Une grande découverte chez M-Sport




Encore plus qu’ailleurs, l’équipe M-Sport sera inexpérimentée au Tour de Corse puisque ses deux pilotes n’ont jamais disputé l’épreuve insulaire.

u de bons essais. J’espère que nous serons capables de créer une surprise ou même deux. Nous avons beaucoup appris depuis l’Allemagne et nous savons que nos pilotes ont le rythme pour troubler les débats. »

Transparent en Australie, Elfyn Evans a toujours brillé sur asphalte depuis ses débuts en WRC. Après sa sixième place en Allemagne, le pilote gallois rêve même d’un podium en Corse.

« Je suis vraiment impatient de disputer ce rallye. Ca va être un vrai défi avec trois spéciales par jour, toutes très longues et exigeantes avec de nouvelles notes, mais je suis excité de voir ce que nous pouvons faire en Corse.

C’est un événement unique à bien des égards mais d’après ce que j’ai vu, il y a beaucoup de variétés dans les spéciales, plus peut-être que dans le passé. Certaines sont assez lisses et étonnamment similaires à la Catalogne, puis il y a celles qui sont typiquement corses avec un asphalte abrasif et qui serpente dans les montagnes. Ca va être un véritable défi technique.

Depuis mon dernier rallye asphalte en Allemagne, j’ai l’impression d’avoir fait un pas avant. Quand tout était parfait, notre vitesse était assez bonne mais il est aussi juste de dire que nous avons eu du mal quand la température était plus élevée l’après-midi.

Nous avons eu une journée et demie d’essais avant ce rallye et j’ai le sentiment d’avoir bien progressé. Bien sûr, il faudra attendre de voir les premiers chronos mais pour le moment, je suis assez optimiste.

Il est certain que la concurrence sera très forte donc nous devons juste faire le meilleur travail possible. Un podium serait bien mais nous allons attendre et voir ce qu’il se passe. »

A bientôt 28 ans, Ott Tänak devient enfin régulier et reste sur une belle série depuis le rallye de Pologne (il est le meilleur pilote non-Volkswagen sur les quatre derniers rallyes cumulés).

En Corse, l’estonien vise avant tout l’arrivée pour emmagasiner de l’expérience en vue de la saison prochaine.

« C’est difficile de savoir à quoi nous attendre pour ce rallye où nous n’avons aucune expérience avec Raigo. C’est un rallye unique et même si j’ai vu quelques images des années précédentes, nous savons peu de choses.

Nous avons eu une journée et demie d’essais pour s’habituer aux caractéristiques des routes et elles sont vraiment sinueuses et il se passe tout le temps quelque chose. Il va être important d’avoir de bonnes reconnaissances.

Nous devons avant tout prendre de l’expérience. Une première participation à un rallye comme ça est toujours difficile mais nous voulons toujours faire de notre mieux et obtenir un bon résultat. Nous avons beaucoup appris de la nouvelle voiture sur asphalte en Allemagne donc si nous pouvons tout mettre en ordre, un bon résultat est certainement possible.

Nous avons juste besoin de rester calme tout au long du week-end et de voir ce qu’il se passe, mais nous espérons que nous pouvons surprendre quelques personnes et repartir avec un bon résultat.« 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. natlin dit :

    vu leurs perfs au monte carlo et en allemagne, je vois pas comment ils vont faire meme le top 5, je pense que bouffier et sarazin seront devant eux,

  2. Go ! dit :

    C’est bien d’y croire … mais pas la peine d’être un spécialiste pour voir que la Fiesta est largement dépassée, et surtout sur asphalte… Evans finira 6 ou 7 maximum à la régulière, il peut juste espérer des abandons chez les autres… et Tanak m’a déçu aussi en Allemagne, je pensais qu’il serait plus rapide sur asphalte… Croisons les doigts pour eux, cette équipe a tant besoin d’un bon résultat …