Terre des Causses : l’expérience comme maître mot




Ce weekend, se déroulait la première manche du championnat de France des Rallyes Terre. Pierre Lafay y débutait sa campagne 2015, axée sur la France...

ionnat du Monde des Rallyes WRC. Un rallye terminé prématurément au soir du premier jour, sur ennui mécanique, sans pour autant être synonyme d’échec.

Le Terre des Causses débute dès vendredi pour Pierre Lafay et Victor Bellotto. En préparation de ce premier rendez-vous de la saison, ils entament une séance d’essais fastidieuse. L’objectif premier étant de reprendre le rythme et les sensations après quatre mois d’inactivité, avant le départ du rallye donné le lendemain.

A la suite des trois premières spéciales, Pierre accuse le coup : « La reprise du rythme de course n’est jamais une chose facile. Il a fallu prendre ses repères, particulièrement au niveau des points de freinage. Je suis encore en phase d’apprentissage de la terre, je manque encore de roulage. Cette surface difficile à apprivoiser reste une école fantastique, » admet Pierre. Il faut dire que Pierre n’en est qu’à son deuxième rallye terre, le championnat de France des rallyes terre étant un des plus relevés et difficiles en Europe, son unique passage en reconnaissance nécessitant habitude et expérience.

Première boucle oubliée, Pierre s’élance pour le deuxième tour, avec au programme les 3 épreuves chronométrées matinales à disputer à nouveau. Améliorant ses temps totaux de plus de 1 minute et 40 secondes sur la boucle, le résultat est probant : le rythme progresse, notre duo prend ses repères. « J’ai senti Pierre beaucoup plus en confiance lors de cette seconde boucle » dit Victor. « Ses freinages étaient bien plus appuyés, ses trajectoires plus naturelles et forcément le plaisir et les performances s’en ressentent » avoue, rassuré le copilote.

Pourtant, de retour au parc d’assistance de fin de journée à Capdenac (Aveyron), le couperet tombe : c’est l’abandon. « C’est terriblement frustrant mais c’est le jeu. » affirme Pierre « Nous avons un souci de boîte de vitesses et nous préférons stopper là, il y a trop de risque d’endommager la mécanique. C’est malheureusement un facteur déterminant qu’on ne peut pas gérer à 100%, malgré les heures passées à travailler sur la voiture, la vérifier, la préparer. Nous sommes déjà sur le prochain rallye, début juin. Nous nous lancerons alors dans notre second programme, le WRC, en Sardaigne, pour le Rallye d’Italie. » conclut Pierre.

Pierre et Victor prendront donc le route du WRC début juin. Un rallye qui promet d’être animé pour notre duo, leur grande première ensemble au niveau mondial.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *