Un premier podium pour Boulenc



Révélation du dernier rallye du Touquet en championnat de France Junior (3 scratchs et 5e place finale), Benjamin Boulenc a confirmé son bon début de saison sur les routes du Lyon-Charbonnières.

Désormais associé à l’expérimenté Eric Yvernault, ancien copilote de Jean-Sebastien Vigion notamment, le pilote d’Argelès-sur-Mer était même dans le rythme des leaders le vendredi avant de céder du terrain sous la pluie le lendemain.

Benjamin, tu es engagé en 2016 dans le Citroen Racing Trophy Junior, comment s’est déroulée la première manche au rallye Le Touquet Pas-De-Calais ?

Suite à la sortie de route que j’ai eu l’an dernier avec la DS3 lors du rallye du Fenouillèdes (mi-novembre), les réparations ont été longues et je n’ai pu remonter dans la voiture que le week-end précédent le Touquet pour une petite séance d’essai sur circuit. Ce rallye étant seulement le 5ème et n’ayant plus trop mes repères nous avons abordé avec Morgan Leduby celui-ci de manière très prudente…

Les objectifs étaient d’être à l’arrivée, d’apprendre et de prendre confiance. Au début, on faisait des temps qui tournaient aux alentours de la 10 ème place mais nous avons progressé tout au long du rallye jusqu’à finir par faire 3 scratchs. Au final, on finit 5ème, l’objectif est atteint et en prime le résultat me satisfait.

Ensuite tu as roulé avec la DS3 R1 à domicile au rallye national du Vallespir, quel résultat as-tu obtenu chez toi avec Eric Yvernault à tes côtés ?

On finit 25 ème au général. C’est la deuxième fois que je fais ce rallye car il est à côté de chez moi et mes partenaires sont du coin. Mais cette année, le but était aussi de préparer le binôme pour la suite de la saison en Championnat de France car Eric Yvernault sera le copilote qui m’accompagnera toute la saison. Je manque cruellement d’expérience pour me battre contre les meilleurs du Citroën Racing Trophy Junior qui ont plusieurs années d’expérience dans ce trophée. Il me fallait donc absolument un copilote qui puisse m’apporter un maximum et qui me permette de progresser rapidement; Eric remplit très bien ce rôle et je le remercie d’avoir accepté de rouler à mes côtés.

Deuxième manche du Trophy Junior au rallye Lyon-Charbonnières, tu termines sur le podium, es-tu satisfait de ta course ?

Ce rallye se déroulait sur deux jours. Le premier jour, la route était sèche et nous étions de suite dans la bagarre car nous finissons la journée à 11 secondes de la première place avec un temps scratch. Mais le second jour, les choses se sont gâtées… Il a plu à peu près toute la journée et les routes de ce rallye comportent beaucoup de plaques de goudron fondu qui deviennent très glissantes une fois mouillées chose que je n’avais jamais rencontré jusque là. Nous avons donc roulé avec prudence au début et petit à petit haussé le rythme. Alors oui, je suis satisfait de cette 3 ème place car c’était l’objectif mais je suis quand même un peu frustré de ne pas avoir pu suivre les deux meilleurs cette journée là. La prochaine fois, j’espère…

Après ces trois rallyes en 2016, quel bilan provisoire fais-tu de ton début de saison et es-tu satisfait de la DS3 R1 ?

Ce début de saison s’est déroulé sans faute et tout en progression. Les résultats sont intéressants mais il me reste encore beaucoup à apprendre et j’espère que la suite sera encore meilleure. La DS3 R1 est la première auto de compétition que je conduis et je n’ai donc pas de quoi la comparer, toujours est-il que je me régale chaque fois que je la conduis et il y a tellement de choses à apprendre que pour commencer c’est déjà super!

Quelle sera la suite pour toi en rallye et quels sont les partenaires et personnes qui te soutiennent cette année ?

Pour la suite ce qui est sûr, c’est que nous serons au rallye d’Antibes, pour le reste rien n’est certain car tout dépendra du budget que nous trouverons. Je remercie déjà les partenaires me soutenant, qui sont Vallespir Auto Diffusion, Alessandro Mistrangelo Pneus et l’auto école l’Eriço. Je remercie aussi BRC Location qui font tout pour me fournir une voiture au top ainsi que Gilles Roca et Copilot.fr qui m’apportent aussi leur soutien.

MAIS je manque de budget, ma progression et mon avenir dans cette discipline sont en partie conditionnés par cela, je suis donc ouvert à tout nouveau partenariat.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *