Tanak : « Mes premières impressions ont été très positives »



Ott Tanak a terminé la préparation de l’équipe Hyundai Motorsport avec une deuxième journée de roulage en vue du rallye Monte-Carlo 2020.

Un mois après sa découverte de la I20 Coupe WRC à Laborel dans la Drôme, le champion du monde en titre a roulé cette fois dans les Alpes de Haute Provence sur une route utilisée récemment par Toyota et Sébastien Ogier. Tout comme Thierry Neuville, l’estonien a évolué sur une route partiellement recouverte de glace, des conditions « idéales » après un premier roulage sur le sec.

 

À l’image de Sébastien Ogier, l’estonien devra rapidement s’acclimater à son nouvel environnement de travail avec la découverte d’une troisième auto en l’espace de quatre saisons.

« J’ai eu un peu de temps pour m’installer dans ma nouvelle maison à Hyundai Motorsport, et j’ai certainement reçu un accueil chaleureux. Il n’est jamais facile de tout découvrir lorsque vous changez d’équipe, mais je pense que nous allons dans la bonne direction. »

Malgré ces obstacles, Ott Tanak a toujours su s’adapter dès l’entame de la saison avec trois podiums consécutifs sur les trois dernières éditions de l’épreuve monégasque.

« L’équipe a déjà démontré sa capacité à performer en WRC en remportant le titre des constructeurs. Mes premières impressions sur la voiture ont été très positives et je suis convaincu qu’ensemble, nous pouvons concourir pour les titres cette année. »

Photos par Jean-Marie Caranta




S’abonner
Notifier de
guest
25 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
olive
olive
6 mois il y a

si le monte carlo est entierement sec,sans trop de pieges,va faloir une auto performante sur asphalte. donc ogier,neuville,evans voir loeb risquent d’etre a l’aise

JMB17
JMB17
6 mois il y a

Hello bazire, (ce sera + facile pou toi, je te le « copie colle ») – J’ai pensé à un truc depuis hier, alors que nous parlions de Thérier, qui a bercé ta jeunesse, et de la berlinette qu’il pilota. – En 73, Jean-Luc Thérier a gagné 3 rallyes (Portugal, Grèce, Italie), et fait des podiums, permettant, avec les autres mousquetaires, à Alpine d’être (la 1ère) championne du monde des marques. – Mais c’est bien Jean-Luc qui a marqué le plus de points au championnat cette année là. – Le titre champion du monde des pilotes n’est apparu que quelques années plus… Lire la suite »