Y.Bonato : “Renouer avec la victoire est un pur bonheur”



Entre deux manches de l’ERC, Yoann Bonato a retrouvé le championnat de France des rallyes asphalte avec réussite, remportant pour la 5e fois de sa carrière le rallye du Mont-Blanc Morzine.

Vainqueur d’une énorme bagarre face à Quentin Giordano pendant deux jours, le pilote CHL Sport Auto en a profité pour reprendre la tête du championnat, à égalité de points avec son adversaire. À l’issue de ce week-end haletant, le français revient sur sa course dans sa chronique habituelle. 

À l’issue d’une énorme bagarre face à Quentin Giordano, tu remportes ton 5e Mont-Blanc pour une poignée de secondes. Est-ce que cette victoire est encore plus agréable après avoir effectué une série de trois rallyes asphalte moins bonne qu’espérée ?

“Une victoire est toujours agréable ! Bien sûr elle est amplifiée lorsqu’on empile les courses moyennes !! Notre campagne en ERC n’est pas une tache aisée et renouer avec la victoire est un pur bonheur !”

Dans ce genre de lutte, qu’est-ce qui est le plus difficile ? Ne pas trop penser au championnat ?

“Bien évidement nous nous devons de penser au championnat ! Nous avons déjà grillé notre joker, et il sera primordial de ne pas abandonner une seconde fois. De ce fait, nous ne pouvons pas nous permettre de tout risquer. Cependant, une fois le casque sur la tête, une seule envie prime, celle d’attaquer au maximum et ne plus se poser de question.”

Avec ce 5e succès, tu deviens co-recordman de victoires au Mont-Blanc en rejoignant Philippe Bugalski. Est-ce que ce genre de statistiques est significative pour toi ?

“Sur le moment, nous n’y avons pas trop pensé. C’est après coup que nous avons réalisé. Avoir le même nombre de victoires que Bug est juste fou. C’est incroyable, c’est pour moi une véritable légende du sport auto français au même titre que le sont Gilles Panizzi ou François Delecour.”

Est-ce que le choix de pneumatiques était particulièrement difficile à faire pour la dernière boucle avec 3 spéciales à disputer sur plus de 2h de temps ? Quelles étaient les différences avec Quentin ?

“Le dernier choix n’était en effet pas simple car nous avions une ES 100% mouillée et très rapide (avec des risques d’aquaplaning), une ES 100% sèche très sinueuse et une ES 50% humide et 50% sèche. Autant dire que c’est un sacré casse- tête. Nous avons opté pour 4 Soft et 2 Médium. Quentin était en 2 pluies, 4 softs. Nous savions que son choix était meilleur pour la première c’est pour cette raison que j’ai décidé d’attaquer fort afin de ne pas trop en prendre. Finalement, c’est dans ce chrono que nous réalisons le plus gros écart du week end. C’était une course pleine de suspens qui nous aura tous tenu en haleine jusqu’au dernier chrono.”

Avais-tu déjà vu autant de spectateurs sur les bords des spéciales en championnat de France Asphalte ?

“Le nombre de spectateurs sur le bord des routes est complètement fou. La présence de Sébastien draine un monde de dingue. Par moment, j’avais l’impression d’être aux côtés de Mickael Jackson tant sa popularité est surprenante. Ses fans sont de toutes les tranches d’âge, on à même aperçu Seb flirter avec des mamies de + de 80 ans. Elle étaient comme des dingues de pouvoir faire une photo avec lui !!”

Dans deux semaines, tu seras aux Açores pour disputer une nouvelle manche du championnat ERC. Est-ce le genre d’épreuves qui fait rêver un pilote avec un décor atypique et notamment la fameuse  spéciale de Sete Cidades au bord d’un volcan ?

“C’est clair que ce rallye a l’air complètement dingue avec ce panorama et ces routes creusées dans la montagne. Ce sera encore une nouvelle découverte pour nous d’un rallye très exigeant en termes de rythme et de météo. Nous sommes pressés de retrouver la terre, surface sur laquelle je prends énormément de plaisir.”




S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jh74
2 mois il y a

Bravo Yoann super perf. super rallye te voir passé était un vrai régal .

Germouille
Germouille
2 mois il y a

Pour rebondir sur le nombre de spectateur, coup de gueule (contrôlé) d’un voisin d’un collègue de travail => http://urlr.me/SJ4ps
Après on s’étonne que certain paysans font des “parkings payants pirates”.
Et tout ça à cause de LOEB. C’est Kaiser qui doit se réjouir!!!