Yoann Bonato impose sa loi ! (Rouergue 2013)




Disputée à l’occasion du Rallye Aveyron Rouergue Midi-Pyrénées sous une chaleur écrasante, la troisième manche de l’Opel ADAM Cup a vu cette fois-ci un homme,...

o, dominer les débats de bout en bout ne laissant pas l’ombre d’un doute à ses poursuivants. La pilote officielle aveyronnaise Opel Motorsport –Team France, Charlotte Berton, a quant à elle ravi ses supporters durant les trois jours de course au volant de l’Opel ADAM Rallye !

Chaque année, les concurrents prenant part au « Rouergue » s’attendent à rencontrer une météo estivale, plutôt légitime pour un mois de juillet dans le sud de la France. Mais cette quarantième édition aura été marquée par des conditions particulièrement exceptionnelles où les très fortes chaleurs et le soleil n’auront pas abandonné une seule seconde la région de Rodez !

« Tout d’abord, nous voulons, toute l’équipe Opel Motorsport – Team France et moi-même, commencer par souhaiter un prompt rétablissement aux équipages touchés dans leurs sorties de route : Jérémy Beaux et Thierry Delphin et Richard Bartolini et Kevin Millet. Nous avons également une pensée pour Benjamin Hanquiez et Thomas Coustenoble et Gilles Faure et David Maras qui eux s’en sortent sans dommages corporels. Nous espérons voir ces quatre équipages rejoindre le plus rapidement possible leurs camarades de la « Cup » ! Pour ce qui est de la course, elle a été encore une fois passionnante à suivre avec une belle victoire maîtrisée de Yoann Bonato et Thierry Michaud et de superbes bagarres pour les places d’honneurs. Nous ne nous en lassons pas ! » explique Pierre Maesen, Marketing Services Manager General Motors France.

Faisant preuve d’une fiabilité sûre depuis le début de saison, l’Opel ADAM Rallye s’est montrée une nouvelle fois compétitive sous une canicule ruthénoise mettant les mécaniques à rude épreuve. « Les fortes températures sont l’ennemi principal des voitures de compétition, notamment le système de freinage et les pneumatiques, très sollicités sur ce type de terrain. Le niveau de performance encore atteint sur ce rallye par l’Opel ADAM Rallye est très satisfaisant» poursuit Christian Hot, Manager de l’Opel ADAM Cup.

Evoluant sur ces terres, Charlotte Berton, pilote officielle Opel Motorsport – Team France, attendait avec impatience ce rendez-vous pour confirmer les progrès effectués au dernier Rallye des Vins Mâcon. Malheureusement, l’ancienne lauréate Rallye Jeunes FFSA se faisait piéger sur une plaque « noire » dès la première spéciale lui faisant perdre près de deux minutes. Elle entamait dès lors une folle remontée (ndlr : 136ème après l’ES1) pour terminer à une honorable soixantième place au général et première féminine. « Avec Charlène, nous tenions vraiment, pour Opel et mes supporters, à réaliser une bonne performance ici. Nous savions que la chaleur allait rendre les routes piégeuses mais nous nous sommes fait surprendre dès les premiers kilomètres. Nous perdons beaucoup de temps dans l’aventure et la philosophie de notre course s’est vue chamboulée. Nous avons donc cherché à prendre un maximum de plaisir à bord de l’Opel ADAM Rallye et cela s’est avéré plutôt payant puisque nous remontons près de 75 places. La déception est présente bien évidemment mais la progression rencontrée ce week-end est encourageante pour la suite de la saison » livre l’Aveyronnaise à l’arrivée.

Opel ADAM Cup – Etape 1

Tant redoutée par la plupart des équipages, la première étape de la 40ème édition du Rallye Aveyron Rouergue Midi-Pyrénées, a offert son premier lot de surprises pour l’Opel ADAM Cup. Ce premier quart de la course a vu Gilles Faure (ES2), Benjamin Hanquiez (ES2) et Richard Bartolini (ES4) quitter prématurément l’épreuve sur sortie de route. Dans le duel de titans pour la victoire, Yoann Bonato a pris les devants face à Rémi Jouines dès l’entame de rallye au bénéfice de trois meilleurs temps pour l’Isérois contre un pour l’Héraultais. Moins percutant au « Limousin », le Lyonnais Olivier Marty a également pris un bon départ en occupant une solide troisième place au soir de la première étape. Derrière ces trois hommes de tête, la bataille fait de nouveau rage entre Guillaume Sirot, Jean-René Perry et Benoit Vaillant regroupés en moins de quinze secondes et classés dans cet ordre. Auteur d’un premier tour prudent, Jérémy Beaux est parfaitement revenu dans le match dès l’ES3 pour occuper la septième place, juste devant Romain Fostier, victime d’un tête à queue dans l’ES1 avant de finir en trombe dans le dernier secteur de la journée avec un quatrième temps de la coupe. Régulier depuis le début de saison, Vincent Humeau continue à parfaire son apprentissage de sa monture en occupant une neuvième place, synonyme de points pour le moment. Aymeric Lenoir a perdu du temps dans les deux premières spéciales avant de reprendre confiance dans les deux suivantes en adaptant son pilotage aux fortes températures présentes lors de cette première étape.

Opel ADAM Cup – Etape 2 et 3

Alors qu’une nouvelle lutte semble être annoncée pour la victoire comme depuis le début de la saison, Rémi Jouines craque le premier et part à la faute dans l’ES7 concédant près de quinze seconde à Yoann Bonato. Impérial depuis le début de course, l’Isérois s’envole alors vers la victoire et met à profit ce résultat plein pour revenir à cinq points de l’Héraultais au championnat. Bien accroché à la troisième place après la première étape, Olivier Marty évite la catastrophe en sortant de la route après la ligne d’arrivée de l’ES10 ne lui causant pas de perte de temps… En signant le meilleur temps dans le dernier secteur chronométré, le Lyonnais affirme sa place sur le podium. Présent à cette même place au « Limousin », Guillaume Sirot est passé à côté de sa deuxième étape laissant s’échapper Olivier Marty.

Plus en verve lors du dernier jour, l’Auvergnat assure sa quatrième place pour seulement six secondes. Derrière lui a eu lieu « le » duel de ces deux étapes entre Benoit Vaillant et Jean René Perry. Malgré une erreur chacun à mettre à leur actif (ES11 pour le premier nommé et ES6 pour le second), ils ont impressionné en signant plusieurs temps dans le top trois ! Le Picard s’impose finalement devant le Vosgien pour seulement neuf dixièmes de seconde après plus de deux cent kilomètres chronométrés ! Alors en bagarre avec ses deux hommes, Jérémy Beaux se fait piéger, comme Olivier Marty, après la ligne d’arrivée de la fameuse spéciale de « Moyrazès » et sort sévèrement de la route. Romain Fostier, en manque de confiance avec ses réglages tout au long de la course, récupère la septième place pour ne plus la lâcher. Malgré un tour dans un fossé dans l’ES5, Vincent Humeau conserve la huitième place face à Aymeric Lenoir. En phase d’apprentissage du championnat, le jeune ardennais se montre de plus en plus à son aise au volant de l’Opel ADAM Rallye.

Classement général – Rallye Aveyron Rouergue Midi-Pyrénées :
1. Yoann Bonato / Thierry Michaud
2. Rémi Jouines / Arnaud Mahéo +1.24.2
3. Olivier Marty / Thierry Salva +1.49.6
4. Guillaume Sirot / Vincent Toussaint +2.23.7
5. Benoit Vaillant / Henri-Pierre Morin +2.30.2
6. Jean-René Perry / Joshua Reibel +2.31.1
7. Romain Fostier / Ophélie Abchiche +4.51.0
8. Vincent Humeau / Bruno Vattier +7.00.1
9. Aymeric Lenoir / Florian Hosson +8.39.6

Classement général – Opel ADAM Cup (3/6) :
1. Rémi Jouines – 70 pts
2. Yoann Bonato – 65 pts
3. Guillaume Sirot – 39 pts
4. Olivier Marty – 38 pts
5. Benoit Vaillant – 28 pts
6. Jean René Perry – 24 pts
7. Paul Antoine Santoni – 12 pts
8 ex. Jérémy Beaux et Romain Fostier – 10 pts
10. Vincent Humeau – 6 pts
11. Fabien Crouzet – 3 pts
12. Aymeric Lenoir – 2 pts
13. Gilles Faure – 1 pt





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *