Toyota mi-figue mi-raisin



Impressionnante d’homogénéité au Monte-Carlo en début d’année, l’équipe Toyota était particulièrement attendue en Suède, terre de la première victoire de la Toyota Yaris WRC.

Minés par des ordres de départ défavorables, Ott Tänak et Jari-Matti Latvala n’ont jamais pu s’illustrer à leur juste mesure, terminant finalement hors du top 5 malgré quelques performances notables de l’estonien. Pour son deuxième rallye de Suède seulement, son premier au volant d’une WRC, Esapekka Lappi a encore épaté, terminant notamment son rallye par deux scratchs consécutifs pour ravir la quatrième place à Hayden Paddon.

Déçu par le résultat global de son équipe, Tommi Mäkinen a logiquement pointé du doigt les ordres de départ : « Ce dimanche, nous avons pu montrer de bonnes performances en gagnant les trois spéciales. Généralement, les performances de la voiture et des pilotes ont été bonnes ici mais les conditions étaient parfois un peu inégales. Espérons que quelque chose puisse être fait pour que les conditions soient plus équitables pour tous les pilotes à l’avenir. Esapekka a été très rapide dimanche pour remonter deux positions et gagner la Power Stage. Ce fut un bon rallye pour lui et sans une petite erreur il aurait pu se battre pour la victoire. Il ne faut pas oublier que c’était la première fois qu’il roulait dans une voiture WRC ici et l’année prochaine je suis sûr qu’il sera encore plus fort. »

Déçu par sa bévue finale au Monte-Carlo, le faisant glisser de la quatrième à la septième place, Esapekka Lappi a vite rebondi en Suède. Malgré une erreur regrettable le vendredi après-midi, le jeune finlandais s’est bonifié au fil des spéciales pour arracher la quatrième place finale.

« Gagner la Power Stage et remonter deux places le dernier jour, c’est vraiment super. Je suis vraiment content pour l’équipe: au moins, nous avons obtenu quelques bons résultats ce week-end. Cela signifie que je ne suis plus aussi déçu par rapport à ce qu’il m’est arrivé vendredi. C’est tellement facile de faire une erreur ici. Dans l’ensemble, mon rallye était assez bon. Je ne m’attendais pas à avoir ce rythme, alors j’ai vraiment hâte de revenir ici l’année prochaine. »

Impuissant face aux conditions de route rencontrées le premier jour, Ott Tänak est sorti de son calme habituel, critiquant violemment les organisateurs. Plus raisonné dans l’après-midi, le pilote estonien s’est repris en fin de course pour finalement décrocher trois petits points.

« Ce fut un week-end difficile. Le vendredi, nous avons affronté de mauvaises conditions et nous n’aurions pas pu faire beaucoup mieux. Samedi, notre position sur la route était légèrement meilleure, le rythme était meilleur et nous avons pu signer quelques scratchs. Ce dimanche, quand les conditions étaient en notre faveur, nous avons pu  faire de bons chronos. C’était mon premier rallye avec la Toyota Yaris WRC avec un setup terre et nous avons appris beaucoup de choses. »

Face à ses jeunes coéquipiers, Jari-Matti Latvala n’a pas vraiment existé, quelque soit sa position de départ. Si l’on écarte les super-spéciales, le vainqueur en titre du rallye de Suède n’a même signé que deux top 3, une bien maigre performance au vu de son statut. S’il ne veut pas se faire manger par un duo Tänak/Lappi séduisant, Jari-Matti se doit de réagir, et vite.

« Ce fut un week-end très difficile pour moi. Nous avons perdu tellement de temps le premier jour avec notre position de départ dans la neige fraîche et les grosses ornières. Nous avons changé la transmission pour le dernier jour et cela a amélioré mon feeling par rapport au samedi. L’équipe a fait du très bon travail et la voiture se comportait très bien. Elle est à la fois rapide et fiable, et c’est important. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bouchon dit :

    Toyota mi figue mi raisin
    Ils pointent 3,4 et 5 au cdm pilotes et a 1 point au cdm constructeur. Il y a pire comme situation. En sachant que lappi fait une boulette au monte carlo et tanak veut doubler meeke meeke la ou ca passe pas.
    L ordre de départ ne me pose pas souci c’est le règlement juste je reclasserai par 1/2 journée et je ferai ensuite partir dans l ordre du général.

