Stéphane Consani marque les esprits (Terre des Causses)




Malgré un abandon prématuré suite au bris des vis de support de boite de vitesse, Stéphane et Maxime repartent de Capdenac avec les points du...

rformer.

La nouvelle 208 R2 a remporté un vif succès commercial pour son lancement, conséquences : livraisons tardives et montage hors délais. L’équipe Enjolras ne se décourage pas et propose une séance d’essai à Sauve le jeudi 4 avril… la veille des vérifications ! Pour couronner le tout, la pluie s’invite sur les pistes en terre et la séance ne donne pas pleinement satisfaction. Les pare-chocs et radiateurs se montrent vulnérables, la nuit s’annonce longue aux ateliers. Le décorateur doit également doubler d’effort pour offrir une belle livrée au membre de l’Equipe de France Espoir 2013.

C’est après une nuit blanche et une matinée de labeur, que les 208 partent enfin pour la manche inaugurale du « Volant Peugeot ». Stéphane est alors au fond du lit dans son hôtel de Figeac, souffrant d’une forte fièvre. Le samedi matin, bien qu’encore fragile, il prend le départ des reconnaissances. À la première assistance, il peaufine ses réglages avec Pascal Enjolras.

654-left_v4C’est avec nervosité que sont attendus les premiers chronos : Stéphane signe le meilleur temps des 208 avec 2″9 d’avance sur Lefebvre, 4″4 sur Martin, Kevin Abbring est alors à 13″5 !

Dans la deuxième spéciale, Stéphane termine deuxième à 9/10ème de Martin et 2″3 devant Lefebvre. Pour terminer la boucle, dans la « grande » spéciale, Il signe le meilleur temps de la 208 Rally Cup pour rentrer au parc d’assistance de Villeneuve avec 8″4 d’avance sur Lefebvre…

L’assistance est l’occasion de modifier encore quelques réglages, de « cutter » les pneus pour mieux évacuer dans les parties boueuses… « Nono », le chef de voiture, s’aperçoit que 2 vis de fixation du support de boite se sont desserrées. Pascal Enjolras décide de les changer et de les remonter à la loctite tel que la procédure le prévoit.

Dans la deuxième boucle, Stéphane s’adjuge l’ ES 4 pour 6/10ème devant Abbring. Dans la spéciale suivante, à mi-parcours, il entend que le support de boite a lâché mais signe quand même le meilleur temps pour 1/10 sur Lefebvre ! Au classement général, l’avance est portée à près de 10 secondes. Il paraît très risqué de poursuivre mais le jeune équipage décide de tenter le coup, quitte à perdre du temps, il faut rejoindre le parc d’assistance. L’effort pour préserver l’auto sera vain, Stéphane et Maxime sont contraints à l’abandon.

Le lendemain, Kevin Abbring déchaîné, signera trois meilleurs temps pour remporter la manche d’ouverture. Toutefois Stéphane restera le meilleur performer de cette manche et repartira avec ses 3 premiers points. Maigre consolation quand on sait que l’absence de joker impose de marquer à chaque course !

Stéphane Consani, par ses performances de premier plan et avant que la fiabilité de l’auto ne s’en mêle, a tenu à distance les références du moment : Kevin Abbring et Stéphane Lefebvre. Sur les cinq spéciales qu’il a pu disputées, Stéphane en a remporté quatre !

Parions qu’il pourra concrétiser rapidement.

Prochain rendez-vous: Rallye Région du Limousin, 10-12 mai.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *