Toyota : Tänak bien trop seul



Championne du monde des constructeurs en titre, Toyota a été tenu à bout de bras par Ott Tänak, auteur d’une saison fantastique.

A côté de l’irréprochable pilote estonien, Kris Meeke et Jari-Matti Latvala n’ont jamais tenu la comparaison face à leurs homologues de chez Hyundai.

Ott Tänak : 16,85 points / rallye*

Sans lui, Toyota aurait vécu une saison bien terne. Auteur de six victoires au volant d’une Yaris semblant bien la plus performante, l’estonien a ridiculisé ses coéquipiers, incapables de remporter la moindre victoire, ni même grimper sur le podium régulièrement.

Kris Meeke : 6,15 points / rallye*

En s’engageant chez Toyota, le britannique espérait relancer sa carrière dans un team plus adapté à ses attentes. Après un début de saison honnête, le pilote britannique est retombé dans ses travers au Chili, Portugal et Finlande avec trois fautes en quatre rallyes. Sa fin de saison est plus respectable mais peut-être encore insuffisante pour sauver sa place au sein d’un hiver plein d’incertitudes. 

Jari-Matti Latvala : 4,70 points / rallye*

Pour sa 13e saison en championnat du monde, Jari-Matti Latvala a clairement galéré. Impuissant face à Ott Tänak, même sur ses terrains favoris en Suède et en Finlande, le pilote finlandais a en plus, souvent perdu ses duels face à Kris Meeke, le nouveau venu. La fin n’a jamais été aussi proche pour le pilote le plus expérimenté du WRC.

Répartition des points constructeurs Toyota en 2019

  Drapeau-MCDrapeau-SWEDrapeau-MEXDrapeau-FRADrapeau-ARGDrapeau-PORDrapeau-SARDrapeau-FINDrapeau-ALLDrapeau-GBRDrapeau-ESPTOTAL
1Ott Tänak15251880252510252502518219
2Kris Meeke0810412406018612080
3Jari-Matti Latvala1000010080150801061

*Points constructeurs





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Marc dit :

    JML n’aurait il pas accumulé les problèmes mécaniques en début de saison ? Il me semble même que l’on parlait de chat noir? Les.chiffres seules…

    • jeanlouis dit :

      faut arrêter avec le « chat noir »…. si on compte tout, jml a 18 de carrière en rallye…. le chat noir à la queue longue !!!

  2. roland59 dit :

    clairement les leaders pointent loin devant…
    j’avais d’ ailleurs utilisé ce calcul comparatif entre seconds Toy/Hyundai pour relever et écrire que JML était bien le maillon faible et le + responsable de l’échec équipe.. (tout en faisant une erreur sur les pts Sordo… j’en avais oublié 12.)
    donc effectivement, les anciens auront du mal à rester en place… surtout JML qui est derrière Kris alors qu’il vient d’arriver.
    nous saurons bientôt…

  3. jeanfrancois dit :

    erreur de ma part sachant que c est les 2 autos les mieux placées qui compte pour les points.
    Y avait moyen quand même.

  4. jeanlouis dit :

    Latvala même pas 5 pts en moyenne par rallye !!! le temps de la retraite à sonné !

  5. jeanfrancois dit :

    Avec Tanak c était largement jouable .
    18 points c est 3 Tops 6 .
    Finlande kris c était largement jouable.
    Pays de Galles jari-matti idem.
    Espagne kris pareil
    je ne cite que ces 3 épreuves.
    C est rageant très rageant.
    J essaierai quant même de garder ces 2 pilotes à plein temps .

  6. Sylvain dit :

    ATTENTION, super article italien sur le futur de Ogier : il n’ira pas chez Toyota…

    https://www.automoto.it/news/wrc-2019-2020-sbalorditivo-ogier-correra-con-la-ritmo-2-wrc.html

    Dommage que traduit ça perdrait*, c’est absolument génial. En gros le titre c’est « Renversant, Ogier courra sur… »

    Donc OUI Citroën arrête, mais pas le programme WRC du nouveau colosse PSA-FCA, bien au contraire, ils relancent sur les forces italiennes (Hyundai vient de gagner grâce à Adamo…)

    L’équipe va continuer, Ogier Lappi et Fiorello (troisième pilote), Team manager Rocco Pappaleo.

    Il va s’agir d’une Ritmo 2 wrc avec 2 versions, et Hybride déjà prévu!!!

    *Mettez le tout dans google traducteur au cas où.

  7. rh74 dit :

    Immense constat d’echec.
    Avant le début de saison on pouvait s’attendre, avec Meeke et Latvala, à deux pilotes proposant une pointe de vitesse connue et reconnue mais une légère tendance à ne pas finir quelques rallyes dans la saison. Donc au final deux profils un peu similiaires qui auraient pu se compléter sur les différentes manches de la saison.
    Il n’en a rien été. Le résultat collectif est très faible pour Toyota et malgré ça ils ont bataillé jusqu’au bout face à Hyunday.
    Donc oui le titre est tout à fait juste. Tanak bien trop seul!