  2. Sylvain dit :

    Makinen pointe du doigt LE cas particulier de la Suède…

    En Suède, il neige.
    En Suède, il y a le rallye historique.
    En Suède il y a souvent peu d’abandons.

    Ces trois aspects conduisent à obliger de repenser la Suède, car cela devient un cas beaucoup trop particulier, qui attribue des points valables pour le championnat, dans des conditions complètement non équitables…

    Au passage, je souligne que Makinen dit la même chose que ce que j’avançais pour « solutionner » cette farce : pourquoi ne font-ils pas passer leur machin-truc historique-national après les deux passages du WRC?!?

    Parce que, bien évidemment, on ne peut avoir un règlement ou un ordre de passage qui garantisse des ordres de passages similaires pour tout le monde : ce n’est pas de cela qu’il s’agit… mais en Suède c’est une vaste blague!

    Tu as les pilotes qui améliorent nettement leur temps du matin et les pilotes qui font pire que le matin, et la variable est UNE seule le passage du rallye historique et le fait que les premiers l’après-midi doivent « nettoyer » cela. Il y a la version chasse-neige le matin et la version travaux public l’après-midi.

    Personnellement je dirais que ça c’est la solution pour la Suède et pour les autres rallyes, on pourrait penser en boucle : t’as un parc fermé à midi…

    Hyper simple de tout faire rentrer dans le timing, en 36 minutes en plus tu récupères toute la différence de temps des 12 passages en 3 minutes, et en outre tu n’en aurais besoin que si le 12ème sur la route devait ensuite passer premier, ce qui ne sera pas le cas car il sera avantagé le matin… donc en gros il y aurait toujours qu’un quart d’heure au max à gérer… l’organisation a tout le temps du routier, plus le temps de l’assistance pour gérer ses feuilles de temps.

    C’est le championnat du monde, pas la fête des écoles, techniquement c’est pas l’enfer… et sportivement on limiterait de façon raisonnable cette variable « affreuse ».

    Dire qu’on ne touche pas au règlement est FAUX, sur l’ordre de passage il a été modifié des tas de fois, c’est le moment de le re-faire, car la compétitivité actuelle fait que parfois ça fausse le résultat sportif. Parce que si le but c’est de voir de nouveaux vainqueurs, on peut aussi faire courir les mecs du WRC-1 sur des WRC-2 et vice versa, comme par hasard on aurait des nouveaux « talents », de la « fraîcheur ».

    • sebenfer dit :

      Qu’est ce qu’on attend pour revenir au shakedown qualificatif ? La solution simple pour oublier l’entertainment et laisser le sport reprendre ses droits.

  3. david dit :

    ou sont donc les guignols qui n’ont de cesse de critiquer S. Ogier à propos des positions sur la route ? V’la que Makinen s’y met aussi : « Minés par des ordres de départ défavorables, Ott Tänak et Jari-Matti Latvala n’ont jamais pu s’illustrer à leur juste valeur ! Déçu par le résultat global de son équipe, Tommi Mäkinen a logiquement pointé du doigt les ordres de départ. Les performances de la voiture et des pilotes ont été bonnes ici mais les conditions étaient parfois un peu inégales. Espérons que quelque chose puisse être fait pour que les conditions soient plus équitables pour tous les pilotes à l’avenir

    • roland59 dit :

      il faut s’en tenir à ce que dit Mäkinen et ne pas ouvrir la parenthèse au mauvais endroit…
      lui parle, à juste titre, de conditions… mot utilisé 2 fois… d’abord « un peu inégales » pour les souhaiter « plus équitables » la prochaine fois…
      mot d’ailleurs repris bien sagement par Tänak…, pourtant pas guignol… bien qu’un peu maladroit sur quelque expression ce weekend…

      • Sylvain dit :

        Oui enfin bon, les mots et les interprétations, pour ne pas dire « les tiennes »…

        Je te prends un exemple très clair, la spéciale après avoir tamponné Meeke, à la sortie de l’ES, interview à Tanäk.
        Journaliste : « alors déçu? »
        Tanäk : « non très heureux… »

        ben voilà! C’est fait Tanäk a dit qu’il était heureux, Roland peut donc affirmer donc on doit rien changer selon Tanäk 😉

        Sauf qu’il se montrait uniquement sarcastique, comme pourrait très bien l’être Makinen quand il dit « un peu inégales »… tout comme Ogier n’était pas moins furieux que Tanäk quand il disait « c’est une blague ».

        Au-delà des interprétations partiales…. ce week-end UN pilote a pris des GROS points parmi les pilotes de pointes, un seul. Cela n’a pas besoin d’être interprété c’est inscrit au championnat du monde.

        Au-delà des interprétations, après le MC quelqu’un disait qu’il fallait changer le règlement (sur les sorties et les aides des spectateurs), après la Suède la même personne dit que le règlement est parfait, que c’est le même pour tout le monde… Ceci est-il un fait acquis? ou bien doit-on interpréter le comportement de cette personne? 🙂

        • roland59 dit :

          je viens seulement de le voir alors je m’empresse d’y répondre …
          au Suède, tout est respecté… j’ai même écrit qu’Ogier avait bien fait de retarder sa PS parce qu’il est dans la règle… même si je trouve cela inélégant.
          le MC, c’est différent… l’intervention humaine extérieure qui fait/change le classement, aussi bien pour Ogier que pour Neuville, n’est dû qu’à une absence de règle ou si elle existe, j’en serai surpris, une règle qui porte en elle une forme certaine d’aléatoire et donc d’insuffisant voire d’anormal en soi … c’est pour le moins une anomalie…
          et je ne suis pas sûr que Tänak et Evans n’aient pas un petit « regret » sur le coup…
          je n’ai jamais dit que les règles étaient parfaites, j’insiste juste sur le fait qu’elles doivent être appliquées et respectées par tous les acteurs… ce qui me paraît être le minimum pour la bonne tenue des déroulements… et c’est la cas.
          alors interprétations partiales… si tu le penses, je te les laisse…

  4. jeanlouis dit :

    selon les dires des pilotes… ne pas avoir à balayer et avoir une bonne position sur la route c’est être entre 5 et 8 dans l’ordre de départ… donc pour le Mexique, Neuville ne sera pas seul à balayer !

  5. Flo dit :

    Ahhhh Parceque toi tu peux juger qui dit n’importe quoi et qui dit juste. Merci Kaiser, que ferions nous sans toi !

  6. RALLYE WRC dit :

    tout c’est commentaire ressembles au paris -go avec 5 cm de neige pourquoi ceci pourquoi cela ect ect je me marre
    c’est vraie il neige parfois en suede

  7. Flo dit :

    Une partie du problème c’est qu’il y avait de la neige fraîche. Ce qui peut arriver à tout moment. Je ne prétend mieux connaître le probleme. Au prochain rallye se sera le tour de Neuville, et les autres n’auront pas à balayer. Il se trouve juste que cette année en Suède le désavantage était plus conséquent mais ça c’est imprévisible. Pas la peine de monter dessuite sur tes grands chevaux ô Monsieur Kaiser Sauzée

    • Kaizer Sauzée dit :

      Essaye de ne pas dire n’importe quoi, çà évitera les réponses qui te dérangent…

      • pekadi dit :

        Si je comprends bien, il faut changer le règlement rallye par rallye … pour que cela puisse convenir à sa Seigneurie. Les conditions météo de chaque rallye ne sont pas prévisibles. Les résultats ne seront donc jamais « justes » pour chacun. Or chacun aurait droit à un résultat « juste » à chaque rallye. C’est impossible. C’est comme ça en rallye. Chacun le sait à l’avance. Tout comme chacun connait le règlement et l’accepte implicitement en participant. Celui qui ne l’accepte pas est toujours libre d’aller planter des choux. Ceux qui étaient défavorisés cette fois ont sans doute râlé, mais certains l’acceptent mieux que d’autres, n’est-ce pas monsieur SO …

  8. Fab dit :

    Bon pour la Suède, on va pas refaire l’histoire.

    Concernant Loeb, il est bien évidemment là pour la gagne et pas pour s’amuser. C’est avant tout un compétiteur. Maintenant, il ne va pas le crier du haut de son statut de retraité.

    Ceci dit, je ne le vois pas être devant les 5/6 furieux engagés dans la course au titre,à piste équivalente évidemment.

    Une chose est sure, sa présence rajoute un poids supplémentaire sur les épaules de Meeke qui n’a pas besoin de ça, d’autant que leurs conditions de route devraient être à peu près équivalentes donc la comparaison va vitre pouvoir être faite le vendredi.

    • enriche dit :

      C’est sùr que ça va lui faire drôle au retraité… mais étant donné que depuis son arrêt, il est accoutumé à « quitter » la piste pour tomber dans un trou…
      Gros coup de pub pour « citron » et ses fans vont « jouir » pendant les quelques spéciales qu’il effectuera…
      Allez les « lécheux » à vous…

    • david dit :

      j’approuve totalement les propos de Fab

  9. SUB dit :

    Malheureusement ce rallye de Suède était une telle mascarade qu’il est impossible d’en faire une quelconque analyse. Le top/flop sera inutile également.

  10. walter dit :

    Tiens il y a pas que Ogier qui râle a propos des ordres de départ !
    La preuve qu’il a raison…

    • Flo dit :

      Est ce que ceux qui partent derrière sur un rallye asphalte ou terre sous la pluie ralent à longueur de journée ? Non. C’est la même chose ici. Arrêtez avec ce balayage c’est le règlement, point.

      • Kaizer Sauzée dit :

        Dis le connaisseur…
        Çà n’a absolument rien à voir avec les conditions de ce WE.
        Latvala et Tanak se sont également plaints des conditions.
        Tu connais le problème mieux qu’eux ?

    • roland59 dit :

      Ogier a raison de défendre sa vision… comme il a eu raison de pointer en retard à la PS… mais quiconque, Ogier compris, ne peut avoir raison ne serait ce qu’à discuter un ordre de départ puisque c’est la règle… acceptée avant même le démarrage de saison, et appliquée dans son entièreté.
      il ne faut pas être dans la confusion entre ordre de départ et conditions de courses…
      maintenant, « l’emboîtement » des différents cortèges… oui, c’est discutable et sans doute souhaitable de le modifier sur certains terrains tant que faire se peut pour les organisateurs… la fédé devrait sans doute les y « inviter »…

  11. ctr51 dit :

    latvala chez citron l’année prochaine…..lol

  12. Le vieux qui sait dit :

    Tanak s’est fait avoir par ses déclarations post MC ou il annonçait la gagne. Sa position de départ en a décidé autrement. Lappi régale, j’espère qu’il va continuer comme ça. Il va falloir que Latvala réagisse car petit à petit son statut de « pilote n°1 – potentiel CDM » disparaît dans les traces de ses coéquipiers…
    Au moins ça fait 2 rallyes qu’il termine.

    Bref, vivement le Mexique.

  13. Jean francois dit :

    Il ne faut quand même pas oublier l avance de Neuville avant sa faute en 2017 .
    Si les circonstances avaient été les mêmes les ecarts aurait été très très réduit et pas sur qu il soit devant .
    Tout cela pour dire que la yaris a vraiment progressée.

    • Sylvain dit :

      Pas sûr qu’il soit devant, pas sûr qu’il soit derrière… mais on parle d’un rallye qui n’a pas eu lieu 😉

      Là on sait qui a pris des gros points, et qui pas. Dans le camp Toyota on fait partie des perdants, mais parce que la Yaris ou les pilotes n’étaient pas performants, au contraire, mais parce qu’ils ont fait un podium au MC! 😀

  14. Sylvain dit :

    Petite citation de Makinen : « cela doit changer » (il parle du passage du rallye historique).

