Une nuit à l’hôpital pour Tänak et Jarvejoa



Invités à passer des examens médicaux après leur effroyable sortie matinale, Ott Tänak et Martin Jarvejoa sont bien indemnes après cette sortie.

Mais pour des raisons de procédure, les deux hommes resteront à l’hopital de Gap ce soir, comme le précise Andrea Adamo dans un communiqué.

« Premièrement, et c’est le plus important, je suis heureux qu’Ott et Martin se portent bien après leur accident dans la boucle de ce matin. Notre priorité dans de telles situations est toujours la condition de l’équipage avant tout. Il est d’usage après de tels incidents de procéder à des bilans hospitaliers dont les résultats sont clairs.

Ils y resteront pour la surveillance pendant la nuit, ce qui est encore une fois une procédure de routine. En plus de tout cela, nous avons ramené leur voiture au parc d’assistance et avons enregistré l’abandon de l’équipage de ce rallye. »

Pour l’estonien, champion du monde en titre et présent sur le podium des trois derniers Monte-Carlo, le début de saison est évidemment désastreux. En Suède, sur un terrain qu’il adore, sa réaction pourrait être forte !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. achve dit :

    JMB17 , l’accident dont tu parles , c’était à lLa Rochelle ? si c’est le cas j’y étais !

  2. Beej dit :

    Quand on voit la sortie de Tanak, ces pilotes on des co….lles grosses comme ça !
    Je comprends qu’avec l’age certains pilotes soient moins vite, ils sont tous à la limite de la limite, faut être jeune et avoir les dents longues pour envoyer comme ça …

  3. achve dit :

    JMB17 , l’accident de la kadett dont tu parles c’était à La Rochelle ? si c’est le cas, j’y étais.

  4. berlinette dit :

    Je ne regrette pas les groupe B pour la sécurité qu’apportent les voitures actuelles.
    En plus, autant les pilotes semblaient un peu dépassés par les G.B, autant ils maîtrisent celles-ci. Après, les sorties de route occasionnelles sont inévitables si on attaque comme ils le font.Bon rétablissement à l’équipage, et sans doute bon rallye de Suède, connaissant le règlement absurde de l’ordre des départs.

  5. JMB17 dit :

    – Il y a aussi le fait que les pilotes savent maintenant que leur voiture est « quasi indestructible ».
    – Et donc quelques uns d’entre eux repoussent (peut-être) les limites, en tenant compte de ce paramètre. Je m’interroge ??
    – Mais comme jp le dit, un crash comme cela dans les années 80 ! Brrr ça fait froid dans le dos !
    – Oui, les voitures actuelles, même celles qui ne sont pas « usine » sont beaucoup plus sécurisées qu’autrefois.

    – (Ça me rappelle un triste souvenir au cours d’un rallye auquel je participais, l’équipage d’une Kadett GTE est malheureusement décédé. Alors que tu discutes avec eux juste avant le départ de la spéciale ! Soit 10 mn avant le crash, et ben t’oublie jamais !

    • Seb73 dit :

      J’imagine
      Ca doit te rester dans un coin de la tête
      Moi aussi j’étais sorti en 1993,j’étais copi
      A 80 km/heures
      L’arbre n’a jamais voulu rien savoir
      Résultat :2 semaines allongés
      Après j’ai dit stop

  6. riri73 dit :

    Qu’ils se remettent bien.

  7. Nismo dit :

    Y’a 30 ans, moins d’appuis aérodynamiques, vitesse moindre, etc, etc….ils seraient pas sortis…

    • cingil dit :

      Une révision de la puissance des groupe B ne serait pas superflu Nismo. Les moins élaborées développaient minimum 500 ch.
      Pour les dernières Audi les 700ch ont été évoqués, quant aux appendices aéro, il y en avait un tas. La sécurité passive ne suivait pas du tout.

      • Nismo dit :

        Oui, oui, y’avait 500ch et des arceaux en coton-tige, mais je n’ai pas le souvenir (même si c’est vieux) d’avoir vu des passages en courbes semblables à ceux qu’on voit depuis 3 ans, avec ces nouvelles WRC-DTM…et le problème, c’est quand ça décroche ou quand ça talonne à ces vitesses là….

  8. jp dit :

    y a 30 ans ils seraient morts ! bon rétablissement.