Trop court pour Maurage au Lozère




Pour préparer le Rallye Terre de Lozère, Mathieu Maurage avait règlé la DS3 R3 en version terre le mercredi précédent la course : « Nous avons...

u Team Chazel avec le kit terre du Lycée de St Vallier. Nous sommes repartis de ces essais très satisfaits après avoir retrouvé de très bonnes sensations dans la voiture et des réglages qui me convenaient parfaitement« .

En revanche, le pilote rentre de Mende très déçu et nous livre une analyse de sa course réaliste et honnête : « Le weekend a débuté par l’unique passage en reconnaissance qui s’est avéré très dur sur un terrain aussi rapide que piégeux. Nous avons reconnu trois spéciales variées avec des passages en sous bois très cassants, et d’autres rapides et roulants sur les plateaux des environs de Mende…

Nous abordons la première spéciale sur un rythme assez soutenu mais avec une marge de sécurité. D’entrée de jeu nos réglages s’avèrent bien adaptés au terrain et nous mettent en confiance. Malgré une alerte dans le dernier virage de la spéciale où nous tapons une pierre pas notée en reconnaissance nous finissons la spéciale avec le 3ème temps du Citroën Racing Trophy et le 9ème temps au classement général.

Pour la deuxième spéciale, que nous avons trouvé très piégeuse, nous décidons de partir sur un rythme un peu plus sécuritaire que la spéciale précédente. Malheureusement aux environs du 6ème kilomètre, dans un virage très piégeux que j’avais un peu surestimé dans mes notes, nous sortons un peu large. Cela nous embarque dans un petit fossé jusqu’à une bute qui nous envoie en tonneau, et qui nous oblige à abandonner. C’est d’autant plus rageant que la performance était bien là et la voiture parfaite.

C’est entièrement de ma faute et je tiens à m’en excuser auprès de toute l’équipe Chazel et du Lycée de St Vallier, qui une fois encore avaient tout fait pour nous fournir le meilleur matériel possible, et de tous mes partenaires qui m’accompagnent dans cette formidable aventure« .
Renaud Chazel qui connaît bien le jeune pilote comprend : « Il y a un tel niveau dans ces coupes de marque que pour être devant il faut aller vite. Mathieu fait partie de ceux qui vont vite, mais malheureusement quelques fois ça ne passe pas« . Michel Chieze le responsable de la section compétition du Lycée de Saint Vallier qui a également vu passer d’autres jeunes talents sait aussi que ça arrive : « Malgré tout, Mathieu progresse et est en train de franchir un cap« .

Quoi qu’il en soit, le jeune pilote montilien doit absolument finir les deux dernières manches du Citroën Racing Trophy pour bien figurer au classement final. C’est d’autant plus important que ces deux rallyes seront dotés d’un coefficient de 1,5 dans l’attribution des points. Actuellement Mathieu Maurage et Anderson Levratti son copilote pointent à la cinquième place du Championnat.

Communiqué de presse





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *