Un Touquet cruel pour Bernardi




En tête du Championnat de France des rallyes Junior dés l’ES 1, Florian et Victor repartent du Touquet avec un goût d’inachevé et une immense...

ion. Ils ont tout de même marqués les esprits et prouvent qu’il faudra compter avec eux tout au long de la saison.

Avec prés de 180 engagés, la première manche du Championnat de France des Rallyes en Terre d’Opale faisait carton plein. Une liste exceptionnelle dans toutes les catégories avec pas moins de 10 WRC, 7 S2000, 2 GT+, 18 équipages en Citroën Racing Trophy et 28 en Trophée R1/Junior, la victoire s’annonçait donc disputée. Parmi les redoublants en Junior Florian Bernardi, Charles Martin et Damien Defert font partis des favoris tandis que Romain Fostier, un habitué du Championnat de France et des formules de promotions, et Julien Rambault seront les pilotes à suivre parmi les nouveaux.

 

Le rallye partait vendredi en début d’après midi de l’Hôtel de ville du Touquet pour 2 boucles de 3 spéciales entrecoupées par la spéciale spectacle traçait en front de mer. Le temps restait sec mais on sait que même dans ces conditions, le Touquet reste piégeux avec de nombreuses parties terre et un grip très changeant. Florian réussissait parfaitement son entame de rallye en prenant le commandement dés le premier chrono de Saint Aubin (9.7 kms) avec 1.3 secondes d’avance sur Charles Martin et 3.4s sur Damien Defert. Il récidivait dans Maintenay (9.87 kms) confortant sa première place et repoussant son dauphin Charles Martin à 5.8s et Damien Defert à 8.2s. Dans le premier passage de la plus longue spéciale du rallye Verton (29.85 kms) c’est un nouveau venu qui s’illustre, Julien Rambault, en signant le scratch devant Florian pour 3.2s.

De retour à l’assistance avant la boucle de nuit, le classement est un peu chamboulé avec Florian toujours en tête devant Charles Martin pour 10.7s et Julien Rambault qui se retrouve désormais troisième à 11.8s. Un « excès de prudence » dans le premier passage de la super spéciale du Touquet fit perdre momentanément le commandement à Florian qui réagit immédiatement dans les 2 suivantes en signant 2 scratches et le 4ème temps dans le second passage de Verton.

Au terme de la première journée de course qui comportait 110 kilomètres de secteurs chronométrés, le duo Florian-Victor rentrait au Touquet en tête avec 16.5s d’avance sur Damien Defert et 22.1s sur Charles Martin. Julien Rambault était lui à plus de 1 minute après une boucle de nuit compliquée.

« Malgré nos problèmes de freins et le fait que nous ayons un peu trop assuré dans la spéciale spectacle, nous rentrons en tête ce soir. C’est encourageant pour la suite des événements demain !» commentait le jeune Vauclusien.

 

Samedi le temps se faisait plus menaçant et la pluie était attendue pour la dernière boucle. Dans la longue spéciale de Beussent (29.28 kms), Florian entamait sa journée par un nouveau temps scratch en prenant 2.7s à Damien Defert et 13.9s à Charles Martin. Ce dernier réalisait le scratch dans Bourthes et Hucqueliers et se repositionnait second avec 8.9s de retard sur Florian qui effectuait une petite touchette et perdait d’un coup 20s. Tout allait donc se jouer dans les 3 dernières « vraies » spéciales du rallye sous une pluie de plus en plus présente. Après un dernier passage par l’assistance, les équipages s’élançaient pour la seconde fois dans la super spéciale du Touquet. Florian rectifiait son temps de la veille mais concédait tout de même 5s à Charles Martin qui revenait 4s de la tête de course.

 

Malheureusement sur le routier, la mécanique mit fin à ce beau duel prématurément, moteur cassé pour des raisons encore inconnues. Une fin de rallye injuste et très décevante après une formidable course qui aura vu notre équipage en tête de bout en bout avant cet incident malheureux les privant d’un fantastique résultat.

On peut néanmoins retirer de nombreux points positifs de cette première manche, Florian et Victor ayant réalisés 5 temps scratches sur les 9 « vraies » spéciales parcourues. Sur un terrain qui lui était encore inconnu en 2011 et très atypique, Florian a parfaitement géré sa course en déjouant les nombreux pièges du parcours et en roulant vite sans commettre d’erreurs pour garder ses adversaires à distance. Le rallye joker, la nouveauté du Championnat Junior 2012, est dores et déjà utilisé et il faudra donc faire un bon résultat dés le Rallye du Limousin (16-17 Mai) pour raccrocher le wagon de tête.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *