Tops et Flops (Finlande 2022)



De retour à sa date estivale, le Rallye de Finlande a tenu son rang en affolant, une fois de plus, les compteurs au terme d’un haletant duel au sommet.

Pour la sixième saison consécutive, les tops et flops restent fidèles à leurs engagements chaque mercredi d’après rallye. Le principe reste le même avec trois catégories distinctes. Dans un premier temps, les “tops” mettent en avant les performances à retenir. À contrario, les “flops” pointent du doigt les déceptions du weekend. Le “ni ni” vient conclure cette chronique avec un élément qui aurait très bien pu figurer dans les deux catégories précédemment citées.

Cette année encore, ce classement se veut purement subjectif et n’attend que vos avis aussi bien proches que contradictoires. Lesquels sont évidemment les bienvenus dans les commentaires en bas de l’article.

Tops :

1Ott TänakL’Estonien a très probablement signé une, si ce n’est la plus belle de ses victoires en mondial au terme d’une prestation majeure malgré une monture loin de rivaliser avec sa consoeur japonaise. 
2Kalle RovanperäIl n’a pas outrepassé les limites pour aller chercher une victoire de prestige sur ses terres. À 21 ans, il a déjà compris que l’objectif était ailleurs !
3Hyundai MotorsportBattre Toyota dans son jardin avec une monture moins aboutie que sa rivale, voilà un joli coup de force et une belle preuve de détermination !

Flops :

1Craig BreenAvoir carte blanche pour hausser le rythme et relever la tête après une mauvaise série pour finalement sortir de la route sans avoir réussi à se mêler à la bataille aux avant-postes… Encore un rallye décevant.
2Oliver SolbergDécidément, rien ne va pour le Suédois qui accumule les frustrations cette année sans jamais donner le sentiment de pouvoir inverser la tendance.
3M-SportDes performances globales en dessous de la concurrence et une fiabilité toujours aussi discutable.

Ni ni : Esapekka Lappi

Il a assuré le minimum syndical en terminant sur le podium à domicile, avec panache et surtout une bonne dose de chance, mais il n’a jamais été en mesure de viser la victoire comme depuis le début de l’année.




S’abonner
Notification pour
guest
64 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pierre12
Pierre12
1 mois il y a

Tops
Ott et Kalle, impossible de les départager entre la déconnexion de l ‘Estonien et le balayage ajouté à la remonté du Gosse…
Lappi, avant la casse de son pare brise il était en lutte pour la victoire.
Hyundai, la brouette a progressé, c’est une certitude et s’est fiabilisée.

Flops
Craig, inadmissible pour lui qui est bon dans le rapide ET la Finlande.
Adrien, une vraie faute de plus.
Oliver…

Ni ni
Elfyn, pas à son niveau maxi sur ce terrain et ce demi train arrière tordu…c’est lui ou pas!?

Cloclo31
1 mois il y a

Un Top-Flop où il n’y a effectivement pas grand chose à redire. Pour Hyundai, le problème depuis le début était double : Manque de performance au sens large ( dans le paquet : régularité des performances, exploitation difficile de la voiture, instabilité de comportement (l’hybride ?) etc… , voir tous les commentaires des pilotes à ce sujet) et aussi un problème lourd de fiabilité, dont les fameuses et irritantes pannes d’accessoires secondaires (désembuage, essuie-glaces..) qui mettaient peut-être en cause l’insuffisance du contrôle qualité lors de la préparation des voitures. La victoire en Finlande tient bien entendu essentiellement au pilote (… Lire la suite »