Un seul essuie-glace ne suffisait pas ! (Eric Brunson)




La pluie présente tout au long du week-end, un terrain idéal pour un Normand ? N’allez pas croire qu’il pleut souvent en Normandie, il pleut...

img_6814
eut tout le temps ! Non je plaisante…
Il est certain que j’aime les conditions de route difficiles, et le pilotage tout en glisse mais encore faut-il avoir une bonne vision de la route, ce qui n’a pas été mon cas samedi matin, quand l’essuie-glace de mon côté du pare-brise s’est cassé 3 km après le départ de Beaujeu.

Nous avons parcouru 70km dans ces conditions dont plusieurs kilomètres dans le brouillard !

Et après changement de l’essuie-glace à l’assistance, il s’est cassé de nouveau en nous rendant au départ de Beaujeu… Même dans mon pire cauchemar, je n’aurai jamais imaginé ça !

Vous terminez le rallye en faisant des chronos exemplaires, vous aviez un objectif précis ?
Quand la pluie s’est arrêtée, et mes problèmes d’essuie-glace en partie résolus, mon objectif était de dépasser David SALANON. J’ai donc attaqué fort dans les deux dernières ES, car la carotte était deux points de plus au championnat.
Et on s’aperçoit que le podium n’était pas si loin, Lionel BAUD terminant 18s9 devant moi.
En rallye, tout est possible !

Votre équipier Dany SNOBECK est parti à la faute au même endroit que vous l’an passé, un piège sur ce rallye ?
Un très gros piège, surtout quand il pleut, la route est très glissante à cet endroit.
D’ailleurs il y a eu plusieurs sorties de route dans ce même virage cette année.

Vous êtes toujours leader du championnat de France, c’est quand même une satisfaction ?
– Après ce Charbo qui me laisse un goût amer, la satisfaction est en effet de conserver la tête du championnat. L’issue est meilleure qu’en 2012 !

Vendredi au parc d’assistance de Charbonnières, nous avons vu Jean Marie CUOQ et Jérôme DEGOUT monter à bord du coffre arrière d’un véhicule de votre Team, mais que s’est-il passé ?
– C’était très amusant. Nous avons véhiculé Dany SNOBECK, assis à l’avant du VITO, David et moi assis à l’arrière et Jean-Marie et Jérôme dans le coffre arrière, beaucoup moins confortablement installés !
Ce n’est pas la seule anecdote du week-end… Après Beaujeu 1, véritable calvaire pour moi, Jean-Marie m’a gentiment prêté son blouson Citroën pour me rehausser un peu dans mon siège baquet et ainsi essayer de voir un peu mieux la route, l’essuie-glace de droite balayant le haut du pare-brise.

J’ai donc parcouru Marchamp et Thizy assis sur le blouson du champion de France 2012 !!!

Votre prochain rendez-vous est ?
– Le rallye du limousin qui se tiendra du 9 au 11 mai 2013, 3ème manche du championnat de France des rallyes.

Communiqué en PDF





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. briwan dit :

    la palme de la poisse!! mais beau rallye quand meme pour brunson!!!!