Triste fin pour Philippon (Vins Mâcon)




Toute l’équipe s’était donné rendez-vous à Macon pour la troisième manche du championnat de France des rallyes. Après les reconnaissances, tout le monde s’accordait à...

s spéciales étaient taillées pour la Porsche et chacun espérait aussi une météo favorable permettant de s’exprimer pleinement. Après un ou deux passages dans le « shakedown », Bernard et Franck revenaient à l’assistance pour affiner les réglages qui ne les satisfaisaient pas pleinement.

Les derniers réglages effectués ont porté leurs fruits car dès les premières spéciales, notre équipage part sur un très bon rythme et s’installe dans le top 10. Une dixième place qui sera conservée à l’issue de cette première étape ainsi que la 4e place en classement « promotion » et la 3e place en GT+ derrière les références Gilles Nantet et Patrick Rouillard.

L’équipe est plus que réjouie de cette position bien au-delà des objectifs définis en début de course.
La deuxième journée de course se profile et le but est de conserver cette place et la bataille risque d’être disputée surtout quand vous avez un certain Cédric Robert derrière vous et qui, bien qu’au volant d’une voiture moins puissante, ne lâchera rien

Le lendemain Bernard et Franck reprennent leur marche en avant et se maintiennent aux avant-postes avec des temps entre la 7e (ES 7 et 10) et la 14e place dans l’épreuve spéciale n° 9 où la Porsche part en tête à queue dans le dernier virage et passe la ligne d’arrivée en marche arrière !!! En revanche, comme prévu, l’ « avion » Cédric Robert repasse devant mais les bonnes performances réalisées par Bernard et Franck ainsi que quelques abandons font que notre équipage est 7e au général au départ de l’ultime spéciale.

C’est là que tout s’écroule. Dans cette dernière spéciale le moteur surchauffe dû au bris de la courroie entrainant l’alternateur, la direction assistée et la pompe à eau. Suite à cette surchauffe, une durit d’huile cède et celle-ci se répand sur l’échappement brûlant et s’embrase provoquant un spectaculaire incendie qui sera éteint avec l’aide d’un jeune commissaire possédant un extincteur à poudre.

D’ailleurs le Team SODRAMEC profite de ce communiqué pour remercier toutes les personnes qui nous ont aidés ou soutenus dans cette dure épreuve. Soulignons également la belle performance de nos compagnons d’écurie Pascal Favrat et Jean Luc Duval et leur 15e place finale.

Les dégâts extérieurs sont relativement minimes, c’est surtout le pare-choc qui a souffert des flammes. Cette surchauffe a aussi éprouvé la mécanique mais on ne sait pas encore à quel point au moment où nous écrivons ces lignes. En tout cas, il est sûr que la Porsche et son équipage fera son retour sur les routes du championnat de France des rallyes.

Communiqué en PDF





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *