Terre en vue ! (Yann Clairay)




En Haute-Marne, Yann Clairay a encore franchi un palier dans la progression de son pilotage sur la terre. Associé ce week-end à Fred Goupil, le...

llois a même amélioré son meilleur classement depuis ses débuts en 208 Rally Cup, toutes surfaces confondues, en prenant la 6ème place. Enfin, Yann s’est inscrit au nouveau championnat de France des Rallyes Terre « 2 roues motrices »… et il a mené sa Peugeot 208 VTI R2 à la troisième place dans cette catégorie, derrière deux R3 plus puissantes !

Le rallye a commencé samedi par trois spéciales à parcourir deux fois. « Le temps de nous caler avec Fred, nous avons perdu une trentaine de secondes dans la première spéciale. Nous nous sommes fait une grosse chaleur sur une compression, que nous avions notée « à fond ». Nous avons bien crû y laisser le pare-chocs avant ! » Cette anecdote rappelle à quel point l’expérience est importante dans les rallyes sur terre, en particulier au niveau de la prise de notes. Les reconnaissances sont limitées à un seul passage le matin même, à environ 50 km/h. Les équipages ont donc parfois des surprises quand ils empruntent les mêmes routes quelques heures plus tard à une vitesse deux fois supérieure !

La 208 n°45 émerge de cette première spéciale à la 10ème place de la 208 Rally Cup. Yann hausse progressivement le rythme au gré des autres spéciales du jour pour rentrer au parc fermé en 8ème position à 1’38 de la tête. L’objectif de rouler à 1 seconde au kilomètre des ténors de la catégorie n’est pas loin ! Le bilan de cette première journée est donc positif, d’autant que la 208 PH Sport fonctionne à merveille.

Fort de ce constat, l’équipage Clairay-Goupil attaque la journée de dimanche avec un bel enthousiasme. « On s’est dit qu’on commençait à être dans le bon rythme et qu’il nous fallait un chrono significatif. » Aussitôt dit, aussitôt fait dans la première spéciale du jour, Noidant le Rocheux-Perrancey, avec le 4ème temps. « Nous avons pourtant perdu une dizaine de secondes car un pilote parti devant nous a fait un tonneau et les spectateurs nous faisaient signe de ralentir. » Le « déclic » se confirme dans la foulée avec un très beau 3ème chrono dès la spéciale suivante de Chanoy-Faverolles ! « Au deuxième passage, nous avons perdu une poignée de secondes sur crevaison, et dans la toute dernière spéciale, j’avoue qu’on a joué la sécurité car le classement ne pouvait plus vraiment évoluer. »

Yann et Fred rejoignent Langres et le parc d’arrivée de la place des Etats-Unis avec une 6ème place en poche et la satisfaction d’avoir atteint l’objectif fixé au niveau de la performance : sur les 89 kilomètres chronométrés de ce beau dimanche, ils ont concédé 1’15 aux vainqueurs, soit en moyenne un peu plus de 8 dixièmes au « kil ». « Pour cette première course au sein du team PH Sport, j’ai apprécié les réglages de la voiture, elle s’inscrivait facilement dans les courbes, sans sous-virage. C’est bon pour la confiance et cela nous a aidé à franchir ce nouveau « step » sur la terre, même si je suis conscient qu’il reste du boulot ! Bravo à Fred, mon copilote, qui était novice sur ce terrain. » Yann effectue un bond en avant de la 13ème à la 9ème place au classement de la 208 Rally Cup.

Cerise sur le gâteau, il se classe également 3ème des concurrents du championnat de France « 2 roues motrices », lancé cette année par la Fédération Française du Sport Automobile pour récompenser les pilotes qui engagent des voitures du Groupe R dans les rallyes sur terre. Après deux rallyes, Yann pointe au 4ème rang du classement provisoire de ce championnat, qui se poursuivra, tout comme la 208 Rally Cup, au Terre de l’Auxerrois du 25 au 27 juillet prochain !





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *