Tanak de retour aux affaires




A 26 ans, le pilote estonien, tout juste promu pilote officiel M-Sport pour la saison 2015, sait qu’il devra faire mieux qu’en 2012 lorsqu’il avait...

pportunité de rouler pour l’équipe britannique.

L’estonien s’est exprimé au site wrc.com sur son retour, ses objectifs, et les nouvelles perspectives qui l’attendent.

Quand vous avez signé pour faire votre retour chez M-Sport, vous avez dit avoir grandi en tant que pilote depuis 2012. Qu’est-ce qui a changé ?

Ott Tanak : « J’ai surtout plus d’expérience. Il est clair que 2012 n’a pas été une année facile. C’était ma première saison au volant d’une WRC et mes attentes étaient peut-être trop élevées. J’ai tenté dès le début de tenir le rythme des leaders et c’est là que j’ai commis des erreurs. Et puis j’ai commencé à stresser un peu face à tous ces problèmes. C’était difficile. Mais avec l’âge et l’expérience, on commence à réfléchir un peu plus. Quand on est pilote, il est important d’utiliser sa tête. Il ne faut pas toujours aller à fond. »

Et qu’en est-il en dehors de la voiture ? Vous semblez plus détendu et plus positif que vous ne l’étiez auparavant.

Ott Tanak : « Quand j’ai été éloigné du championnat en 2013, j’ai réalisé que le WRC me manquait beaucoup. Au bout de deux mois, j’étais prêt à tout pour revenir dans une voiture ! Ça a été le cas cette année et c’était vraiment génial. J’ai apprécié chaque jour. Je pense aussi qu’avec l’âge je suis devenu plus intelligent. Je sens que je peux me contrôler un peu et je comprends comment faire un bon rallye. Ça aussi, ça explique mon énergie positive. »

Cette année, vous avez retrouvé votre ancien copilote, Raigo Mölder. A quel point a-t-il compté dans vos performances ?

Ott Tanak : « Il a été important, mais ça n’a pas été facile pour lui. C’était sa première saison en WRC et il a eu des tas de choses à apprendre. Il a beaucoup progressé et je suis content d’avoir à mes côtés quelqu’un qui travaille autant que moi. Il est aussi motivé que moi pour gagner. Il ne se contente pas de faire son job, il se dépasse et veut obtenir de bons résultats. »

Elfyn et vous aurez le même statut en 2015, mais celui que vous remplacez s’appelle Mikko Hirvonen. Est-ce que ça vous met la pression ?

Ott Tanak : « Oui, il y a clairement plus de pression, mais elle est bénéfique. Elle me fait travailler plus fort et elle me pousse à me dépasser. J’ai passé beaucoup de temps avec M-Sport et je connais tout le monde. Je suis certain que je vais adorer cela, mais d’un autre côté il faudra décrocher des résultats pour l’équipe. Alors oui, la pression est là, mais j’aime travailler de cette façon. »

Quels essais avez-vous prévu avant 2015 ?

Ott Tanak  : « On va commencer à la mi-décembre, en réalisant un mélange d’essais Monte-Carlo avec la Fiesta actuelle et de travail de développement avec la voiture de 2015. Je suis sûr que ce sera beaucoup de travail. Je n’ai pas encore piloté la voiture 2015. Elle sera lancée une fois que la nouvelle saison aura débuté. Pour le Monte-Carlo, le plus gros changement concernera les palettes au volant. »

Quel est votre objectif pour 2015 ?

Ott Tanak  : « Au début, mon but est d’avoir de bonnes sensations avec la voiture et l’équipe. On commence avec le Monte-Carlo, qui est l’un des rallyes les plus difficiles. Il faudra juste qu’on aille au bout, parce qu’il est très important d’y gagner en expérience. Ensuite, on ira en Suède et au Mexique et je pense qu’on a de bonnes chances de réaliser de bonnes performances sur ces deux rallyes. Les autres rallyes, je les connais et je suis prêt à prendre du plaisir sur chacun d’eux. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *