Seulement une vraie spéciale pour Solberg



En réelle position de faire un bon coup au championnat WRC-3, Oliver Solberg n’a même pas eu le temps d’imaginer une telle réussite au Mexique.

Quinze ans après la victoire de son père Petter au rallye du Mexique, Oliver avait pour objectif d’acquérir de l’expérience et de grimper sur le podium final. Malheureusement pour lui, le suédois n’a accompli aucun des deux.

Le jeudi soir, dans les rues de Guanajuato, le pilote VW a pris beaucoup de plaisir dans une atmosphère unique : « Je me souviens de certaines histoires sur l’originalité de cet endroit, mais je ne savais pas que c’était aussi cool. L’atmosphère est tout simplement incroyable. Mais nous ne gagnons pas de temps ici – nous le ferons dans El Chocolate demain matin.

C’était incroyable. C’était vraiment glissant par endroits et nous avons dû faire attention, mais c’était quand même tellement cool de ressentir toute cette atmosphère. »

En signant à chaque fois le meilleur temps des R5, battant notamment Pontus Tidemand, Oliver Solberg avait réalisé un départ idéal. Mais dès le lendemain matin, sa course a tourné au cauchemar.

Vendredi dans le mythique chrono d’El Chocolate, Oliver est tombé dans un piège typique du Mexique : taper un rocher en pleine trajectoire. Le carter de protection de sa Polo n’a pas pu résister à l’impact, le moteur non plus.

« C’était un gros rocher. E quand ça a frappé la voiture, le coup était assez fort. Abandonner si tôt est bien plus que décevant. C’est vraiment triste pour moi, Aaron et toute l’équipe. »

Aux intermédiaires, les chronos étaient intéressants avec un rythme légèrement plus lent que Pontus Tidemand, très expérimenté au Mexique.

« Je savais que le Rallye du Mexique serait difficile. La chaleur, l’altitude et la rugosité des spéciales se conjuguent pour rendre ce rallye si difficile. Dès les reconnaissances, je pensais déjà que ce serait plus difficile que je ne le pensais et c’est exactement ce qui s’est passé. Le Mexique était incroyable, mais n’a pas donné le résultat que nous espérions. »

Après trois épreuves, Oliver Solberg pointe au 14e rang du championnat WRC-3 avec 10 points au compteur.




1
Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
anthoexc
Invité
anthoexc

sans vouloir dire de connerie je crois bien que le monte carl ne comptais pas pour le championnat wrc3, il c’etait engagé comme ça hors championnat, il a donc que 2 epreuves et non 3