Sébastien Loeb au Dakar 2016



Après le WRC, les 24 heures du Mans, le WTCC, Pikes Peak, les X-Games, le RallyCross et bien d’autres disciplines motorisées, Sébastien Loeb va se lancer un nouveau défi puisqu’il participera à la prochaine édition du rallye-raid Dakar.

emporté la mythique course de côte de Pikes Peak en 2013.

Après plusieurs journées d’essais effectuées notamment au Maroc, Sébastien Loeb a en effet répondu favorablement à l’appel lancé par l’équipe française pour découvrir cette nouvelle discipline qui lui faisait de l’œil depuis quelques temps (présent notamment sur l’épreuve en tant que spectateur en 2014).

Afin de préparer au mieux son arrivée sur le Dakar, le pilote de 41 ans disputera dès la semaine prochaine (5 au 9 octobre 2015), le rallye du Maroc au volant d’une 2008 DKR pour trouver ses marques.

Après quelques tergiversations concernant le choix de son copilote, c’est finalement Daniel Elena, avec qui il a remporté tous ces titres en WRC, qui aura la lourde de tâche de naviguer la Peugeot pour la découverte de la discipline.

Sur un parcours modifié suite au désistement du Pérou, Sébastien Loeb aura donc le rôle d’outsider face à une concurrence expérimentée, représentée notamment par ses coéquipier au sein de l’équipe Peugeot, Stéphane Peterhansel (victorieux à 11 reprises de l’épreuve), Carlos Sainz ou Cyril Despres. L’alsacien retrouvera également plusieurs pilotes qu’il a déjà affronté en rallye puisque Nasser Al-Attiyah et Mikko Hirvonen seront également de la partie !

Cette information met donc fin aux minces espoirs qui subsistaient dans l’esprit de certains, de voir Sébastien Loeb effectuer un énième retour en WRC pour une saison complète en 2016 ou une simple participation au rallye Monte-Carlo !

“Je n’ai découvert le sport automobile qu’à 18 ans lorsque j’ai disputé mes premiers rallyes. Depuis lors, je me suis intéressé à toutes les formes de sport automobile et le Dakar en fait partie. Je pense que c’est un grand défi que de disputer cette épreuve et de piloter dans le désert.

Le Dakar est très différent du type de courses auxquelles je me consacre en ce moment. Ce sera très long, plus de deux semaines ! et il me faudra de l’endurance pour gérer la voiture sur une telle distance. C’est une autre approche de la course. Je vais découvrir tout ça en janvier.

Lorsque j’ai essayé la PEUGEOT 2008 DKR en juin, elle m’a immédiatement impressionné. Et elle a encore beaucoup évolué depuis ! Ce qui m’a le plus marqué est de réaliser à quel point piloter la voiture du Dakar est une expérience complètement nouvelle. En WRC, j’ai eu l’habitude de contourner les obstacles mais, avec cette voiture, vous pouvez foncer dessus ! Bien sûr, être suffisamment en confiance pour attaquer de cette manière demande un petit temps d’adaptation. Par ailleurs, jusqu’à maintenant, j’ai eu l’habitude de courir en me basant sur des notes très détaillées : en rallye raid, il faut parfois trouver la bonne piste et improviser sa trajectoire. De plus, c’est aussi la première fois que je conduis une voiture à moteur diesel en compétition. Cela me fait beaucoup de choses à découvrir et je suis avide d’en apprendre bien d’autres encore !”

 




S’abonner
Notifier de
guest
34 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
mer
mer
5 années il y a

Il sera sur quelle voiture Al Attiyah, un moment il y avait des rumeurs avec Peugeot ?

Jean-Yves
Jean-Yves
5 années il y a

C’est l’occasion de faire un petit clin d’oeil à Jean-Luc Thérier …