Tänak : « Nous sommes tous prêts à y retourner »



Confiné avec sa famille pendant de longues semaines, Ott Tänak a donné de ses nouvelles lors de cette période particulière.

Sans roulage depuis le rallye du Mexique, l’estonien a pris le temps de se mettre aux jeux vidéos.

« Le rallye m’a beaucoup manqué. Pour être honnête, cela me manque tellement que j’ai investi dans un simulateur. Je l’ai utilisé quelques fois, mais ce n’est pas la même chose que la réalité, et ce n’est pas ce que nous sommes habituellement capables de faire à travers les forêts. C’est aussi différent lorsque vous ne travaillez pas avec l’équipe au quotidien. Rien ne correspond à l’excitation en mettant votre casque et à l’excitation des rallyes. »

Alors qu’il a l’habitude de passer de nombreux jours en voyage sur les rallyes, Ott a découvert une nouvelle vie autour de sa famille.

« La pause n’est en fait pas si mal. J’ai pu voir ce qui se passe dans la vie quotidienne, en privé avec ma famille. Le rallye est quelque chose de prenant, donc il ne laisse pas beaucoup de temps libre. Les voyages ne semblent plus vraiment possible. Nous devons trouver une solution où nous pouvons se battre mais en voyageant au minium. »

Malgré une cinquième place provisoire au championnat, l’estonien estime avoir réalisé des débuts positifs dans sa nouvelle équipe.

« Dans un sens, le début de mon aventure avec Hyundai Motorsport était meilleur que je ne m’y attendais. Nous savons tous que Thierry est dans l’équipe depuis longtemps. Il a été le pilote vedette. En arrivant dans un environnement comme celui-ci, on ne s’attend pas au même type d’attention, mais cette équipe a mûri et a commencé à être très forte ces dernières années. J’ai été très surpris par cette approche, et je crois que cela montrera nos résultats quand nous reviendrons de la pause. Si vous avez de bonnes relations avec l’équipe, elle vous récompensera toujours. »

Pendant cette « période d’arrêt », l’estonien est resté en contact avec son équipe, et plus particulièrement avec son copilote.

« Nous sommes restés en contact étroit avec Andrea, avec les ingénieurs. Nous avons eu l’occasion de nous pencher sur les premiers rallyes, de rassembler un peu plus d’expérience et d’apprendre pour l’avenir. J’ai parfois aussi été en contact avec Martin (Järveoja, son copilote). C’est un gars que j’ai vu tous les jours depuis trois ans maintenant. Il s’amuse aussi bien à la maison que moi, mais les rallyes lui manquent autant que moi. Nous sommes tous prêts à y retourner.

Evidemment en manque de compétition, Ott Tänak rêve de se retrouver sur des rallyes bien particuliers.

« L’une de mes épreuves préférés est la Nouvelle-Zélande, à laquelle j’espérais participer cette année. Nous ne savons pas si cela se produit ou non. L’autre que j’aime vraiment est la Pologne, qui bien sûr n’est plus sur le calendrier. La Finlande est celle qui est encore au programme que j’aime vraiment ; ce n’est pas dur pour la voiture, ou les pneus, c’est juste dur pour les pilotes. Vous atterrissez, vous êtes de retour dans les airs, vous devez être dans la bonne position à la bonne vitesse. »




3
Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
achve
Invité

La mauvaise nouvelle pour Tanak et Neuville c’est que Ogier ne semble plus pressé d’arréter fin 2020 !

jmb17
Invité
jmb17

Alors une solution : achve le !

Seb73
Invité
Seb73

Ca permettra a Neuville de viser un septième titre de vice champion