Yoann Bonato et Charlotte Berton au sommet ! (Mont-Blanc)




La 65ème édition du Rallye Mont-Blanc Morzine aura permis à l’équipage isérois, Yoann Bonato et Thierry Michaud, de réaliser le coup parfait. En plus d’enlever...

me épreuve de l’Opel ADAM Cup, il s’empare de la tête du championnat à deux manches du but. Premières féminines, Charlotte Berton et Charlène Gallier ont une nouvelle fois parfaitement rempli leur mission au volant de l’Opel ADAM Rallye officielle !

Disputé dans le cadre idyllique de la station de Morzine, le Rallye Mont-Blanc Morzine aura été une nouvelle fois contrarié par la météo. Les violents orages tombés vendredi soir n’auront cependant pas perturbé la marche de Yoann Bonato et Thierry Michaud, vainqueurs de la manche de l’Opel ADAM Cup, ainsi que de Charlotte Berton et Charlène Gallier, lauréates du classement féminin.

« Pour commencer, nous tenons à souligner la belle performance de Charlotte et Charlène qui ont franchi un nouveau cap ce week-end au volant de l’Opel ADAM Rallye officielle. Le travail entrepris durant l’été a porté ses fruits. Sur des routes aussi exigeantes que celles du « Mont-Blanc », l’Opel ADAM Rallye n’a rencontré aucun souci majeur et depuis le début de saison, nous ne notons toujours aucun abandon d’ordre mécanique que ce soit pour l’Opel ADAM Rallye officielle ou pour les Opel ADAM Rallye de la « Cup ». C’est une réelle satisfaction de savoir que la victoire se joue sur la « piste » ! » livrait Christian Hot, Manager de l’Opel ADAM Cup.

Malgré des maux de cervicales persistants, Charlotte Berton a réalisé sans doute sa meilleure course de l’année. Dans le rythme des concurrents de l’Opel ADAM Cup dès la première spéciale, la pilote officielle Opel Motorsport – Team France tenait la cadence tout au long du rallye, avec en point d’orgue un troisième temps des « ADAM » dans l’ES11, pour décrocher un quatrième succès chez les féminines en cinq courses. « Grâce à un bon travail des médecins, j’ai pu prendre le départ du rallye suite à mon problème de santé. Pour ce qui est de la performance, je suis plutôt satisfaite. Nous n’avons pas commis d’erreur et avons réussi à tenir un rythme soutenu toute la course. Pour ce qui est de ma monture, l’Opel ADAM Rallye a été parfaite comme à son habitude et me donne un réel plaisir derrière son volant ! » s’exprimait l’Aveyronnaise sur le podium.

Opel ADAM Cup – Etape 1
Avec onze équipages au départ, le quatrième rendez-vous s’annonçait d’ores et déjà palpitant ! Malheureusement le duel tant attendu entre les deux favoris de l’Opel ADAM Cup 2013 tournait court. Leader après les deux premières spéciales, Rémi Jouines se faisait piéger dans une portion rapide du troisième chrono et se voyait contraint de stopper son chemin avant même la mi-course. Débarrassé de son plus grand rival, Yoann Bonato pensait passer une journée paisible avant que Guillaume Sirot, en pleine forme, ne se manifeste avec deux meilleurs temps. Séparé de moins de quatre secondes de l’Auvergnat avant le dernier chrono de la journée, le pilote des Deux Alpes se donnait de l’air en réalisant le scratch dans le secteur « Samoëns-Morzine » et rentrait en leader au soir de la première étape. Jean-René Perry suivait le rythme des meilleurs (troisième) avant de se faire à son tour piéger par l’arrivée de la pluie dans l’ES4. Alors quatrième, Olivier Marty profitait de ce faux-pas du pilote vosgien pour monter sur la dernière marche du podium. Après un dernier rallye compliqué, Romain Fostier mettait à profit sa connaissance du parcours pour occuper un beau quatrième rang, en devançant notamment Benoit Vaillant, passé à côté de sa première étape. A l’aise sur les pentes alpines, Vincent Humeau se glissait à la sixième place devant Gilles Faure et Aymeric Lenoir. Après un souci de radio (ES1), Guillaume Rizo, nouvel arrivant dans la coupe de marque allemande, clôturait la marche à moins d’une seconde du pilote nordiste.

Opel ADAM Cup – Etape 2
Disputé non loin de ses bases, le Rallye Mont-Blanc Morzine avait sans doute été coché par Yoann Bonato dans le calendrier. Impressionnant de maîtrise dans la gestion de sa course, il remportait sa deuxième victoire de rang dans l’Opel ADAM Cup et s’envolait par la même occasion au championnat. A l’instar de Rémi Jouines lors des premières manches, Guillaume Sirot tenait tête à Yoann Bonato durant tout le rallye. L’Auvergnat réussissait enfin une course sans faute pour décrocher sa première deuxième place de la saison après son podium à Limoges. Sans pouvoir réellement suivre le rythme des prétendants à la victoire, Olivier Marty se dirigeait vers une importante troisième place pour le championnat avant d’être trahi par une transmission dans l’ES9 lui faisant perdre près de trois minutes et la dernière marche du podium. Auteur d’un très bon début de course, Romain Fostier partait à la faute dans l’ES7 laissant le champ libre à Benoit Vaillant pour le dernier accessit. Après un début de course en demi-teinte, le Picard se reprenait lors de la deuxième journée et décrochait un podium inespéré. Vincent Humeau, toujours aussi régulier, fermait le top cinq. Sa sortie de route du « Rouergue » oubliée, Gilles Faure prenait une belle sixième place, malgré un tête à queue dans l’ES6, juste devant le « débutant », Guillaume Rizo. Le pilote héraultais se faisait déjà remarquer par quelques temps aux avant-postes ! De plus en plus à son aise, Aymeric Lenoir renonçait quant à lui après une faute dans l’ES8.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *