Vidéos Tests Citroën (Tour de Corse 2019)



Trois jours seulement après leur victoire au Mexique, les rouges ont remis le bleu de chauffe, pour préparer activement le prochain rendez-vous du WRC.

C’est donc en Corse qu’Esapekka Lappi a pris le volant de la C3 WRC ce mercredi, afin de se familiariser un peu plus au comportement de sa monture sur l’asphalte sec. Le finlandais avait certes testé pour le Monte-Carlo, mais les conditions avaient alors été plus délicates du côté du Col du Perty ou d’Orcières notamment.

Esapekka Lappi (Mercredi 13 mars 2019)

Flo 2b Rallye Corse

Seb 2Rallye





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sylvain dit :

    @fb moins de pilotes et plus d’essais par tête de pipe, oui, cela peut avoir un sens quand, comme Citroën, on a DEUX pilotes qui découvrent la voiture… par contre pour le championnat, dès que l’un par à la faute, c’est très dommageable, sans cela ils seraient en tête pour le constructeur.

  2. Fb49 dit :

    Finalement le choix de Citroën de deux pilotes peut s’avérer payant, si Lappi est fiable le titre est à leurs portée….
    Moins de pilote égal plus d’essais par pilote… Ca peu s’avérer judicieux….

  3. Fb49 dit :

    Ok, merci Arno, mais dans les 42 jours, ils peuvent répartir leurs pilotes comme ils veulent? exemple chez Citroen: 40 jours pour Ogier et 2 pour Lappi?

    • Arno Guygrand (RS) dit :

      Clairement oui mais pour des raisons logiques, il y a une équité entre les pilotes ! Jusqu’en 2018, le quota était de 55 jours et il est passé depuis 2019 à 42, gros changement finalement ! C’est aussi pour ça que certaines journées de tests seront dispatchées pour plusieurs pilotes. Cela a été le cas lors des tests neige pour le Monte-Carlo. Hyundai a consacré une seule journée à cette surface, et Neuville, Mikkelsen puis Loeb ont roulé chacun trois heures dans la même journée. Citroën a fait exactement la même chose, mais avec seulement deux pilotes, le calcul était plus simple !

  4. fb49 dit :

    Petite question importante pour les spécialistes des règlements: C’est quoi la règle concernant les essais / fonction du nombre de pilotes dans une équipe? Car je viens de réaliser une chose: avec 2 pilotes Citroën peut faire 2 jours par pilote d’essais pour chaque rallye, Toyota et hyundai un seul par pilote…
    Si tel est le cas, le choix de n’aligner que deux autos n’est peut être pas financier mais stratégique…

    • Arno Guygrand (RS) dit :

      Salut Fabrice, chaque équipe a le droit à 42 jours déclarés à la FIA par an. Et autant de roulage qu’elle le souhaite sur une base à proximité de ses locaux. Un circuit en banlieue parisienne pour Citroën, un circuit allemand pour Hyundai, une piste terre pour MSport, et une spéciale type Finlande/Suède (en fonction de la météo) pour Toyota. C’est pourquoi il y eu une petite polémique en Suède, car si Hyundai, MSport et Citroën ont dû se restreindre pour la préparation de la manche suédoise (étant donné qu’ils piochent dans le quota des 42 jours), Toyota a pu tester à volonté et en fera de même pour la Finlande.