Une Allemagne cantonnée sans ses vignes



Les organisateurs du rallye d’Allemagne vont proposer un parcours inédit en octobre prochain ou seul le camp militaire de Baumholder sera au programme pendant deux journées.

Face à la situation sanitaire et à l’apparition de plusieurs clusters de Covid-19 entrainant le plus fort rebond de l’épidémie outre-Rhin, Angela Merkel et les 16 premiers ministres des Länder avaient pris la décision de prolonger, à partir du 17 juin et jusqu’à fin octobre, les restrictions sur les évènements de masse.

Depuis cette date, le bon déroulement de la manche allemande du WRC a été remis en question, en prenant compte notamment qu’une partie du budget résidait dans la billetterie des spectateurs. Les organisateurs ont donc fait le choix radical de supprimer les spéciales du vignoble mosellan, véritables icônes imprimées dans l’ADN de l’épreuve germanique, ainsi que celles dessinées dans la Sarre.

Malgré ce vide, le parcours allemand devrait toutefois proposer une belle diversité tant les options sont nombreuses du côté de Panzerplatte.

Rien n’indique en revanche à l’heure actuelle que le rallye se fera en total huis clos. La configuration géographique du camp militaire de Baumholder permettant de contrôler le flux de spectateurs et leurs déplacements, un nombre limité pourrait logiquement être autorisé à entrer dans l’enceinte là où une telle organisation aurait tout simplement été impossible à faire respecter dans les vignes…




S’abonner
Notifier de
guest
27 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
jimmie
jimmie
1 mois il y a

Voilà du rallye bien représentatif qui démontre bien que le business du promoteur passe avant toutes autres considérations!
Beaux paysages, pas dangereux surtout sous la pluie en octobre.
Les accidents qui ont failli couter la vie à certains pilotes sont depuis longtemps oubliés.
C’est pas grave, le plus important c’est d’avoir un rallye de plus au calendrier, le reste ce n’est que détails sans importance.

saxonic
saxonic
1 mois il y a

en tout cas, faire le rallye d’allemagne coute que coute, en pressant l’organisation pour la restreindre aux consignes sanitaires, c’est tout de même organiser un évènement mondial et redonner du plaisir à beaucoup de gens , spectateurs et/ou participants, vivement qu on y soit