T.Neuville : “Littéralement, la voiture était en feu”



Vraiment impressionnant ce week-end en Catalogne, Thierry Neuville a notamment réalisé un récital le samedi pour s’assurer d’une large avance avant l’ultime journée. La semaine du belge aurait été parfaite sans une alerte avant la Power Stage où sa Hyundai a refusé de redémarrer pendant un long moment !

Dominé par Elfyn Evans en tout début d’épreuve, le pilote belge a inversé la tendance grâce à un changement de setup opéré le vendredi matin.

“La différence a été un changement de setup vendredi midi. Mon ingénieur m’a poussé un peu plus pour faire un changement radical. C’était une bonne décision et la voiture s’est immédiatement améliorée et j’ai pu réduire le sous-virage qui avait été très présent dans la boucle du matin. Après cela, je me sentais assez à l’aise et nous avons eu une bonne course sans aucune erreur. Cela nous a amené finalement à la victoire.

Et je n’ai pas eu vraiment de chaleurs, juste quelques petites glissades. Je me sens plus en confiance lorsque la voiture glisse de l’arrière. Tout était principalement sous contrôle. Lorsque les choses vont bien et que vous vous sentez à l’aise, il n’y a pas grand-chose qui puisse vous arrêter.”

Si dominateur en spéciale, Thierry Neuville a failli tout perdre ce dimanche midi suite à un problème mécanique sur sa Hyundai i20 Coupe WRC, celle-ci refusant de redémarrer, un souci qu’il a déjà rencontré à plusieurs reprises cette année. Mais grâce à l’aide de plusieurs commissaires présents au parc de regroupement, le belge et son copilote ont bien pu repartir après une sacrée frayeur et en pointant à l’heure !

“Littéralement, la voiture était en feu. Nous faisions des flammes mais c’est un problème que nous avons rencontré plusieurs fois cette saison et il n’est pas encore résolu. Parfois, la voiture refuse simplement de démarrer. Avec un peu de chance parfois, elle va redémarrer ou pas. Ensuite, le seul moyen est de pousser la voiture. Heureusement, cette fois, nous n’étions pas loin du regroupement et Martijn et moi avons pu la pousser au regroupement et nous avons eu l’aide des commissaires. Ils étaient assez nombreux pour nous aider et nous soutenir et tout a commencé et s’est déclenché immédiatement. On savait qu’il y avait de la pluie deux ou trois kilomètres avant le départ de la Power Stage et de l’aquaplaning partout. Nous ne savions pas quelles étaient les conditions vers la fin de la spéciale. On savait que la première partie était sèche alors je me suis dit qu’il fallait rouler sur un bon rythme jusqu’à ce que ça commence à devenir humide puis mouillé. Le feeling était toujours bon, et j’ai continué sans prendre de risque en ayant juste une spéciale propre et fluide.”

Hors-jeu pour le titre depuis le rallye précédent en Finlande, le pilote Hyundai estime que le rallye du Kenya a été le moment charnière de sa saison avec un abandon mécanique alors qu’il était en tête le dimanche matin. Au même moment, Sébastien Ogier en avait profité pour l’emporter et creuser l’écart au championnat.

“Nous avons réalisé 7 podiums en 11 épreuves. Il n’y a qu’un rallye où nous n’avons pas marqué de points et j’ai fait une erreur. Nous avons eu quelques soucis techniques au Kenya ce qui nous a coûté beaucoup de points et aussi donné le maximum de points à Sébastien (Ogier). À ce moment-là, c’était un changement de 60 points. C’était un moment décisif du championnat et nous avons eu des soucis avec la direction assistée en Grèce. Au final, ce sont des points importants que nous avons perdus. Nous continuons à avancer en équipe et nous donnons tout dans la voiture. Martijn a fait un merveilleux week-end et mes ouvreurs ont été excellents.”

À l’image des problèmes qu’il a rencontré ce dimanche sur sa Hyundai, Thierry Neuville n’a pas pu compter sur une voiture très fiable cette saison, un handicap évident dans sa conquête d’un premier titre mondial.

“Définitivement, pour gagner un championnat, il faut une voiture fiable et c’était la force de notre voiture au cours des deux saisons précédentes lorsque nous avons remporté le championnat des constructeurs. Nous l’avons raté cette année. Nous avons vu plusieurs fois une Hyundai abandonner en position de leader. Il y a eu plusieurs raisons et parfois il n’y a eu aucune raison et c’est juste arrivé. Comme je l’ai mentionné, nous avons relevé la tête et nous continuons à pousser. J’ai signé pour trois ans de plus et je suis convaincu que la nouvelle voiture sera celle à avoir.”

Les problèmes de Neuville au regroupement ce dimanche





S’abonner
Notification pour
guest
48 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jmb17
jmb17
1 mois il y a

Avec Neuneu, ça a été, et c’est souvent, et ça sera encore la cata.
Mais en Catalogne, faut quand même avouer : c’était la catapulte !

Seb73
Seb73
1 mois il y a

C’est quand même plus facile de gagner quand les neuvilles premiers du championnat joue le titre et doivent rouler a 99%
J’aurais également aimer qu’un journaliste lui demande s’il avait conscience de faire les affaires d’ogier en empêchant evans de mettre de gros points .
Quelques parts 5×2 aide seb à obtenir son 8ème titre
Encore mille merci à titi