T.Habouzit : « J’ai pensé à tout arrêter »



Après sa sortie de route au Lyon-Charbonnières mi-avril, le rallye n’était plus vraiment la préoccupation première de Thibault Habouzit, plus concentré sur l’état de santé de sa soeur Sandra, et la reprise de sa vie quotidienne.

Tourmenté après cet accident, le pilote de la Haute-Loire, grâce notamment à l’aide de ses proches, a retrouvé la motivation nécessaire pour reprendre le chemin des spéciales.

Ce week-end au rallye du Forez, Thibault effectuera son retour au volant d’une Skoda Fabia R5, l’occasion idéale pour prendre de ses nouvelles.

Comment ça va depuis ce malheureux Charbo ?

« Physiquement, je ne n’ai pas eu grand chose au contraire de ma soeur, donc tout va bien. Pour moi, mentalement, ça reste toujours un peu compliqué. Quand on a fait mal à quelqu’un, et en plus à sa soeur, c’est très difficile.

Après le Touquet, j’avais dit que je connaîtrais des moments difficiles au coeur de la saison, mais jamais je n’aurais pu imaginer ça.

J’avais pas mal d’interrogations, j’étais presque dégouté du rallye, notamment à cause de plusieurs éléments extra-sportifs. J’ai vraiment pensé à tout arrêter, je ne voulais pas que le rallye soit quelque chose de pénible, c’était plus une tare que quelque chose pendant un moment. »

Peux-tu nous donner des nouvelles de ta soeur ?

« Sandra devrait sortir début juillet de la clinique au plus tard, et après elle pourra entamer sa rééducation. Le rallye n’est pas vraiment au centre de nos discussions. »

Qu’est-ce qui t’as poussé à revenir finalement ?

« J’ai forcément beaucoup moins de motivation, encore aujourd’hui. J’ai au noyau dur autour de moi qui m’a permis de monter ce programme en championnat de France et je ne pouvais pas les abandonner. Ils m’ont poussé à revenir, j’ai un soutien à 200% de l’équipe 2C Compétition et ma soeur voulait également que je revienne. Rouler sans elle et profiter alors qu’elle est à l’hôpital, ce n’est pas une situation évidente. »

Comment vois-tu ta participation au Forez ce week-end ?

« Là, j’arrive au Forez sans avoir encore reconnu, on va s’y mettre au dernier moment, je n’ai pas refait le moindre mètre depuis notre sortie. Je vais voir si je n’ai pas d’appréhension déjà, je me pose beaucoup de questions. J’espère que ce ne sera pas une contrainte mais du plaisir. C’est un rallye à domicile avec plein de potes qui seront là pour me soutenir, donc tout devrait bien se passer. Je ne pense pas du tout à la suite, on va déjà faire cette épreuve et on y réfléchira après. »

Pour ce rallye, tu seras copiloté par Eric Yvernault. Comment s’est fait ce choix ?

« J’ai choisi Eric avec l’aide de ma soeur. Elle me connaît parfaitement et savait ce qui pouvait me convenir. C’est une personne qui me correspond et il a en plus déjà travaillé avec l’équipe 2C Compétition. » 




S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Nicolas
Nicolas
2 années il y a

Tu réagis de façon très humaine, en te posant des questions…. c’est plutôt bon signe. Le contraire serait alarmant. Laisse venir les choses tranquillement, et ça va le faire !

flatsi
flatsi
2 années il y a

ca va y faire , courage et bravo