    Toyota team principal Tommi Makinen, whose drivers Ott Tanak and Jari-Matti Latvala both tumbled down the order on day one, was adamant a format change is necessary.
    « This needs to change, » he said. « We cannot have these narrower cars doing this to the road. Why can’t they run the national cars after the WRC has been through both times? »

  15. Denis dit :

    Le « sisu ».
    Avec ces circonstances exceptionnelles, la course a été décevante pour l’écurie Toyota.
    Ott Tänak en a perdu son self-contrôle et, je présume qu’il a été recadré. Les nippons n’aiment pas du tout cela.
    Esapekka Lappi s’est illustré de nouveau, avec cette fois plus de réussite qu’au Monte-Carlo démontrant s’il était nécessaire son talent. Son approche, rallye par rallye est excellente.
    Jari-Matti Latvala lui aussi pénalisé, s’est quand même battu, très sportivement. Maintenant, il est à égalité parfaite avec le trublion de la maison (17+6 / 6+17)…
    On verra ce que vaut l’expérience face à la fougue.
    Cela étant, avec ses voitures aux 3, 4 et 5émes places, Tommi Mäkinen a de quoi cependant être satisfait à l’issue du 2éme rallye de la saison.
    Banzaï !

  16. Jean francois dit :

    Et ben moi je suis plutot satisfait de leur performance.
    Au vu des circonstances c est pas mal.
    Lappi fait un très bon suede .
    Tanak voit la yaris moins large qu elle ne l’est
    Latvala doit réagir. Pas de soucis .

  17. did81 dit :

    Un peu déçu Tommi. Je pense a cause qu’on attendait un peu trop d’eux pour cette épreuve. Je ne vois pas Toyota au dessus du lot. Certes dans le coup mais pas au point de dominer. Je les vois au niveau de Citroen sur cette épreuve avec huyndai un cran au dessus et ford un cran en dessous. Le résulat au final de Toyota n’est pas catastrophique, ils sont dans le coup. Coup de chapeau a Lappi quand même, qui était un des plus fort ce weekend.

  18. natlin dit :

    latvala en souffrance , avec l’arrivee de tanak et lappi le nouveau phenomene, finlandais, ca pourrait etre vite regle, en gros soit il reagit tres vite soit il devient numero 3 et la…………

    • Sylvain dit :

      Latvala a souffert, mais pas que de pilotage, pas que d’ordre de passage, il a eu des soucis avec la Toyota aussi… j’attendrais à le mettre en 3, surtout que Lappi s’est sorti au MC en bagarre, s’est sorti en Suède en bagarre…

      Si en Suède tu avais eu une vraie bagarre (avec Tanäk, Latvala et Ogier), ça faisait comme au MC, il perdait 3 places au revoir et merci.

      • Pierre12 dit :

        Le problème pour JML c est OTT!!!!
        Que 2 rallyes et déja l ascendant psychologique!
        Je ne pense pas que cela s arrange.

        • Sylvain dit :

          Oui enfin bon… JML c’est pas le mec qui a tout gagné et puis qui subit la pression DU petit jeune qui monte, c’est un pilote avec des qualités et des défauts et qui, avec ces qualités et ces défauts, a gagné 17 rallyes du championnat du monde.

          Quand un des « phénomènes » actuels aura gagné plus de 15 rallyes, ou sera devenu champion du monde, on pourra dire « oui, il a fait une meilleure carrière que JML », d’ici là… on continue d’aimer, ou pas, JML pour ce qu’il est, a été, ou sera : un pilote PARFOIS irrésistible et parfois irritant.

  19. Sylvain dit :

    Un rallye où ils ont été complètement freinés par l’ordre de départ…

    Si on arrive, avec un petit effort d’imagination, à replacer Lappi dans la hiérarchie réelle des pilotes Toyota, on sait ce qu’elles valaient en Suède… Lappi quatrième? ben les deux autres sur le podium… où on n’en sait rien, mais potentiellement, comme pour Lappi : hors du podium uniquement si erreur du pilote!

    Un podium qui aurait donc été très très étroit pour certains avec des conditions plus « équitables ». On l’a vu avec Ostberg, on l’a vu avec Paddon, quand les conditions se sont stabilisées de nouvelles hiérarchies sont apparues. On sait tous qu’il y en aurait eu d’autres encore avec des conditions différentes : bienheureux qui en a bénéficié, certes, mais ce n’est pas de la faute à la Toy ou à ses pilotes de pointes.

  20. roland59 dit :

    toy fait globalement un bon rallye … mais le résultat n’est pas à la hauteur des espérances..
    en cause, non pas l’ordre de départ, mais les conditions… si çà n’avait été que de la glace, les objectifs eut été, au moins en partie, atteints… d’ailleurs, sans quelques petites erreurs, ceux ci n’étaient pas complètement inatteignables… ex: Lappi en 4 n’est pas totalement hors objectif… 🙂
    maintenant, il faudra rebondir au Mexique… l’équipe est solide et la voiture va bien… alors, il faut y aller avec beaucoup d’ambition, les positionnements sont bons, donc, sans souci majeur, çà doit le faire…
    alors, comme pour Hyundai, bonne préparation et bonne chance..!!

    • Sylvain dit :

      Je confirme, si Neuville étaient à 2mn30 le premier jour par rapport aux pilotes de pointe Toyota, ceux-ci auraient de réelles opportunités de ne plus se faire reprendre par celui-ci 😀

      Par contre on sait déjà qu’il n’y aura pas de tels écarts sur la terre!

      On sait déjà qu’il n’y a pas de rallye historique, etc.

      Le Mexique sera donc ouvert pour plus de pilotes que la Suède, pas forcément pour la victoire, c’est illusoire de croire que tous les pilotes se valent ou que l’ordre de passage « ne compte pas ». Mais je ne crois pas le moins du monde que le top 5 sera impossible pour les trois premiers sur la piste le vendredi.

      Les pronostics sont donc assez ouverts, car l’an dernier il n’y a eu qu’une demi-étape de balayage, donc on ne sait pas ce qui peut s’y gagner (Ogier avait perdu moins de 20 secondes sur Meeke en 70 km), tous les pilotes sauf Meeke et Ogier avaient souffert de problèmes mécaniques, bref on n’a pas trop de points de comparaisons… sauf à se rappeler que Sordo y a fait des scratches le samedi donc que la Hyundai 2017 y était très à l’aise

      Et puis il y a l’inconnue Loeb si cette idée FARFELUE a été validée, c’est qu’elle ne l’est pas. On peut imaginer un Loeb trouble fête comme l’a été Ostberg, et donc petit à petit, il y a pas mal de pilotes qui peuvent s’intercaler et freiner la remontée logique des mecs qui, comme Neuville, ont le talent ET la voiture pour être performant partout.

      • roland59 dit :

        oui, le Mexique sera très ouvert… et les 1er partants sur la piste devront être forts de suite pour contenir les suivants quand on voit de qui il s’agit… pour rentrer dans le top 3/5 le vendredi soir…
        ce sera une des clés qui conditionnera le résultat final avec bien sûr la fiabilité car beaucoup ont souffert en 2017… de mémoire je pense que la Hyundai avait aussi souffert de l’altitude… mais je peux dire une connerie.. à confirmer…
        Loeb, faut voir… quel sera son niveau de préparation sur la C 3 et son niveau tout court face à une concurrence dont le niveau s’est sensiblement modifié…à mon sens élevé…
        et comme toi, je l’imagine davantage trouble fête que jouant devant… à moins que l’objectif soit clairement de faire la fête au risque d’y laisser des points…
        quant à Ogier, Neuville, Latvala et les suivants, je ne doute pas beaucoup sur le fait qu’ils seront dans le coup… et si en plus ils sont dans la bagarre, c’est super…

        • natlin dit :

          meeke a gagne l’an passe en partant 9, loeb partira minimum 10, il peut etre en tete vendredi soir!

          • roland59 dit :

            bien sûr, c’est possible… mais quel est son objectif…???
            s’amuser ou faire des gros points…?? en fonction de quoi il adoptera et adaptera…
            sans trop savoir ce pour quoi il est là, difficile de savoir précisément ce qu’il va faire…