’ai rien contre ces voitures, au contraire, je trouve le produit sympa et compétitif, d’ailleurs je roule parfois aussi avec ce genre de voiture. Mais pour la diversité sur les épreuves, pour les spectateurs, les passionnés, il faudrait réunir toutes les catégories de voitures (Kit car, Super 1600, S 2000, R5, GT +, F2000, WRC, etc… Je pense que notre sport ne s’en porterait que mieux.
 
Merci de votre interview. Bonne fin d’année à vous, à mes supporters, mes amis. Et, j’espère, à l’année prochaine !





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. briwan dit :

    le prétendant n°1 au titre pour la saison 2016!!!!!

  2. app dit :

    C sur il.vaut mieux des rallyes avec 1 ou 2 wrc que un 1 rallye avec 8 r5…….
    Arretez avec c machine qui coutent un bras et que personne peu entretenir….
    Au Var par exemple le rallye interessant.
    Et prk?
    Au moins de la bagarre en r5 mais en wrc??? Super le spectacle.
    Apres chacun son avis mais l avenir du rallye francais c certainement pas les wrc…
    Enfin c mon avis perso

  3. m dit :

    Voilà une bonne analyse de ce que doit être le championnat de France, le maximum de catégories pour le plus de bagarres possibles; et le plaisir des spectateurs comme des pilotes et de tout ceux qui suivent…
    Ceux qui prônent le tout R5 ont tout faux, d’ailleurs çà ne durerait pas longtemps !

    • Chef21 dit :

      Exactement !

    • sebenfer dit :

      Depuis quand date la dernière réelle bataille pour le titre ? 2011 ? Quelle est la valeur d’un titre disputé entre seulement 3-4 pilotes de WRC et encore pas sur toutes les manches…

      • Boris STi dit :

        +1 m,la diversité c’est bien,et puis quand on voit le plateau qu’il y avait avant dans le championnat de Belgique et celui de maintenant je prefere celui d’avant les R5.
        Un championnat R5 pourrait être intéressant si il y avait un enjeux à la clef,mais il n’y as rien actuellement pour les gagnants, même pas un programme en WRC,donc autant garder un championnat avec toute les catégorie.