Un premier podium attendu pour Lappi



Très régulier depuis le début de saison, Esapekka Lappi n’était plus monté sur le podium depuis son éclatante victoire en Finlande il y a près d’un an !

Seulement dixième vendredi midi après une crevaison, le jeune finlandais est peu à peu remonté au classement, profitant aussi des ennuis divers de ses adversaires. Le deuxième jour, le pilote Toyota a su se montrer performant pour consolider sa quatrième place et même inquiéter son coéquipier Jari-Matti Latvala, finalement trahi par la mécanique. Le dimanche enfin, le jeune espoir finlandais n’a pris aucun risque pour ramener sa Toyota à bon port.

En conférence de presse, Esapekka était invité à réagir sur cette performance : « C’est vraiment agréable d’être assis ici. Nous avons eu des chances de monter sur le podium plus tôt dans la saison, mais je l’ai manqué plusieurs fois, mais maintenant nous sommes ici, heureusement. »

Questionné sur sa progression depuis ses débuts en WRC, le finlandais se félicite d’avoir une belle régularité cette année alors qu’il grimpe au quatrième rang provisoire du championnat.

« Nous avons été plus ou moins autour du top cinq dans chaque spéciale depuis le début d’année, bien évidemment pas à chaque fois, je pense que c’était l’objectif de cette saison, d’être là, d’être régulier. Nous commençons à atteindre cela et maintenant nous devons viser un autre objectif, je suppose. Ok, nous sommes passés à la quatrième place au classement général, ce qui est bien aussi, mais j’ai encore besoin de roulage pour rivaliser avec les gars à côté de moi. »

« Roi » de la Power Stage cette année avec trois victoires dans cet exercice, Esapekka n’a cette fois pas tenté de décrocher le meilleur temps possible.

« J’ai économisé mes pneus pour la Power Stage aujourd’hui (dimanche). J’ai pensé que je pouvais peut-être attaquer pour essayer de prendre quelques points, mais j’ai essayé cela par le passé et ça n’a pas marché, donc je n’ai pas tout donné. J’ai vu de grosses pierres et puis j’ai définitivement ralenti. »

Brillant vainqueur en Finlande l’an passé au volant d’une redoutable Toyota, le finlandais se méfie de la progression de ses adversaires depuis un an.

« Pour être honnête, toutes les équipes ont beaucoup amélioré leurs voitures et leurs performances, je pense que ce ne sera pas un week-end aussi dominant pour Toyota que l’année dernière, ça va être dur d’être sur le podium, mais je suis prêt pour ça. »

Questionné après son pilote, Janne Ferm est revenu sur la bagarre interne face à Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila pour la troisième place.

« C’était une grosse bagarre, c’était malheureux de voir Jari-Matti arrêté sur la liaison. En fait, le feeling était exactement le même que ce qui s’est passé en Finlande l’année dernière où nous nous sommes bien battus, mais ils avaient dû abandonner. Il y a des hauts et des bas, ça fait partie du jeu. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


  1. roland59 dit :

    Lappi a montré de bonnes choses sur ce Sardaigne: de la performance, de maîtrise et de l’intelligence pour faire un podium mérité. bravo.
    ses grosses qualités et sa bonne tête mette cet encore jeune finlandais en situation de top en devenir…
    bien sûr il dit/avoue qu’il a encore besoin de roulage pour rivaliser avec… mais quoi de plus normal quand on voit le niveau des concernés: un quintuple champion avec des victoires à la pelle et un triple vice champion avec 7 victoires sur 20 possibles en 18 mois… on réalise l’étendue de la tâche…
    néanmoins, il est sur le bon chemin, dans une bonne équipe… et m’apparaît comme le mieux placé pour y parvenir…
    la question est: quand..?? je verrais bien 2019..

  2. Romain39 dit :

    Un jeune Pilote qui a du talent il n’y a qu’à regardé ces résultats ! Je pense que c’est un futur champion du monde

  3. Joebarf16 dit :

    Pour le top flop, après l’ajout du ni ni, je propose d’ajouter un prix « chat noir » ?
    Premier récipiendaire : LATVALA évidemment.

    • Boris STi dit :

      Plutôt un panthère noire pour Latvala.

      • pli74 dit :

        + 5 , et même une très grosse panthère, et selon s’expression très hélvétique, dans ce cas de figure, je pense que JML aimerai bien :  » que les mouches changent d’âne »
        Le pôôôvre doit en avoir ras le bol

    • Kaizer Sauzée dit :

      Le pilotage c’est aller le plus vite en préservant son auto et sa mécanique.
      Un pilote qui casse souvent, et plus que les autres, sa mécanique, ne doit pas cet état de fait qu’à la malchance.

  4. Denis dit :

    Une place sur le podium méticuleusement construite !
    En adoptant la sagesse, lorsqu’il le faut, Lappi a roulé très intelligemment.
    Ce qui lui a permis de rejoindre l’arrivée sans casser, et bien placé.
    En gestation chez Škoda, le jeune pilote finlandais a, pour sa 1ére année entamée en cours, dans la catégorie reine, surpris même son recruteur !
    A présent il confirme et, ses résultats parviennent même pour la deuxième fois successivement, à sauver la maison Toyota : Bravo !